Qui est-ce ? qui a merdé ?

Ce samedi, 18 juin 2011, c'était étape Quick avec le fiston. Il aime bien pour les jeux, le cadeau et puis on mange pas à la maison.

Donc, nous y voilà pour une Magic Box et quelle surprise, pour l'instant Quick (ici au Luxembourg) offre des jeux de sociétés. Fantastique. On peut y trouver du Pictureka, du Qui est-ce, du Cranium et du Taboo. Le tout dans un petit format fort sympathique. Donc, nous voila partit avec un Qui est-ce?

Tout se passe bien, Eliott est content et on rentre.

Comme tout bon enfant, Eliott réclame sa partie de Qui est-ce? et on prend plaisir à monter les plateaux devant accueillir les personnages. Encore une prouesse technique qui montre tout le talent des développeurs de matériel de jeu.

Mais quelle ne fut pas notre surprise !!!

Oups, d'abord petite précision, je ne suis pas un grand spécialiste du Qui est-ce? mais dans mon souvenir le but du jeu est de découvrir un personnage et de dévoiler son nom pour gagner.

Mais voilà, notre Qui est-ce? Made in Quick est bizarre. Les personnages à mettre sur les plateaux (les rouges et les bleus) n'ont pas de prénom, juste leur photo - illustration. Les cartes pour le personnage secret (jaune) ont bien le prénom par contre. Donc difficile en fin de partie de donner son prénom.

Je vous livre les photos

Côté règle rien n'indique comment il faut nommer le personnage découvert. Pas de règle spéciale.

Alors, je me trompe, le jeu est buggé ?

Pour moi il est buggé car je ne vois pas comment nommer le personnage trouvé, à moins de le décrire de A à Z. Facile pour les enfants. D'ailleurs, il est indiqué 4+ sur la boîte ce qui est un peu juste pour la lecture du prénom.

Donc, un conseil, si vous allez au Quick et que l'on vous offre un Qui est-ce? tentez une autre boîte, un Pictureka par exemple.

Encore, un loupé en faveur du jeu de société. Dommage

PS: Par contre si je me trompe, je m'en excuse auprès de MB, Hasbro et Quick. Je corrigerai cet article si je reçois l'explication de comment me servir du jeu.

Article précédentKing of Toyko - Opération Japon
Article suivantEssen 2011 - Drum Roll