L'avis de Starvince

De 6 à 10 parties jouées - 18 mars 2013
 
Top à Starvince
  preview

Reprenant les illustrations d'Antoine de Saint-Exupéry, Le petite prince va nous transporter le temps d'une partie dans cet univers onirique si particulier.

Le duo Bruno Cathala / Antoine Bauza avait déjà œuvré pour nous offrir l'atypique Docteur Shark et l'improbable Witty Pong.
Cette fois-ci, le but du jeu est clair et annoncé sur la boîte : il faudra fabriquer la plus belle planète en assemblant seize tuiles.
Les éléments graphiques du petit prince deviennent alors les composants ludiques.
Sur les tuiles sont représentés ceux qui constituent l’œuvre de Saint-Exupéry : des roses, réverbères, moutons, renards, serpent, éléphant ou autre caisse et baobabs. Pour qu'ils vous rapportent des points, ils devront être en relation avec les personnages que vous aurez installés aux quatre coins de votre planète. Cependant, prêtez attention aux baobabs car au troisième, ils disparaitront tous avec les autres éléments des tuiles. Quant à la corruption volcanique, elle fera perdre des points au joueur le plus impétueux.
Le tour de jeu est alors simple, le premier joueur pioche des tuiles, en conserve une puis passe les autres à un autre joueur.
Le dernier, qui ne choisit pas sa tuile devient ensuite premier joueur. Tellement simple... mais tellement retors.
En effet, il faut a à chaque fois bien observer ce que vous prenez mais aussi ce que vous laissez aux autres joueurs. Plus que cela, le choix du joueur à qui vous remettez vos tuiles est déterminant. Là, le sourire naïf du petit prince prendra assez souvent un air narquois.

Pour autant, la simplicité des choix, dépendant en partie d'un subtil mélange de hasard et probabilité, rend les parties plutôt fluides. Cela reste idéal pour ce format de jeu à condition qu'on ne soit pas accompagné de calculateurs et diplomates trop zélés à la table. Pour ceux-ci, Messieurs Bauza et Cathala ont pensé à tout avec une variante proposant de jouer avec les personnages cachés. Bluff et guessing s'invitent dans ce cas à la partie.
Autre configuration intéressante : le jeu à deux. Le premier joueur pioche trois tuiles et en propose deux visibles et une retournée à son adversaire qui n'en choisit qu'une. Les sensations de jeu sont un peu différentes, mais toujours très agréables.

Une chose est alors évidente : il est peu probable que vous ne fabriquiez qu'une seule planète .
Ce jeu est une véritable ode au plaisir ludique, à l'échange autour d'une table et à la découverte du petit prince.
Edité avec goût et efficacité, le petit Prince sera le parfait émissaire de la simplicité du jeu de société moderne.

 
  • Simplicité des règles
  • Univers du petit prince respecté
  • Jeu intergénérationnel
 

2 commentaires

  1. nim 08:56 24.03.2013

    Essayé et adoré également.

    Attention pour info: on ne passe pas les tuiles au voisin, on choisit à qui on les passe, c'est très différent!

  2. Starvince 22:08 25.03.2013

    Oui, les parties sont délicieuses. Faire découvrir ce jeu est un plaisir.

    Merci pour la précision, j'ai clarifié l'explication. J'avais en tête notre dernière partie à trois joueurs.

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension