Blacksheep

Avant tout, ce qui frappe c'est l'ouverture de la boîte. Quelle est grande cette boîte! Dedans du matériel tout petit et en gros un matériel qui aurait trouvé facilement sa place dans une boîte format Munchkin ou Novembre Rouge (dans ce dernier c'est l'inverse, la boîte regorge de matériel). Les plateaux sont d'une qualité fragile, dommage. Les figurines sont jolies mais un peu petite. Par contre les cartes sont petites mais cela les rend fonctionnelle pour le jeu, si elles étaient plus grandes il faudrait une table immense pour jouer.

Les règles sont vite assimilées et les aides de jeux permettent de s'affranchir facilement des combinaisons du poker pour les joueurs néophytes.

Le jeu est très plaisant et la lutte pour les champs bien présente. Les joueurs tentent de conserver leurs cartes pour mieux attaquer un champ ou bien tentent de temporiser pour s'assurer la victoire sur un champ. Mais ce dernier point provoque parfois le sacrifice d'une position sur un champ. Et c'est ici que l'on retrouve Schotten-Totten, dans ce suspens qui se crée quand le joueur temporise dans l'espoir des bonnes cartes. Tout comme le sacrifice d'un champ rappel également Schotten-Totten.

Mais pour ma part, le hasard est trop présent dans la pioche des cartes. Un champ peu basculer trop rapidement, un coup de veine et voilà les deux bonnes cartes en main. Autre petit bémol sur le hasard est le fait que les animaux ont une valeur allant de 1 à 3 et quand on remporte un champ, on ne sait pas trop ce que l'on va avoir.

Un jeu plaisant, amusant, facilement mis en place mais qui souffre, à mon avis, d'un poids trop important du hasard. Ce qui lui vaut un Sympathique.

 
  • La rencontre entre le Poker et Schotten-Totten
 
  • Le hasard trop présent à mon goût
  • Un matériel tout petit
  • Un grand vide dans la boîte
  • Des plateaux pas très solide

Sympathique