Jenseits von Theben

Après mon unique partie de Jenseits von Theben, à 4 joueurs, mon sentiment est plutôt très positif à l’égard de ce jeu beau, original et très « jouant ».

Beau, il l’est assurément, non seulement en raison de son matériel pratique et esthétiquement très réussi, mais également en raison de son thème et de son mécanisme que je trouve particulièrement élégants ; il est peu fréquent que cet adjectif « élégant » me vienne à l’esprit en parlant d’un jeu.

Les mécanismes du jeu sont facilement appréhendables et se sont révélés vraiment très fluides. De ce point de vue, Jenseits von Theben est évidemment un jeu de type allemand : tout roule sans anicroche. Toutefois, et ce n’est pas très souvent le cas dans ce type de jeu, le thème m’est apparu vraiment très crédible et en adéquation avec les mécanismes du jeu. En outre, sa durée de jeu est un peu plus longue que celle des jeux typiquement « à l’allemande » avec un formatage « grand public ».

On ne peut passer sous silence la grosse dose de hasard présente durant la phase de fouille. D’habitude, je n’apprécie guère les jeux débordants de hasard, ici cela passe parce que, comme le signale Monsieur Ludigaume dans son avis, cette phase de pioche colle au thème du jeu (les explorateurs ne pouvaient pas gagner à tous les coups), mais également parce que c’est une phase que je trouve assez amusante (moi, cela m’amuse de piocher des trésors dans un joli sac et de voir la tête des autres joueurs qui s'interrogent sur la fidélité de mon épouse, l'inverse est moins vrai...mais je n'ai jamais dit que le jeu était parfait).

Sur le plan de l’originalité, j’ai beaucoup apprécié le système de décompte de semaines et de modification subséquente de l’ordre de jeu.

Etant l’heureux propriétaire de la première édition de Jenseits van Theben, je trouve que le travaille d’édition de Queen Gammes doit être souligné dans la mesure où cette nouvelle édition apporte un réel plus sur le plan esthétique, ce qui augmente grandement le plaisir de jeu pour les joueurs qui comme moi considèrent qu’idéalement un bon jeu doit aussi être un beau jeu.

Bref, voilà beaucoup de « très », « vraiment », « particulièrement » et « grandement » pour une première impression sur un jeu qui m’a emballé dès la première partie et qui mérite, a priori, la note « indispensable ». Je ne possède pas encore Jenseits van Theben mais il est certain que je vais l’acquérir.

 
  • Très beau
  • Très fluide
  • Original
  • Thème très crédible
 

Indispensable