Lorenzo le Magnifique

Derrière une magnifique couverture se cache un très beau jeu au matériel impeccable et beau. C'est un plaisir d'ouvrir la boîte et de mettre en place le jeu. L'ensemble est magnifique et donne envie de jouer.

La mécanique du jeu est simple en apparence car les choix sont cornéliens et rudes. Il faut engager, acheter mais cela dépend des dés ou des assistants que l'on pourra y consacrer. La pénurie sera de mise tout au long du jeu et va vous torturer du début à la fin. C'est plaisant et exigeant. L'autre problème vient des actions Récolte et Production qui ne sont disponibles qu'une seule fois en mode maximal. Si vous le faites après les autres, celle-ci auront une amplitude plus réduite qu'il faudra booster avec des assistants. Donc, pénurie. C'est le dilemme constant de trouver le moment opportun pour y aller pour ne pas se faire souffler la place. Une interactivité parfaite entre les joueurs qui va vous tenir en haleine tout le long de la partie. Ce mélange est parfait et passionnant pour tout bon joueur de jeux de gestion. Ensuite, il y a la pression des trois événements où il faut montrer sa foi au Pape sous peine d'excommunication. La sentence est parfois lourde de conséquence et donc risque de vous porter préjudice pour la victoire. Il faudra jauger si vous souhaitez éviter le pire.

Lorenzo est un Très Bon jeu à l'allemande qui malgré des règles simples offre un niveau de complexité élevé et exigeant. Du pure bonheur pour les fans de gestion à l'allemande. Mais personnellement, je lui préfères Grand Austria Hôtel où le thème est plus présent et la mécanique de gestion des dés me plait plus.

 
  • Des règles simples
  • Une iconographie claire
  • La pression de l'Excommunication
  • De nombreuses stratégies possibles
  • La pression du choix des autres
 
  • Un thème absent
  • Risque de paralysie analytique

Très Bon