Lost Valley

Egaré dans la vallée infernale, nos aventuriers de l'impossible vont tout faire pour dénicher l'ombre jaune, la pépite d'or, chère à tous. Un joueur va porter plusieurs vestes mais va surtout apprendre à les retourner aux bons moments. Rien ne sert de protester, revendiquer ou contester, l'or appartient à ceux qui se lèvent tôt et sont rapides.

Pour peu que les joueurs s'accrochent à l'explication un peu longue des règles et un tri fastidieux du matos, le jeu est par la suite fluide et pas trop prise de tête. Arrivant après Goldland, le thème est revisité avec succès : autant l'idée du sac à dos dans ce premier opus d'exploration était vraiment la (seule) bonne idée du jeu, autant l'intelligence de la gestion de l'inventaire et l'exploration dans Lost Valley m'a séduit.

(avis complet publié sur le site clube.free.fr)

 
  • Mini jeu de gestion (d'inventaire) opportuniste
  • Le mécanisme d'exploration des tuiles
  • La simplicité d'un tour de jeu
 
  • Plein de petits jetons, trop petits pour mes gros doigts
  • Mieux à 4 qu'à 3

Indispensable