Nottingham

Le dernier Rosenberg publié chez Abacus porte bien la griffe de l'auteur du célèbre jeu des haricots : des règles assez singulières pour un jeu de carte où il faut constamment bien gérer sa main puisque la défausse est interdite. Alors que la clé de la victoire dans Bohnanza consiste à toujours avoir des cartes en main pendant le tour des autres joueurs, dans Nottingham c'est le contraire! Jeu de séries, Nottingham nous encourage en effet à collecter et à jouer des combinaisons de cartes le plus souvent possible puisque vous avez ensuite des chances d'en piger des supplémentaires si vous n'avez pratiquement pas de cartes en main durant le tour des autres joueurs! Ajoutez à cela la possibilité de voler des cartes aux autres et de faire des échanges forcés et vous avez là selon moi le meilleur jeu de l'auteur après son classique Bohnanza et son très populaire Mamma Mia!

 
  • les revirements de situations
  • l'interactivité très conviviale
  • les illustrations plutôt mignonnes
 

Très Bon