Rencontre cosmique

Je confierais exeptionnellement la critique à un être venu d'outre espace, Caliméro, issu de la glorieuse civilisation des pleurnicheurs : " Passons rapidement sur le matériel de cette vieille, si vieille, version de 1986 qui est fonctionnellement suffisante, tout juste, mais esthétiquement...qu'elle est laide ! Y'aurait pas moyen d'avoir quelque chose de plus beau ? Hein ? Snif... Enfin, snif...pas grave, j'arrive quand même à jouer. Enfin, snif, tout juste quand même. Les pouvoirs extraterrestres sont très déséquilibrés, et il vaut mieux en avoir plusieurs pour avoir une chance. C'est vraiment trop injuste...snif...snif...Ouuuuuuuuuuuuuuuuuinnnnnnnnnn !"

Euh, bon je vais finir la critique. Si ce n'est ce problème d'équilibre, et ce matériel peu plaisant, le jeu offre du rythme (avec le système d'alliance , on attend pas son tour pour jouer), de la réflexion (un vrai casse-tête parfois), et des surprises (cartes, interaction entre pouvoirs).

Néanmoins, on ressort parfois deçu d'une partie, parce qu'il ne se créé pas cette magie entre les pouvoirs, cette interaction qui enflamme le jeu, étonnant et emportant les joueurs dans de joyeux délires. La version Descartes n'est pas la plus complète, allez voir la critique de B.Faidutti dans les liens pour plus d'information sur les autres versions. Néanmoins, elle offre déjà pas mal de plaisir.

Très Bon