Tinners' Trail

Après pas mal d'attente pour pouvoir y jouer au vu de sa distribution limitée, mais des échos toujours positifs, il faut avouer qu'au final, je suis plutôt déçu par Tinners' trail.

Il y a pourtant pleins de petits principes plaisants, et un jeu au final assez fluide (mais mécanique dans son déroulement).

Tinners' trail est rythmé par un système de gestion du temps des plus malins (même si je préfère le côté plus naturel de Thèbes qui ne nécessite qu'une ligne de temps). Il est malin aussi dans le système de pompage et d'inondation, modulant les coûts de ce l'on produit. Le système d'investissement de points est par contre un peu artificiel.

Il y a une bonne pointe de hasard dans la prospection de nouvelles mines, mais vu le calibre et la durée, à priori rien de rédhibitoire. Le hasard des cours est un peu plus gênant pour moi car il conditionne parfois beaucoup les profits.

Wallace ne me convainc toujours pas dans les jeux plus légers (Toledo, Steel Driver...): Tinners' trail a un côté entre 2 tendances sans jamais en choisir une, un thème n'allant pas du tout vers l'évasion (est-ce nécessaire?) qui me le fait voir (assez injustement) comme une imbrication de mécanismes sans âme.

3 parties à 4 joueurs, et je ne pense plus y revenir en fait.

 
  • Le respect du thème
  • Le système de gestion du temps
  • Le système de coûts via l'eau (pompage et inondation)
 
  • Le choix du thème
  • Le côté un peu mécanique de l'ensemble
  • Le hasard des cours

Sympathique