Thème du jeu


Un jeu de cartes situé dans l'univers de Neuroshima !

Les États-Unis ne sont plus que champs de ruines. Rendus exsangue par des années d'une guerre impitoyable, terrorisé par des machines s'étant rebellées, ses terres brûlées par des armes de destruction, le pays offre pour seul visage celui d'une terre dévastée. 30ans après la catastrophe, l'humanité se relève lentement. Quelques-uns de ces refuges où les hommes trouvèrent à s’abriter ne cachent plus leurs prétentions à diriger le pays tout entier. Or si les cinquante états ne sont plus que des lignes sans signification sur les cartes d’avant-guerre, l’idée d’un 51ème état, incarnation d’un nouvel espoir pour l’humanité, se fait jour dans l’esprit des dirigeants comme dans celui des gens ordinaires.

Quatre factions s'affrontent désormais ouvertement pour fédérer le pays sous une seule bannière : New York, qui sans relâche se pose en gardien du mythe des États-Unis d’avant le cataclysme ; la Fédération des Appalaches, une coalition féodale de barons tirant leur richesse de l’extraction de ressources ; la Guilde des Marchands, dont le pouvoir s’est accru grâce à son vaste réseau de contacts et au troc d’objets datant d’avant le conflit ; et, enfin, le Syndicat des Mutants, une horde guerrière regroupant en son sein la nouvelle humanité ou, ainsi que le perçoivent certains, des êtres dégénérés et sanguinaires.

51ème Etat est un jeu de cartes situé dans l'univers de Neuroshima. Chaque joueur prend le commandement d’une des 4 factions disponibles et engage le combat pour s’imposer dans ce monde en ruines. Le but du jeu est de devenir le plus puissant en ayant un maximum de points de victoire.

(c) Iello
 

Premières Impressions de LudiGaume

De 1 à 2 parties jouées - 1 avril 2011
 
Sympathique
  preview
Avertissement sur ses notations

51ème Etat n'était pas censé rejoindre la Gaume mais un gentil Père Noël nous l'a offert. Encore merci à lui.

Mais comme je m'y attendais, ce fut le même résultat qu'avec Race For The Galaxy. Ce type de jeu ne me convient pas, la recherche de la bonne carte, la pioche qui se tire en longueur dans cet attente, le besoin de connaître les combinaisons ultimes, ...

J'ai retrouvé dans 51ème Etat tout ce que je n'aime pas et donc ma première impression, d'avant achat, fut la bonne.

Ce jeu n'est pas fait pour moi !

Et donc, je lui accorde cette première impression de sympathie car c'est certainement un excellent jeu pour les fans de ce type de mécanique. Les amateurs de Race devraient être comblé.

Sinon essayez avant d'acheter si vous n'êtes un Race Addict !

Aucun commentaireMasquer