Thème du jeu


Au cœur de la jungle du Guatemala, un groupe d'aventuriers rivaux explore l'ancien temple Maya du Dieu Chac. Le temple est plein de trésors inestimables, mais gardés par des pièges périlleux et mortels.
 

L'avis de LudiGaume

2- De 3 à 5 parties jouées - 4 novembre 2009
 
Top à LudiGaume
  preview
Avertissement sur ses notations

Si vous êtes allergique au hasard passez votre chemin, cela ne sert à rien de lire cet avis, il n'arrivera pas à vous faire changer d'avis.

Par contre, si un jour vous avez rêvé de ces 15 premières minutes d'Indian Jones courant pour sortir d'un temple, alors The Adventurers est pour vous. Tous les risques sont présents et bien sû cette grosse boule qui risque de vous sceller à jamais dans le temple. Les dalles qui s'écroulent, les murs qui vont vous écraser, le pont de planches qui s'écroule et une cascade sans fin. Il ne manque que la bande son dans la boîte.

Bon, c’est bien joli tout cela mais le jeu, il vaut quoi ?

Le jeu est, en grande partie, guidé par le hasard qui déterminera le nombre d’actions de chaque tour et la vitesse de la boule. (Je vous avais prévenu en début d’avis). Mais quoi qu’il arrive vous avez toujours votre destin entre vos mains. Ce sont vos choix qui détermineront l’issue de cette aventure. Soit vous décidez de survivre et ainsi de courir, sans vous retourner, dans le couloir pour éviter la boule, soit vous décidez de ramasser des trésors afin de sortir riche du temple. Ce dernier choix est le plus risqué car vous freinerez votre progression (on ne peut courir et explorer en même temps) et le poids des trésors freinera également votre capacité à vous déplacer rapidement. C’est ici que réside la clef du jeu, la charge de l’aventurier réduit sa capacité de déplacement et c’est un dilemme constant. On notera également la petite partie « jeu de mémoire » entre la salle des murs et la salle de lave. Les symboles semblent difficiles à retenir, mais avec un peu d’imagination on y arrive (imaginez un spermatozoïde par exemple, une fleur, une rivière, …).

Si vous mourrez durant l'aventure, vous pourrez revenir dans la partie avec votre second personnage. Il est vrai que celui n'aura pas le temps de se charger en trésors mais peut-être aura-t-il l'avantage de sortir seul du temple. Et ainsi de remporter la partie. Seule l'issue du jeu vous le dira.

Le matériel est parfait même s’il est conseillé d’acquérir les figurines peintes qui apportent toute leur beauté à l’ambiance. Le revers de ceci c’est le prix cumulé de la boîte et des figurines peintes qui en font un jeu cher dans cette configuration. Mais ce n’est pas plus cher qu’un jeu sur console avec l’avantage d’y jouer à plusieurs et de vibrer à chaque lancé de dés.

Un vague de fraîcheur dans cet univers ludique cubique qui offre un plaisir à chaque fois renouvelé, une vraie ambiance d’aventure et un stress grandissant tout au long de la partie.

Je sais, je me suis encore emporté mais The Adventurers est exceptionnel par sa simplicité et son thème fort, très fort.

 
  • Le thème omniprésent
  • La boule qui impressionne
  • Les figurines peintes
 
  • Le prix global avec les figurines peintes
2 commentairesMasquer

2 commentaires

  1. Grunt 08:34 10.11.2009

    En tout cas, ça donne envie (même pour les semi-allergiques au hasard :P)!

  2. Grenko 21:25 07.11.2010

    J'ajouterai tout de même une ou deux précisions (venant tardivement et après avoir téléchargé votre variante pour ce jeu) : ce jeu familial et de très bonne facture n'offre malheureusement aucune interaction entre les joueurs. Chacun cours donc un peu dans son coin. Ensuite, les parties sont quand même très rapides, car après tout il faut généralement arriver dehors avant d'espérer être celui qui possède le plus de trésors. La boule de pierre provoque une pression telle que généralement, personne ne s'attarde et les tours filent à très bonne allure.

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension