Thème du jeu


A l'aube des civilisations, nos ancêtres travaillèrent sans relâche afin de survivre ne serait-ce qu'une journée. Mais le génie de l'homme avait déjà permit de faciliter leur vie-

L'Âge de Pierre lance les joueurs dans cette époque rude et sans pitié. A l'aide d'outils, au départ rudimentaires, vous pourrez récolter bois, pierre et or. Ces ressources vous seront fort utile dans vos négociations avec les villages voisins. Bien que la chance sera maître d'une partie de votre périple, une bonne planification vous permettra de prendre le dessus sur toutes circonstances hasardeuses. Et surtout, n'oubliez pas de nourrir votre peuple à chaque tour.

Vous devez vous dépasser et vous débrouiller, tout comme vos ancêtres, afin d'atteindre la victoire !
 

L'avis de LudiGaume

1- De 3 à 5 parties jouées - 22 avril 2008
 
Indispensable
  preview
Avertissement sur ses notations

Voilà, un avis final qui passe de très bon à Indispensable. Le jeu se joue à merveille dans toutes les configurations et chacune renouvellement le jeu et le rend encore plus prenant.

Un jeu indispensable tellement son format est adapté à tous les joueurs et où chaque partie est différente.

Un jeu à posséder qui sortira régulièrement.

La première impression écrite le 22.04.08

Déjà 3 parties et uniquement à 2 joueurs et je ne rejoint absolument pas Raphaël (ni Mr Faidutti) qui trouve cette configuration mon bonne. Le jeu à 2 est une merveille et les possibilités de blocages sont bien réelles. En effet, à l'instar d'une partie à plus de 2, un seul joueur peut placer des bonhommes sur un site de production. Tout comme 2 des 3 sites Agriculture, Outils et Naissance ne peuvent être occupés pendant un même tour. Il est vrai que le décompte final est un moment fort du jeu car il peut bouleverser les positions mais à 2, justement, il est plus facile de voir dans quelle direction l'adversaire s'oriente (collections d'objets divers, ouvriers, cultivateurs, ...) et donc on sait à quoi s'attendre. Et donc on peut plus facilement le contrer.

Ce qui frappe dans le jeu c'est la simplicité des règles et la juste part de hasard qui rend le jeu prenant et parfois frustrant. Mais c'est un type de jeu que l'on apprécie chez LudiGaume. Il est certain qu'il ne faut pas rechercher de l'innovation dans les mécanismes mais nous sommes en présence belle combinaison de mécanismes connus.

A 2, le premier joueur jouera toujours l'Agriculture pour augmenter son revenu en blé afin d'atteindre l'équilibre. Il n'y a pas de surprise de ce côté. Mais ensuite, les joueurs pourront bloquer des sites de production pour empêcher leur adversaire d'obtenir les ressources pour construire un bâtiment.

Parlons du matériel qui est chatoyant, imposant et de qualité : les lingots d'or sont du plus bel effet. Il y a même les sachets en suffisance. Merci Filosofia.

Franchement, je ne peux que conseiller le jeu dans cette configuration tellement les possibilités de blocages sont fortes et la surveillance de son adversaire plus aisée.

Je suis curieux d'essayer à plus de 2 mais j'ai un doute sur le fait que tous peuvent aller sur tous les sites en même temps (si il y a encore de la place), cela retire des possibilités de blocage. Cela doit mieux fonctionner à 4. Ce manque de blocage rend le jeu plus accessible à tous, il n'y a pas de laissé pour compte. On verra...

 
  • Matériel magnifique
  • Les lingots d'or
  • Les possibiltés de blocage à 2
  • Les illustrations de Mr Menzel
  • La part de hasard qui pimente et anime le jeu
 
  • Les parties sont un peu longues même à 2
1 commentaireMasquer
 

L'avis de Stéphan

De 3 à 5 parties jouées - 5 mai 2008
 
Indispensable
  preview

Voilà un jeu qui j’attendais avec beaucoup d’impatience. Un Hans im Glück, des graphismes de Michael Menzel et surtout les auteurs de Sankt Petersburg à la barque … et dieu sait que j’aime beaucoup ce dernier. Un bon mélange de raisons pour le tester aussi vite que possible.

Nous n’avons pas été déçu.

Hybride entre les jeux de gestions (Caylus, Pilliers de la Terre) et les jeux de dés (Yspahan, Kingsburg), l’Age de Pierre n’innove pas mais reprend de manière très efficace certains mécanismes qui ont fait le succès de tous les jeux cités ci-dessus. Le résultat est très largement au-dessus de ce que à quoi on pouvait s’attendre pour ce genre de reprise : le jeu est très ludique, plein de possibilités, bourré de mécanismes amusants ; un mélange parfait entre le plaisir du jeu et le plaisir de la réflexion. Il correspond bien à l’idéal que je me fais du jeu familial. Il amuse toute la famille et enrichit intellectuellement parlant. Famille, on prendra plaisir à faire des choix assez diversifiés, on tentera sa chance aux dés pour voir les regards amusés ou décomposés, on essayera de réaliser de bonnes collections de cartes ou tout simplement de faire évoluer sa tribu. Joueur, on le verra plus tendu, à calculer les risques pour maximiser les gains, à chercher à profiter des meilleures cartes et bloquer certains emplacements ou bien mémoriser les combinaisons gagnantes. Un très bon mix de mécanismes au final !

De plus, sous ses mécanismes très fluides mais parfois abstraits, se dévoile finalement un thème très fort. Pour peu qu’on y mette un tout petit peu d’imagination, on prend beaucoup de plaisir à voir évoluer sa petite tribu d’hommes préhistoriques : ils partent à la chasse, fabriquent des outils, cultivent, font des bébés, ont faim, ratent leur collecte, etc. Rares sont les jeux allemands qui cultivent autant l’imagination.

Depuis que j’en ai fais l’acquisition, il est déjà sortit pas mal de fois lors de nos soirées et toujours avec le même plaisir. Notre seul regret concerne la durée des parties qui peuvent parfois sembler un peu longues d’autant que les tours nécessitent parfois de nombreux lancés de dés et que la tension liée au tirage n’y est pas toujours palpable. Ce n’est cependant pas un défaut très dérangeant … sauf peut-être pour les amateurs de jeux de gestions plus purs qui regretteront peut-être de s’investir autant dans un jeu qui leur semblera finalement assez léger.

Si vous aimez les jeux un peu costauds, où l’ambiance est familiale et que le mélange entre le hasard et la réflexion ne fous fait pas peur, je ne peux que vous conseiller d’essayer l’âge de Pierre et de vous y plonger afin de découvrir la vie trépidante au temps des cavernes …

Un très bon candidat pour le Spiel des Jahres !

 
  • Gestion ludique !
  • Mélange malin des genres
  • Matériel pratique et magnifique à la fois.
 
  • Un poil trop long pour ce style de jeu
Aucun commentaireMasquer
 

L'avis de Raphaël

De 3 à 5 parties jouées - 21 avril 2008
 
Peu Captivant
  preview

Dans la catégorie "jeu avec pions en bois", "L'Âge de Pierre" est le jeu le mieux réalisé que je possède: plateau superbe, jetons en bois magnifiques, un joli gobelet en cuir pour les dés, ergonomie parfaite des icônes... bref une petite oeuvre d'art pour le collectionneur de jeux de société.

Pour le reste, je n'aime pas pour diverses raisons.
D'abord, le jeu n'est absolument pas original sauf pour les jets de dés.
Deuxièmement, en début de jeu, les priorités sont tellement évidentes qu'il n'y a pas de prise de décision à proprement parler.
Ensuite, pour le tempo: rapidement, on assiste à une course entre le leader (ou celui qui croit l'être) qui essaie de clôturer la partie et les quelques bonnes volontés qui essaient de le ralentir... peine perdue car clôturer la partie se fait en épuisant des cartes ou des bâtiments qui rapportent des points.

Parlons en, des points! On en gagne immédiatement en construisant des bâtiments, ou bien en achetant des cartes civilisation qui se combinent et se multiplient entre elles ou bien avec d'autres scores (nombre de membres dans la tribu, niveau d'agriculture...) et si on veut gagner, il faut tout recalculer sans cesse, ce qui est fastidieux et rend le jeu lent, lent...
On échappera pas au décompte final de toute manière, décompte certes fait d'additions et de multiplications simples mais nombreuses, et la piste de score étant insuffisante pour ces derniers points, il faut recourir au papier et au crayon.

Le thème bien rendu et les dés sont certes plutôt sympathiques, le système de jeu est plus simple à aborder que "Les Piliers de la Terre", mais sa durée incertaine et le fait qu'entre le premier et le dernier tour de jeu, rien ne change beaucoup classe "L'Âge de Pierre" loin derrière.

 
  • Une réalisation matérielle parfaite
  • Une règle claire et simple
 
  • Conditions de fin de jeu
  • Calcul mental à répétition
  • Score final
  • Chaque tour ressemble au précédent
  • Sans intérêt à deux
Aucun commentaireMasquer
 

L'avis de Grunt

De 6 à 10 parties jouées - 18 avril 2008
 
Très Bon
  preview

En tant que grand fan de Sankt Petersburg, j'étais impatient de jouer à l'Age de pierre (même auteur/éditeur). Et il faut avouer qu'on est pas déçu: le jeu n'est certes pas original (on pourrait y voir un Caylus avec des dés, ou un Piliers de la terre sans supplément chantilly) mais plutôt bien construit et fluide.

On va donc collecter nourriture (il faut nourrir à la fin de chaque tour) et ressources de plus en plus difficile à récupérer: bois, argile, pierre et or.
Le principe est simple avec une pointe de hasard assez sympa: pour chaque homme placé, on lance un dé, on fait la somme et on divise par la valeur de chaque ressource (2 pour la nourriture, 3 pour le bois, 4 pour l'argile...) et en récupère autant.

Plusieurs voies se dégagent:
- développer l'agriculture pour nourrir plus facilement sa population
- augmenter sa population
- améliorer ses outils pour contrôler un peu plus le hasard des collectes
- construire des bâtiments, grosse source de points directs

Se superposent à cela un système de cartes qui permettent de marquer des points en fin de partie:
- soit par des multiplicateurs de chaque voie (sachant que les multiplicateurs de population sont avantagés et devront alors être plus bataillé) et inviteront à privilégier une voie plutôt qu'une autre
- soit des collections

Et bien sûr on se rend compte qu'on ne peut pas tout faire. Je ne suis pas intégralement fan de la contrainte agriculture/reproduction qui reste un nœud fort du jeu (même si certaines cartes peuvent contrebalancer ces places de choix).

Je trouve la durée un peu longue (sauf en y jouant en ligne): ce n'est pas non plus un coup de coeur, mais j'ai une bonne envie d'y rejouer pour le moment, et c'est bien l'essentiel!

 
  • Fluide et intuitif
  • Thématique agréable
  • Placement tendu
  • Le hasard de la collecte (et le gobelet en cuir :)
 
  • Parties un peu longues
  • Hasard d'arrivée des cartes
  • Scores un peu camouflés (on peut marquer beaucoup à la fin)
  • Contrainte un peu forte sur le placement agriculture/reproduction
Aucun commentaireMasquer
 

L'avis de Sébastien D.

5- Plus de 10 parties jouées - 3 avril 2009
 
Indispensable
  preview

Il est évident que ce jeu en rappelle bien d'autres. Cela m'a même assez dérangé lors de ma première partie, tant l'Age de Pierre avait du mal à révéler sa propre personnalité. Depuis, beaucoup d'eau a coulé sur la rivière de mon plateau (et de mon écran d'ordinateur, la mise en ligne du jeu oblige). Plusieurs dizaines de partie plus tard, j'en suis arrivé à une conclusion bien précise sur les jeux à choix d'action, "les jeux de route" diront les fans de Caylus: cette mécanique de placement est l'une des plus séduisantes pour un jeu de gestion et j'espère qu'elle sera encore beaucoup utilisée par de grands auteurs. L'Age de Pierre prouve que les sensations dégagées par des jeux d’apparence similaire peuvent être très différentes. C’est, selon moi, sur ces différences de sensation que les grands auteurs travaillent, pas uniquement sur les différences de mécanique.

Si l’Age de Pierre parvient à se créer une place de choix dans cette catégorie de jeu, c'est en grande partie car les dés apportent un grand sentiment de légereté et de simplicité efficace, là ou les autres sont plus purement calculatoires. Il est évident que cette pointe de hasard dans la gestion en rebutera certains mais elle ravira ceux qui aiment les jeux qui proposent un maximum d'outils pour optimiser ce hasard. Car même si les ressources sont gagnées par des lancés de dés, ce sont les joueurs qui décident combien d'hommes constituent la tribu, ce sont les joueurs qui les répartissent dans leurs taches et ce sont aussi les joueurs qui décident de construire des outils pour être plus efficaces.

Les deux manières d’engranger des points de victoire sont également très bien vues. Soit vous marquez tout de suite en construisant des huttes, soit vous ne marquez qu’en fin de partie en investissant sur les cartes. Certains joueurs peuvent donc avoir 100 points d’avance avant de se faire dépasser lors du décompte finale: bonjour, ami suspens! Ces décomptes à 2 vitesses prennent plus d'intérêt encore quand on sait que les joueurs peuvent influencer directement la durée de la partie. Il est parfois très utile de bloquer les huttes sans les construire pour allonger la partie, quand on est convaincu que sa stratégie est plus efficace sur le long terme. Une bonne évaluation de la valeur des cartes mises en jeu aux yeux de chaque joueur sera souvent la clé de la victoire !

Notons qu'il fonctionne très bien à 2 même si la stratégie bois/cartes ne laisse aucune chance aux simples bâtisseurs de huttes.

Je ne pourrai finir sans mentionner le travail d’excellente facture fait par Hans Im Glück. Le matériel est d’une toute grande beauté. Nous commençons à nous habituer à la patte de l’illustrateur mais je ne m’en lasse pas. Les cartes, les ressources, les hommes, les huttes sont du même acabit. Un vrai régal qui participe grandement au plaisir de jeu.

L’Age de Pierre serait un jeu plus parfait encore si certaines parties étaient un petit peu plus courtes. C'est d'autant plus dommage que la légereté relative du jeu permet de le sortir avec tout type de public. Il n'empêche qu'il est indispensable dans une ludothèque respectable.

 
  • Le matériel parfait
  • Léger et stratégiquement étoffé
  • L'interaction directe pour les blocages et indirecte pour les collections de carte
  • Excellent à 2 joueurs comme à 4 joueurs
 
  • Parties parfois trop longues
  • Il est primordial d'être concentré sur les cartes que prennent les autres: certains n'aiment pas
5 commentairesMasquer