Thème du jeu


Tout d’abord, un nouvel animal apparaît : le cheval. Il est certes comestible mais il est surtout une bête de somme efficace. En fin de partie, chaque cheval vaut d’ailleurs un point.

Ensuite, lors des phases d’alimentation, vous devrez chauffer les pièces de votre maison, sous peine de rendre votre famille malade (et donc inactive). C’est pourquoi, en début de partie, les cases de votre ferme seront remplies de tuiles forêt et tourbière. Grâce à des actions et aménagements spécifiques, vous pourrez transformer la tourbe et le bois en bon combustible !

En outre, vous pourrez utiliser des actions spéciales qui facilitent l’acquisition d’aménagements (au marché noir par exemple).

Enfin, pas moins de 132 nouveaux aménagements contribueront aussi au renouveau d’Agricola…

Cela ressemble à quoi ?


Agricola - Les fermiers de la lande - 1
Agricola - Les fermiers de la lande - 2
Agricola - Les fermiers de la lande - 3
 

L'avis de Grunt

De 6 à 10 parties jouées - 3 août 2010
 
Indispensable
  preview

Je partais avec un a priori négatif sur cette extension: plus d'une centaine de nouvelles cartes dont les effets paraissent un mix des recettes vu auparavant, à quoi bon? Le jeu de base en comporte un bon nombre déjà...

Mais force est de reconnaitre que dès la première partie, le mélange est réussi:

- le cheval, à surveiller de près tant il peut rapporter des points (sans limite) mais incite à une stratégie de pâturage plus que de naissance, tout en restant tactiquement intéressant pour certaines cartes (posséder 1 ou 2 chevaux va les booster);

- les actions additionnelles qui mettent un vrai piment dans l'ordre du tour, et un bon moyen de palier la pénurie d'actions de nos personnes;

- les nouveaux aménagements majeurs qui paraissent au début assez anecdotiques et dont les combinaisons se révèlent assez étonnantes de parties en parties;

- les plateaux personnalisés avec des tourbières et des forêts qui nous inviteront à différencier nos actions en cours de partie;

- le mode intermédiaire (jouer avec juste des aménagements mineurs et le plateau familial) entre le pur familial et le plus complexe avec les savoir faire, qui a son lot de choix et de combinaisons.

Bref la partie émergée de l'iceberg (les moultes aménagements mineurs) est la plus trompeuse, car la vraie richesse est ailleurs, et les voies stratégiques sont démultipliés.

J'étais un peu blasé d'Agricola, et j'ai retrouvé le goût d'y jouer (je viens quand même d'en enchainer quatre dans une même journée :P).

 
  • Les actions additionnelles paliant la frustration générale sur les actions
  • Les nouveaux aménagements majeurs
  • La légère asymétrie des plateaux des joueurs (tourbière/forêt)
 
  • Les chevaux ressemblant aux boeufs
  • Toujours un peu trop de cartes (aménagements mineurs) à mon goût
Aucun commentaireMasquer