Thème du jeu


Akhenaton est en querelle avec son fils Touthankhaton : celui-ci ne veut plus vénérer Aton, et lui préfère Amon. Dans ce combat religieux, les temples sont les lieux de batailles et vos fidèles sont vos soldats. Occupez les meilleures places, soyez le plus rapide et restez vigilant pour faire triompher votre foi.
 

Description du jeu

preview
 
But du jeu

Etre le premier à posséder 40 points ou toutes les cases d'un temple ou toutes les cases jaunes ou vertes.

Mise en place

On construit le plateau (il représente 4 temples, avec 12 cases) que l'on place entre les 2 joueurs, chacun devant avoir devant lui les 4 cartouches. Chaque joueur prend un jeu de cartes, les jetons de la même couleur que les cartes et un jeton blanc. De plus, on place le jeton le plus épais sur la piste de score du plateau.

Chacun mélange son paquet de cartes (de valeur 1 à 4) qu'il place face cachée devant lui.


Déroulement d'un tour

Chaque joueur prend les 4 premières cartes de sa pile et les place face cachée devant les 4 cartouches devant lui. Quand les 2 joueurs ont placé leurs cartes, ils les retournent simultanément.

1. Points de victoire
Le joueur avec la plus grosse carte reçoit le double de la différence avec la carte de son adversaire. Il avance son pion sur la piste de scores.

2. Déterminer l'Oya
Le joueur qui a placé la plus petite carte devient l'Oya, le premier joueur.

En cas d'égalité, la plus petite carte de la phase 1 l'emporte, sinon on tire des cartes de chaque pile jusqu'à avoir une différence, elles sont replacées sous la pile de chaque joueur. La plus petite l'emporte.

Cette carte va déterminer le nombre de jetons pour la phase suivante.

3. Retirer des jetons
Ensuite, chaque joueur en commençant par le premier, va retirer des jetons. Il soustrait de la valeur de sa carte sous la cartouche 2 le chiffre 2 et retire autant de jetons que le reste de cette soustraction. Le premier joueur retire d'abord tous les pions qu'il peut puis son adversaire fait de même.

Les pions retirés doivent appartenir aux zones délimitées par la valeur de la carte sous la cartouche 3. Par exemple : une carte 3 permet de jouer sur les temples 1, 2 ou 3. Tandis qu'une carte 1 permet d'intervenir uniquement sur le temple 1.

Chaque pion retiré est placé sur le plateau, dans le royaume des morts.

4. Placer des jetons
Les joueurs vont placer autant de jetons que la valeur de leur carte sous leur cartouche 4. Le premier joueur place tous ses pions puis son adversaire place les siens. Les temples dans lesquels ils peuvent placer leurs jetons sont déterminés par la carte de la cartouche 3.

Décompte du Royaume des morts

Lorsqu'il y a 8 jetons sur le royaume des morts, un décompte a lieu pour les 4 temples.

 Temple 1
le joueur qui a le plus de jetons dans ce temple, reçoit autant de points que la différence entre le nombre de ses jetons et celui de son adversaire, pour ce temple.

 Temple 2
le joueur qui a le plus de jetons gagne 5 points.

 Temple 3
le joueur qui a le plus de jetons gagne autant de points que de jetons qu'il possède dans ce temple.

 Temple 4
le joueur qui a le plus de jetons gagne 3 points par jetons qu'il possède sur une case bleue parmi tous les temples.

 Cases noires
le joueur qui possède le plus de jetons sur les cases noires de l'ensemble des temples reçoit 8 points.

 Cases bonus (+1 ou +2)
chaque joueur reçoit les points des cases bonus qu'il occupe avec ses jetons.

Ensuite, les joueurs récupèrent leurs jetons du Royaume des morts et doivent retirer 4 jetons du plateau de jeu. Si possible 1 par temple sinon on écarte toujours un jeton du temple avec le chiffre le plus grand. Les jetons retournent dans la réserve de chaque joueur.

Fin de la partie

La partie se termine immédiatement quand un joueur atteint 40 points ou occupe complètement un temple ou toutes les cases jaunes ou toutes les cases vertes avec ses jetons.
 
Descriptif rédigé par LudiGaume
 

L'avis de LudiGaume

De 6 à 10 parties jouées - 7 juin 2006
 
Très Bon
  preview
Avertissement sur ses notations

Aton nous offre un jeu de majorité/placement pour 2.

Le jeu est équilibré, passionnant dans un temps raissonnable. La partie se déroule rapidement et c'est un point fort du jeu.

D'où vient cette rapidité ?

Du faible choix des joueurs face à leurs cartes, ils en ont 4 et il faut reconnaître qu'il n'y a pas souvent 56 solutions pour les placer.

Un défaut ?

Peut-être et nous sommes certain que cela va déplaire à une grande partie des joueurs.

Faut-il passer son chemin ?

Non, le jeu plait malgré ce petit défaut du choix de cartes. On cherche quand même a se placer au mieux et à prendre les majorités les plus lucratives, les cases noires par exemples.

Au final, on le redit, un jeu plaisant et équilibré en ce qui concerne les majorités. Très bon pour vous changer les idées à 2.

D'ailleurs, la recherche d'une variante par rapport au nombre de cartes serait peut-être une solution pour améliorer le jeu. Peut-être celle de Jeux à 2 ?

 
  • Matériel impeccable
  • Les différents temples et leur avantage
 
  • Les faibles possibilités avec ses cartes
Aucun commentaireMasquer
 

L'avis de Stéphan

23 avril 2006
 
Sympathique
  preview

Aton est une excellente découverte de ces dernières semaines. Les jeux de majorité pour deux joueurs étant relativement rares, c’est avec beaucoup de plaisir que j’ai découvert ce jeu de chez Queen Games.

Pour faire bref, il s’agit de prendre le contrôle de différents temples à l’aide de pions à sa couleur. Le contrôle de ces temples apporte des points lors des différents décomptes qui ponctuent le déroulement de la partie. Mais attention, engranger des points de victoire n’est pas l’unique moyen de gagner. Certaines majorités (possessions de couleurs ou de temples) peuvent également entraîner une victoire ou une défaite anticipée. Il est donc essentiel de bien choisir sa voie et de ne surtout pas laisser de brèches permettant à son adversaire de l’emporter rapidement. Un ingénieux système de cartes renouvelées au hasard – mais très bien équilibré – permet aux joueurs de déterminer où placer/enlever des pions et dans quelle proportion.

A fortiori, des mécanismes assez classiques pour ce genre de jeu. Ce qui m’a plus impressionné, c’est le travail d’équilibrage des stratégies et des coups gagnants. Les parties sont rapides, tendues, intense, véritablement serrées; on l’emporte souvent sur peu de choses. Un équilibre qui assure des parties très palpitantes. Point fort de ce jeu, c’est également son point faible. En effet, comme il n’est pas rare de l’emporter sur un ultime coup gagnant, paroxysme d’une partie très partagée, on reste parfois avec un sentiment de frustration et l’impression que quelque soit sa façon de jouer, la partie se serait soldée sur un coup final semblable. Au final, l’impression qu’aucune stratégie à long terme n’aurait été plus payante qu’une autre, l’équilibre entre les joueurs étant peut-être trop difficile à rompre.

C’est sans contexte le plus gros reproche que l’on peut faire à ce jeu. Autrement, le jeu est très agréable : le matériel est d’excellente facture, les parties sont rapides (30 minutes), bien renouvelées et les règles suffisamment riches que pour assurer une bonne durée de vie à l’ensemble.

Un jeu qui plaira aux amateurs de jeux de placement ; surtout s'ils cherchent un vrai jeu pour deux. Aux autres, un conseil judicieux : essayez avant d’acheter.

 
  • Un vrai jeu de majorité pour deux joueurs.
  • Des parties partagées !
 
  • Certains points de règles assez confus à la première lecture.
  • Des parties trop partagées !
Aucun commentaireMasquer