Thème du jeu


Vous représentez une nation qui contrôle des navires dans un coin reculé des Caraïbes.
À chaque tour, vous déplacerez votre bateau marchand, votre navire pirate et une frégate
pour essayer de gagner des doublons. Cette richesse vous permettra d’améliorer vos bateaux
et lorsque votre flotte sera complètement développée, vous pourrez payer la rançon
de la fille du gouverneur pour gagner la partie !

Cela ressemble à quoi ?


Black Fleet - 1
Black Fleet - 2
Black Fleet - 3
Black Fleet - 4
Black Fleet - 5
Black Fleet - 6
Black Fleet - 7
Black Fleet - 8
Black Fleet - 9
Black Fleet - 10
Black Fleet - 11
Black Fleet - 12
Black Fleet - 13
Black Fleet - 14
Black Fleet - 15
Black Fleet - 16
Black Fleet - 17
Black Fleet - 18
Black Fleet - 19
Black Fleet - 20
 

L'avis de LudiGaume

4- De 3 à 5 parties jouées - 28 septembre 2014
 
Top à LudiGaume
  preview
Avertissement sur ses notations

Capitaine ! Capitaine !

Des pirates au loin !

Pas de soucis Matelot, la frégate jaune les coulera bien avant qu'ils nous atteignent. Ils sont là pour nous protéger.

Vous êtes sur Capitaine ? Les pirates sont proches.

Aussi sur que je te coupe la tête si tu mets en doute ma parole ! A ton poste !

Capitaine ! La frégate jaune change de route ? On est foutu ! #!?@.

Damned ! Encore un coup bas de nos adversaires ! Ils les ont payés pour qu'ils attaquent d'autres pirates.

Trahison ! Tous aux canons !

...


C'est un peu l'histoire de Black Fleet, LE jeu de Pirates !

Tout d'abord, c'est du plaisir pur à l'ouverture de la boîte. Les illustrations sont fabuleuses, oui j'assume le mot. On se croirait dans un dessin animé plein d'humour et d'ambiance. Ensuite, la règle ressemble à un livre secret qui a vieillit dans les profondeurs d'une malle. On a peur de l'ouvrir tellement elle semble secrète. A la lecture, c'est d'une limpidité sans faille. Tout est dit. Il suffit de jouer. Mais il n'y a pas que cela. On a droit à matériel au top. Un plateau de jeu immense. Des doublons en métal, des bateaux de grandes tailles (y a même les vagues contre la coque). Et des cartes splendides et pleines d'humour. La fresque représentée par les cartes joueurs, développements et fille du gouverneur est très belle. Cela nous rappelle Jamaica (tiens Mr Pauchon y serait-il pour quelque chose ?). Si on voulait pinailler, on pourrait être déçu par de simples cubes en bois mais on comprendra vite qu'ils sont adaptés pour leur chargement dans les navires. Question d'ergonomie, c'est bien pensé. Donc, le matériel et la règle sont impeccables et invite à prendre la mer.

Une fois en mer, la seule chose à faire est d'attaquer ou naviguer afin de faire du commerce. C'est le coeur du jeu. Déplacer les bateaux et en tirer le meilleur profit à chaque tour. C'est le seul moyen de gagner de l'argent pour pouvoir libérer la fille du gouverneur. Un joli minois au demeurant. Le système de déplacement est clair et on recherche à chaque tour à optimiser ses trois bateaux. On se cache derrière les îles, on sort par surprise et attaque un navire Marchand pour le délester d'une marchandise. On dirige la frégate sur un bateau Pirate pour le couler. Ou, parfois, on la place de manière à offrir un adversaire une chance de couler un bateau pirate adverse. Mettre des bâtons dans les voiles des autres est toujours un plaisir. Ce qui donne beaucoup d'amplitude au jeu, ce sont les développement et les cartes Fortune de Mer qui vous permettent d'améliorer vos bateaux et leurs capacités. Et c'est bien, la gestion de ces combinaisons qui rend le jeu prenant, stressant, immersif. Il ne manque que la houle, l'embrun et les boulets de canons qui volent pour s'y croire.

Sinon peu importe le nombre de joueurs dans la partie, les combats sont présents. Certes plus facile à créer plus il y a de joueurs mais même à deux cela fonctionne. Aucune configuration de jeux ne m'a déçue.

Une petite remarque sur l'âge indiqué sur la boîte : 14 ans. Ce n'est pas le cas. Ici, Eliott, 8 ans, qui sait lire, sait jouer tout seul sans problème. Même si certaines cartes devront lui être expliquées par rapport à leur subtilité ou sur le meilleur moment pour la jouer. Mais, il prend autant de plaisir que les grands. Surtout quand ses pirates attaquent avec succès !

Black Fleet c'est pour moi LE jeu de pirates par excellence car on y retrouve tout ce que l'on aime dans ces aventures d'hommes des mers. La navigation, la piraterie, les bons qui tentent d'éradiquer la menace pirate, la chance qui porte bien son nom Fortune de Mer, les trahisons, les coups de main, ... Tout ce qui fait un bon film de Pirates. Même Jack Sparrow y trouverait tout ce qu'il aime.

C'est un top à LudiGaume tellement il m'amuse lors de chaque partie et aussi mes adversaires. C'est bien ce que l'on recherche dans un jeu familial qui réunira tout le monde pour une folle aventure en mer.

Un "Must Have" tellement il comble un rêve de gosse !

 
  • Matériel, illustrations. Un tout fabuleux.
  • Le jeu qui nous pousse au combat.
  • Une durée de parties calibrée
  • Les combinaisons de cartes et développement. Jouissif par moment.
  • Accessible dès 8 ans. Quand on sait lire.
 
  • L'âge sur la boîte qui ne reflète pas la réalité
4 commentairesMasquer
 

Premières Impressions de Xavo

De 1 à 2 parties jouées - 12 janvier 2015
 
Peu Captivant
  preview

Des amis ont ramené Black Fleet à la maison, ce qui m'a donné l'occasion de faire une partie. Je sais que je n'en ferai pas une seconde et vous livre donc mon vécu tel quel. Mon avis va certainement trancher avec celui de François et tant mieux : vous vous ferez le vôtre plus facilement. Ceci est la démonstration renouvelée qu’un jeu est avant tout une rencontre et n’est ni bon, ni mauvais en soi.

Black Fleet est le deuxième jeu des Space Cowboys, qui sont, je le rappelle un regroupement de pointures de l'industrie des jeux de société. Cette expérience se retrouve dans la qualité d'édition : impeccable. Vous serez immergés dans un monde de piraterie, drôle et exotique. Seule fausse note : la couleur des bateaux en plastique qui passe mal, je trouve, en particulier les bateaux violet et jaune sur une mer bleue ! Le matériel est complet voire riche et les règles sont claires autant qu’illustrées. Le système tourne très bien : le jeu fut vite maitrisé par le joueur novice que j'étais. Tout cela nous vient du lointain au prix écologique d'un transport international.

Je vais être direct : je me suis très rapidement ennuyé en jouant à ce jeu. J'ai trouvé les choix proposés bateaux (désolé) et peu décisifs. Les tours sont assez répétitifs, les possibilités données aux joueurs évoluant peu. Cette évolution tient essentiellement à l'apport des cartes « Développement » ... mais celles-ci se sont révélées dans notre partie très déséquilibrées. Ces cartes étant données au début de la partie, si le tirage sort une configuration déséquilibrée, elle le restera jusqu’à la fin sans que vous puissiez y faire grand-chose. Vous ne vous en apercevrez de toutes façons que lorsque vos adversaires retourneront leurs cartes et ne pourrez rien anticiper. Leur lente apparition a alors rendu notre partie de moins en moins passionnante.

Sur le même thème et, a priori, à destination du même public (ceux qui recherchent un jeu abordable et fun), il y a Canon Noir, un vieux tromblon de 1979. Certes, les mécanismes sont loin d’être aussi complexes que ceux de Black Fleet et la qualité d'édition en deçà, mais je les trouve pourtant beaucoup plus efficaces pour mettre de l’ambiance autour de la table, du fait unique que les combats sont réglés à coups de canon. Il faut réellement viser et tirer les bateaux adverses avec un canon en plastique. Cela suffit à rendre le jeu amusant. N’est-ce pas le défaut originel de Black Fleet de ne proposer aucune confrontation réelle, aucun risque lors des abordages de perdre ou de gagner ? Il me faudrait bien plus de parties pour l’affirmer… mais une seule me suffira pour ne pas avoir envie de répondre à cette question.

 
  • Qualité d'édition
  • Prise en main
 
  • Figurines en plastique
  • Choix triviaux
  • Déséquilibre
Aucun commentaireMasquer

4 commentaires

  1. Radical 16:12 29.09.2014

    Dans l'avis tu dis "Certes plus facile à créer plus il y a de joueurs mais même à deux cela fonctionne. Aucune configuration de jeux ne m'a déçue."

    Tu as vraiment essayé une / la variante de jeu à deux ? (je sais que l'auteur en a posté une sur Bgg) ou s'agit il d'une coquille ? (le jeu étant donné de 3-4 joueurs)

  2. LudiGaume 20:38 29.09.2014

    Et bien, je n'avais pas fait attention que c'était pour 3 à 4 joueurs. C'est la première fois que cela m'arrive. Mais, je prend tellement de plaisir dans ce jeu que même à 2 rien ne nous a choqué et les combats furent bien présent.

    Je vais jeter un oeil sur les variantes mais on a joué à 2 avec les règles normales.

  3. Radical 23:11 29.09.2014

    Super c'est tout ce que je voulais savoir
    Il tourne donc relativement bien à deux joueurs même sans adapter les règles c'est parfait pour moi !

    Pour info :

    La variante "officielle" c'est de jouer avec 2 flottes (2 marchands, 2 pirates) 2 cartes navigations, 1 set de carte objectif mais avec 2 filles du gouverneur à "acheter" pour finir

    Les déplacements s'appliquent aux 2 flottes, la fregate elle se déplace du double du chiffre indiqué.

  4. Le Roy 16:22 04.10.2014

    Eh bien, désolé, mais je me dois de dire que, y ayant joué hier, j'ai trouvé cela particulièrement ennuyeux. À part du chaos, qu'y a-t-il donc dans ce jeu? Une belle boîte, de belles illustrations, des doublons en métal et un thermoformage super? Mais un beau matériel ne suffit pas à faire un bon jeu. Et ne croyez pas que je suis un cubipousseur qui veut toujours tout optimiser. Au contraire, j'aime les jeux familiaux. Mais là, non, décidément non!

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension