Thème du jeu


Vous êtes un marchand cherchant la fortune sur les routes de l’Inde ! A dos d’éléphant, parcourez le pays et amassez un véritable trésor en achetant les plus belles soieries pour les revendre au prix fort dans les villes. Bâtissez de magnifiques palais, choyez vos clientes, soignez votre renommée et vous deviendrez à coup sûr le plus riche marchand des Indes !
 

Premières Impressions de Sébastien D.

3- Plus de 10 parties jouées - 8 avril 2009
 
Indispensable
  preview

Plus de 10 parties en 1 semaine: chez moi, on appelle ca un coup de cœur indispensable. Je préfère malgré tout parler de "premières impressions" car 9 de ces parties étaient à 2 joueurs. Je viendrai compléter ce texte quand on aura joué plus de parties dans les autres configurations.

Si ce jeu a rejoint notre ludothèque dès sa sortie, c'est simplement car il correspond tout à fait aux standards des jeux que l'on use le plus fréquemment: bonne jouabilité à 2, rapide, fluide ET intelligent. Quand cet éditeur sort des jeux de ce type, notre confiance est aveugle depuis Mykerinos, Metropolys et dans une moindre mesure, Yspahan. Là encore, l'essai est transformé.

Bombay est un jeu très tactique dont chaque déplacement est un choix qui dépend de la configuration du plateau mais surtout, des choix des adversaires: l'interaction y est un élément fondamental. Cependant, le jeu n'est pas dépourvu de choix stratégiques: faut-il lutter pour avoir le plus grand nombre de clientes+palais, vais-je construire des palais au centre, vais-je faire des petites ventes pour avoir des jetons ville? Rien de très complexe, certes, mais des petites choses qui font que les parties passent à une très grande vitesse et que l'on est toujours très impatient de découvrir le score final.

Résumons: Bombay est très tactique, interactif, stratégique et simple. Trop simple? C'est sans doute ce sentiment de trop grande simplicité qui m'a déçu lors de ma première partie (la seule à 4).
* 1(j'achète)- 2(je me déplace)- 3(je vends), à toi!
* 1(je vends)- 2 (je me déplace) - 3 (j'achète).....
J'imagine très bien que le spectateur d'une telle partie ne trouvera pas de raison de s'emballer. Seulement, des subtilités apparaissent rapidement et on se rend bien vite compte qu'il est impossible d'optimiser son jeu en utilisant systématiquement 3 actions. On apprend rapidement qu'à l'image du billard, le replacement de son éléphant en fin d'action est primordial. On comprend que certaines configurations de départ entraînent des enchaînements constructions/ventes très subtils. On comprend que certaines doubles ventes vous assurent des points de victoire qui feront peut-être la différence.

Trop peu de jeux peuvent se targuer d'être à la fois simple et complet. Avec ses parties de 20 minutes à 2, nous ne sommes pas prêt de le laisser à la poussière.

 
  • Excellent à 2
  • Simple et complet
  • Très beau
 
3 commentairesMasquer
 

L'avis de Deepdelver

Plus de 10 parties jouées - 30 octobre 2011
 
Très Bon
  preview

Bombay a été (in?)justement comparé à Himalaya à sa sortie, sûrement par son côté : prendre des ressources à un endroit pour les livrer à un autre. Mais il y a de grandes différences entre les deux jeux, et en premier lieu Himalaya est un jeu de programmation d'action (au risque que certaines ressources vous passe sous le nez) quand Bombay est plus un jeu de réaction (selon l'emplacement des comptoirs, les niveaux d'offres et de demande, votre positionnement dans l'ordre du tour...)

Tout est très simple à Bombay et fluide (tout est écrit sur le paravent) et chaque denrée a son utilité :
- les cubes jaunes (or) pour avoir plus d'argent, donc plus de points
- les cubes violets (tissus) pour s'attirer de la clientèle et se placer pour le décompte final
- les cubes oranges et bleus pour des ventes opportunistes et des palais judicieusement placés.

Bref, un très bon jeu dans la lignée ystarienne, jouable en 30 minutes montre en main.

Mes reproches ? L'horrible odeur du plastique des très belles figurines éléphant et palais à chaque ouverture de boîte, et le moindre intérêt à mon sens de la configuration 2 joueurs : la tension est trop forte sur les jetons Ville et il y a le risque que chacun se développe de son côté du plateau.

 
  • Règles claires (tout est sur le paravent
  • Système d'offre et de demande
  • Rapidité des parties
 
  • Odeur entêtante du plastique des figurines
  • Chemins pas forcément lisibles sur le plateau
  • Moindre intérêt à 2 joueurs
Aucun commentaireMasquer