Thème du jeu


Les souris partent chasser le fromage dans le château d'Appenzell.

Petite souris vaillante, prends bien garde à toi car les pièges guettent les imprudentes et gourmandes visiteuses!
 

Description du jeu

preview
 
But du jeu

Récolter en premier 4 variétés de fromage.

Mise en place

Les joueurs montent le château comme indiqué dans la règle. A savoir, d'abord les tuiles coulissantes (3 par type de fromage) sur les trous de la boîte, puis le plateau en forme de grille, puis les toits sur les différents emplacements de la grille (voir les bords). Ensuite, on place les créneaux sur les 4 coins afin de former les tours dans lesquelles chaque joueur place l'une de ses souris. Les tuiles Fromage sont triées et placées sur le côté du plateau de jeu ainsi que la tuile coulissante restante.

Le joueur qui a visité en dernier un château débute la partie.

Déroulement d'un tour

A son tour, le joueur actif peut réaliser de 1 à 4 actions, dans n'importe quel ordre et autant de fois qu'il le souhaite (sauf l'action "Pousser"), parmi les suivantes :

Découvrir un toit
Le joueur peut retirer un toit adjacent (horizontalement, verticalement ou en diagonale) à l'une de ses souris. Le toit est placé sur le côté de la boîte.

Déplacer une souris
Une souris se déplace horizontalement ou verticalement et chaque case parcourue compte pour une action. Elle ne peut passer au-dessus des souricières ou des toits. Si une souris passe par dessus une autre souris la case compte pour une action. Une souris peut entrer en jeu uniquement par les tours et les joueurs ne sont pas obligés de faire entrer toutes leurs souris par leur tour de départ. La tour compte comme une case et on ne peut revenir dedans. Enfin, il ne peut y avoir qu'une souris par case.

Pousser
Une seule fois par tour, le joueur actif peut pousser les tuiles coulissantes à l'aide de celle qui reste sur le côté du jeu. Il pousse la tuile dans une rangée marquée par un drapeau rouge sur le bord de la boite. Il le fait jusqu'à ce que la tuile à l'opposé tombe.

Si par malheur, une souris tombe dans une souricière suite à la poussée, celle-ci est perdue pour le joueur. Attention, si un joueur perd sa troisième souris, la partie se termine immédiatement.


Si à l'issue d'un déplacement ou d'une poussée, un joueur (actif ou pas) a 2 de ses souris sur des tuiles coulissantes indiquant le même fromage, celui-ci gagne immédiatement une tuile fromage de ce type s'il ne l'a pas déjà. Il la place face visible devant lui.

A la fin de son tour, le joueur actif recouvre les pièces vides (sans souris) avec un toit de la bonne taille.

Fin de la partie

La partie se termine dès qu'un joueur récolte son 4ème type de fromage, il l'emporte.

La partie peut également se terminer prématurément si un joueur perd sa 3ème souris. Le joueur qui a le plus de fromage devant lui l'emporte, mais jamais celui qui vient de perdre sa 3ème souris. S'il y a égalité, c'est le joueur dont le tour remonte le plus loin qui l'emporte.
 
Descriptif rédigé par LudiGaume

Cela ressemble à quoi ?


Burg Appenzell - 1
Burg Appenzell - 2
Burg Appenzell - 3
Burg Appenzell - 4
Burg Appenzell - 5
 

L'avis de LudiGaume

De 6 à 10 parties jouées - 8 juin 2007
 
Indispensable
  preview
Avertissement sur ses notations

Il y a de quoi en faire un fromage de Burg Appenzell.

Zoch nous livre encore un jeu magnifique que ce soit côté matériel ou côté ludique.

"C'est pour les enfants !" s'écrient les adultes à l'approche de la boîte et l'apparition des petites souris en céramiques du plus bel effet. Mais détrompez-vous, le jeu ravira les enfants, c'est certain, mais emportera les adultes dans une course acharnée et vers la joie ultime de voir une souris adverse chuter dans la cave du château. Via des mécanismes simples : mémoires, points d'actions et parcours, le jeu devient prenant car chacun essaye de retrouver les bonnes combinaisons de fromage tout en évitant d'offrir trop facilement les précieux fromages à ses adversaires.

Un jeu indispensable pour toute la famille qui émerveillera les enfants et entrainera les adultes dans une course effrénée et pleine de malice. Un jeu qui permet de rassembler toutes les générations autour de la table pour une durée de partie raisonnable qui permettra de faire la revanche immédiatement.

Parlons du rangement, qui au départ n'est pas évident. Nous vous conseillons de garder tout lors de la première ouverture. Ainsi, vous pourrez ranger les toits dans leur plaquette d'origine, ainsi que les créneaux. Les tuiles fromage seront bien rangées dans la grille. Les souris seront placées dans les trous de la cave (il faut juste faire attention, si vous retournez la boîte pour les récupérer de ne pas les laisser tomber de haut). Avec cette méthode, il vous sera plus facile de tout remettre dans la boîte et de préparer une nouvelle partie.

 
  • Matériel magnifique
  • Simplicité des mécanismes
  • Les souricières
 
  • Le rangement pas évident au départ
Aucun commentaireMasquer
 

L'avis de Stéphan

De 3 à 5 parties jouées - 4 avril 2007
 
Indispensable
  preview

Aujourd’hui c’est le jour de la grande chasse aux fromages…

Du haut de la plus grande tour des murailles, la souris observe le château d’Appenzell. Des murs de rêves et de cartons, des pièces qui s’imbriquent comme un labyrinthe, de noirs sous-sols à faire frémir le plus courageux des fantômes, le château protège bien ses trésors de crème et de pâtes

Mais la souris est vaillante.

Elle frémit déjà à l’idée du festin de roi qui l’attend ce soir. Les fromages rempliront sa petite panse et tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes ; un monde de festin et d’abondance.

La souris s’élance dans les dédales du château. Munster, gouda, gruyère ou camemberts, la souris aime tout. Et la souris est aussi gourmette : elle ne prendra de plaisir que si elle trouve deux morceaux de fromages identiques.

Un coup d’œil à droite, un coup d’œil à gauche, elle repère les plus beaux morceaux. Un fromage par ici, un autre par là, les pièces se referment quand la souris est passée. Difficile dans ces conditions de mémoriser les emplacements des différents fromages, surtout quand les fromages bougent sans cesse de place. Et oui, quand on veut piller un château magique, il faut s’attendre à quelques surprises.

Les sols bougent, les fromages fuient, les toits se referment, et horreur, les sols se dérobent. Attention où tu mets tes pattes, brave petite souris, la cave est noire et obscure et il n’y fait pas bon vivre …

La gourmandise est un vilain défaut et la souris l’apprendra sûrement à ses dépens.

Burg Appenzell est un magnifique petit jeu plein à craquer de beau matériel avec de magnifiques petites souris qui, heureusement, n’iront pas plus loin que le fonds de la boîte … ouf ! Cette boîte fort bien remplie au matériel fort élégant aura un double mérite : faire s’émerveiller les enfants et faire rêver les parents. Car ce labyrinthe enchanté et ludique ouvre la porte d’un monde imaginaire et magique fait de salles mouvantes, de chausse-trappes et de délicieux fromages.

Burg Appenzell renouvelle avec beaucoup de brio le thème du labyrinthe en proposant aux plus petits et aux plus grands de guider une équipe de souris dans un château magique à la recherche de fromages similaires. Le premier à collecter 4 paires de fromages différents est déclaré vainqueur. Ce jeu est un étonnant mélange entre le Memory et le jeu Labyrinthe. Du premier, il demande le sens de la mémoire et de l’observation, du second, un sens aigu de l’anticipation et de l’élaboration de bons placements tactiques.

A chaque tour, 4 points d’actions et trois actions possibles : déplacer ses souris, découvrir de nouvelles salles ou pousser les tuiles du sol pour faire déplacer les fromages et les trappes. Une palette de possibilités qui semble assez restreinte à première vue mais qui finalement se révèle d’une très grande richesse tactique. S’approcher ou approcher des fromages, changer la configuration du plateau, bloquer les emplacements désirés ou tout simplement entraîner une souris adverse dans la chute, les choix sont multiples. A priori, un jeu qui semblait formaté pour les plus petits se révèle rapidement une véritable passion pour les plus grands. On peut donc sans problème le sortir lors d’une soirée entre adultes consentants ou entre ludophiles avertis, ce sera un très bon divertissement

Chacun y trouvera donc son intérêt. Les enfants apprécieront les mécanismes malins et spectaculaires, apprenant petit à petit le plaisir de les maîtriser, les grands seront en extase devant le subtil équilibre des parties et surtout des interactions entre joueurs. Quelle jubilation que de pousser d’une pichenette une tuile qui par le jeu des déplacements ira faire tomber son voisin de table dans le gouffre noir d’un horrible chausse-trappe.

A noter toutefois que le jeu n’est pas nécessairement d’un accès des plus facile pour les plus petits (5/6ans). Evidemment son matériel en fait un attrait idéal pour ce type de joueur mais certains mécanismes – dont le décompte d’action –ne sont pas nécessairement très intuitifs pour ces petits joueurs plus habitués aux aléas des dés et des parcours. Idéal à partir de 7/8 ans, il demandera une période d’adaptation pour être joué avec le petit frère ou la petite sœur. Il n’en restera pas moins un excellent jeu de transition pour faire le lien entre des jeux de l’enfance et des jeux plus costauds.

Très bonne surprise donc que ce jeu de souris et de fromages.

Je ne sais pas vous mais moi j’ai bien envie d’une petit fondue maintenant …

 
  • Un matériel à croquer - euh à craquer !
  • Un jeu pour les enfants qui cache un délice pour les adultes
 
  • le thème enfantin peut faire oublier qu'il n'est pas d'un abord facile pour les plus petits
  • un matériel pas toujours facile à ranger
Aucun commentaireMasquer
 

L'avis de Prunelles

De 6 à 10 parties jouées - 3 août 2011
 
Top à Prunelles
  preview

Découvert tout récemment avec son extension. Avec la petite, 7 ans et la grande 14 ans.

Le plateau de jeu est des plus ingénieux, joliment illustré, comme toujours chez Zoch, et le matériel donne envie de jouer sans plus tarder !

Première partie sans remettre les toits à chaque fois, histoire de bien comprendre le système de déplacement des tuiles. Mais bon, elle connaît déjà Labyrinthe, donc vite intégré. Aucun souci pour les points action, en deux trois tours elle a compris combien d'actions lui sont nécessaires pour ce qu'elle a en tête, même si parfois elle cafouille encore un peu (Elle connaît déjà Niagara donc 4 points-actions à répartir, c'est tout de suite gérable pour elle). Par contre elle n'a pas encore réussi à gagner et ne pense pas toujours à utiliser les trous pour faire tomber les adversaires. Je lui ai signalé les premières fois pour lui faire comprendre mais maintenant... plus de cadeaux !
Même la grande s'est prise au jeu !
Attention : il faut bien positionner les tuiles au départ sinon on a du mal à les faire glisser.

Un jeu que l'on ressortira souvent, et qui se renouvelle à chaque fois ! Surtout que l'extension apporte aussi son lot de surprises pour encore plus de plaisir ! Le matériel est adorable, les petites souris vraiment craquantes ! Heureusement par contre que nous avons reçu l'extension en même temps, pour le rangement c'est nettement mieux !!

 
  • Matériel superbe, petites souris adorables
  • Mécanisme simple mais pas simpliste
  • Les adultes ne s'ennuient pas, loin de là !
  • La boîte de l'extension qui permet de tout ranger
 
  • Le rangement si on n'a pas l'extension
Aucun commentaireMasquer

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension