Thème du jeu


Il était une fois, dans la lointaine Chine, un canard mandarin qui était très triste. Il ne savait quel cadeau offrir à l’élue de son cœur, et se laissait flotter en sanglotant sur l’étang. Une nuit de pleine lune, les grenouilles le virent passer et s’étonnèrent de sa tristesse “Joli canard mandarin, lui demandèrent-elles, pourquoi pleures-tu?”. “Je suis triste, répondit-il, car je suis amoureux, mais je ne sais quel cadeau offrir à ma belle pour lui avouer mon amour.” “Pourquoi ne pas lui faire un beau bouquet de nénuphars?, proposèrent les grenouilles. Nous allons t’aider.” Et les petites grenouilles passèrent le reste de la nuit à choisir dans l’étang les plus beaux nénuphars, chacune cherchant à confectionner pour l’amie du canard mandarin le plus beau bouquet.
 

Description du jeu

preview
 
But du jeu

Etre le joueur à avoir le plus de points grâce à ses nénuphars.

Mise en place

Chaque joueur choisit une couleur et prend les 3 grenouilles correspondantes qu’il place sur la case de départ. On place, au hasard, un nénuphar rose, blanc et jaune sur les cases d’arrivée numérotées de 1 à 3. Le nénuphar bleu est placé sur la case 4. Le nénuphar noir est placé sur la dernière case du parcours. Les autres nénuphars sont placés sur 12 cases nénuphars marquées de fleurs brunes.

Le joueur le plus âgé commence.

Déroulement d'un tour

A son tour de jeu, chaque joueur doit déplacer 3 grenouilles de son choix vers l’avant (les siennes ou celles des autres, au moins une autre dans tous les cas). Il doit déplacer chaque grenouille de 2 cases. Il ne peut y avoir qu’une seule grenouille par case, une case occupée ne compte pas pour un. Donc on saute par-dessus les autres grenouilles. Les déplacements se font les un après les autres. La grenouille subit les effets de la case sur laquelle elle s'arrête.

Cases Nénuphar

Le propriétaire prend le nénuphar présent sur la case.




Cases Grenouille Farceuses

Le propriétaire, s'il a des nénuphars, doit effectuer un échange de nénuphar avec un autre joueur. Les nénuphars échangés doivent être de couleurs différentes.


Cases Rebond

La grenouille avance automatiquement de 2 cases supplémentaires. S'il y a un nénuphar sur cette case, le propriétaire de la grenouille le ramasse avant le rebond.


Cases Papillon

Le propriétaire abandonne un de ses nénuphars sur la première case libre avant le papillon. Les nénuphars noirs et bleus peuvent être abandonnés.


Fin de la partie

La partie se termine quand la quatrième grenouille arrive sur les cases arrivée. La 1ère à arriver prend le nénuphar sur la case 1, la 2ème celui sur la case 2, la 3ème celui sur la case 3 et la dernière le nénuphar bleu. Il n’est pas nécessaire de faire le compte exact pour arriver sur les cases d’arrivée.

Ensuite, on procède au décompte : le premier nénuphar d’une même couleur vaut 1 point, le second vaut 2 points, le troisième vaut 3 points, … Le nénuphar noir vaut 2 points négatifs et le nénuphar bleu vaut 4 points.

Le joueur qui a le plus de points a réalisé le plus beau bouquet et gagne.

Pour bien commencer

on n'est pas obligé de faire avancer toutes ses grenouilles tout le temps : une ou deux en tête suffit à gagner.
placer l'adversaire à une case adjacente à une fleur le contraint à ne pas pouvoir la prendre.
laisser les adversaires vous rapprocher de votre but si vous ne pouvez l'atteindre seul.
 
Descriptif rédigé par LudiGaume
 

L'avis de LudiGaume

1 octobre 2005
 
Très Bon
  preview
Avertissement sur ses notations

A la lecture des règles de China Moon, on pense directement à Elefentenparade mais si le système de déplacement est le même, 3 pions dont forcément l'une d'une couleur adverse, la comparaison s'arrête là. Ici, des cases événements, des bifurcations, ...

China Moon s'avère plus un jeu tactique et parfois chaotique tellement vos adversaires peuvent s'acharner sur vous. Encore plus si vous êtes en tête de la course avec une bonne récolte de nénuphar. Mais autre astuce du jeu, il faut bien surveiller son ordre d'arrivée car les 4 nénuphars à attribuer on des valeurs différentes et peuvent faire basculer la partie.

On retrouve la touche de Bruno Faidutti dans ces cases événements qui égaillent la partie et génère l'ambiance.

Un très bon jeu de parcour à préférer à Elefentenparade si vous recherchez l'ambiance plus que la réflexion pure.

 
  • Le système de déplacement
  • Les petites grenouilles en plastique mou
 
  • Décevra les mauvais perdants
  • Se faire larguer du peloton
Aucun commentaireMasquer
 

L'avis de Jérôme

24 mai 2005
 
Sans Intérêt
  preview

China Moon est un jeu de parcours très chaotique à 5, terriblement long et sans intérêt. Achetez autre chose. Les « moins » de mes amis Muriel et François « Ludigaume » précisent que le jeu décevra les mauvais perdants. Je n’en suis pas un (loin de là : vous pouvez leur demander) mais ce jeu m’a fortement déçu. Et en plus, si j’ai bonne mémoire, j’avais gagné. Je suis peut être un mauvais gagnant… ;o)))

Aucun commentaireMasquer
 

L'avis de Xavo

De 6 à 10 parties jouées - 18 juin 2006
 
Sympathique
  preview

Le matériel de China Moon n'est pas vraiment à mon gout sur le plan graphique. Ce n'est pas très grave. Plus embétant par contre : je trouve le plateau peu clair car trop chargé. Les grenouilles sont par contre particulièrement sympathiques.
Le jeu est un mélange de jeu de majorité et de jeu de course, sans être pourtant ni l'un ni l'autre ! Coté jeu de majorité, un joueur essaie en effet de cumuler un maximum de fleurs d'une couleur. Néanmoins, on ne rechigne pas à prendre toutes les fleurs que l'on peut : toujours cela que les autres n'auront pas où que l'on pourra échanger. Et puis, comme ce n'est pas vraiment un jeu de majorité, elles rapporteront quand même des points à la fin de la partie.
Coté jeu de course, il faut parvenir à être en tête pour pouvoir récupérer un maximum de fleurs. Etre dernier ne permet pas de cueillir quoi que se soit. On peut éventuellemnt ramasser ce qu'une grenouille aura abandonné. Ce n'est pas vraiment un jeu de course, car arriver premier n'est pas forcément la meilleure place.
Toute la richesse de China Moon est dans son système de déplacement. On utilise à volonté toutes les grenouilles que l'on souhaite pour parvenir à sauter sur la case voulue ou à envoyer une grenouille adverse où on le souhaite, et pas plus loin. Ceci permet d'interressantes combinaisons, soit pour parvenir à ses fins, soit pour embéter les autres joueurs.
Ainsi, si je pense que le jeu fonctionne de trois à cinq joueurs, il est un peu moins interressant à trois où le nombre de grenouilles est moindre et les combinaisons moins riches. Inversement à cinq, le nombre de grenouilles est important et permet facilement de réaliser les déplacements souhaités. A quatre, il n'y a ni trop de vides, ni trop de grenouilles : c'est l'idéal. Simple à jouer, China Moon est pourtant riche tactiquement, il permet aux joueurs de se faire de mauvais tours et le tout dans un temps trés raisonnable. Une réussite.

Aucun commentaireMasquer