Thème du jeu


Un jeu de train par pose de tuiles !

La partie commence avec une simple tuile ville en jeu. Les joueurs placent des tuiles de leurs mains pour créer le plateau de jeu. Des réseaux avec de nouvelles villes sont créés. Avec ces villes arrivent de nouvelles marchandises qui doivent être livrées. Chaque tuile qu'un joueur place produit également de la vapeur pour déplacer son train. Quand le temps est venu, chaque joueur déplace son train pour
embarquer et livrer des marchandises de ville en ville afin de gagner des points de victoire (PV). Des PV de bonification sont attribués pour la livraison de marchandises de types différents et l’établissement de circuits de voie entre les villes. Mais naturellement ce n'est pas si facile car les collines exigent de la vapeur supplémentaire pour être traversées et rouler trop vite sur des courbes
peut faire dérailler votre train !

Une disposition des voies et une distribution des marchandises différentes à chaque partie contraignent les joueurs à établir des réseaux efficaces et à contrôler soigneusement leur vapeur dans ce jeu de train entraînant et rapide.
 

L'avis de LudiGaume

De 3 à 5 parties jouées - 2 décembre 2009
 
Indispensable
  preview
Avertissement sur ses notations

Days of Steam est une sorte de croisement entre jeux de connexion et Age of Steam. L'ombre de ce dernier est présente via son système de transport de marchandises de couleur vers une ville de la même couleur.

Le matériel est adapté sans être chatoyant. Juste ce qu'il faut pour offrir un jeu clair.

Le jeu s'explique facilement, les règles ne sont pas trop compliquées. Cela donne un jeu accessible mais pas simpliste. Le tout pour une durée de partie agréable, ni trop longue, ni trop courte.

La tension est vite présente dans la partie:

1 - pour l'obtention des jetons bonus offerts quand on crée des boucles entre les villes. Le risque de poser une tuile qui donnera cet avantage à l'un de ses adversaires est stressant et pimente la partie.

2 - la prise de risque, parfois, par rapport au déraillement donne l'impression de "cela passe ou çà casse". Mais parfois il faut le prendre pour rester dans la course. Du hasard mais juste ce qu'il faut. Et puis chacun est libre de prendre le risque ou pas.

3 - la course aux marchandises est tendue car il ne faut pas prendre une marchandise qui se trouve à l'opposé de sa ville de destination. Les premiers arrivés sont toujours les premiers servis.

Days of Steam est un jeu indispensable pour l'amateur de jeux de connexion car il est fluide, offre le niveau de tension adéquat et la petite dose de risque/hasard nécessaire.

 
  • Le thème présent
  • La tension pour les boucles et les marchandises
  • La prise de risque via la règle du déraillement
  • La durée partfaite
 
  • Le déraillement qui peut être fatal. Fallais pas essayer!
Aucun commentaireMasquer