Thème du jeu


Vous êtes le souverain d'un paisible royaume où affluent rivières et arbres verdoyants. Vous avez des rêves grandioses et vous désirez étendre votre royaume! Vous le voulez plus grand et plus riche, avec encore plus de rivières et d'arbres. Vous désirez un véritable Dominion! Autour de vous se trouvent fiefs et possessions - des parcelles de terre au bord de l'anarchie contrôlées par des seigneurs mesquins. En unifiant ces gens sous votre bannière, vous leur apporterez paix et civilisation.

Toutefois, de tels changements ne viennent jamais seuls. Plusieurs autres monarques ont eu la même idée en voyant ces opportunités. Vous devrez faire vite afin d'acquérir le plus de terres possible tout en repoussant vos adversaires. Pour parvenir à vos fins, vous recruterez des laquais, vous construirez des bâtiments et vous entretiendrez le confort de votre château, sans oublier de remplir les coffres de votre trésorerie. Votre Dominion devra être à la hauteur de vos ambitions !
 

L'avis de LudiGaume

4- Plus de 10 parties jouées - 30 janvier 2009
 
Top à LudiGaume
  preview
Avertissement sur ses notations

Dominion ne faisait pas partie de mes envies lors de mon voyage à Essen 2008. J'avais un peu peur d'un "Race for the Galaxy like", je n'ai pas accroché à ce dernier. Mais au fil des lectures d'avis et autres commentaires, je me suis décidé à l'acquérir. Et quelle surprise !

Une règle toute maigre, pas bien longue, pour une boîte contenant une masse de cartes. Quel fut notre étonnement devant une règle simple sans 200 points de détails. 5 cartes en main, une action et un achat par tour, rien de plus, rien de moins. Mais voilà Dominion arrive à surprendre et devient vite addictif. Il faut une, voire deux parties pour bien comprendre la mécanique du deck et de où vont les cartes en fonction des effets employés. Mais vraiment rien de bien compliqué.

La magie vient du fait qu'il faut trouver l'équilibre dans son deck. Ne pas partir trop vite sur les points de victoire qui vont vite encombrer votre deck et vous freiner dans l'évolution de votre jeu. Il faut trouver l'équilibre entre actions et achats, des cartes vous permettront d'améliorer le nombre d'action que vous pourrez faire par tour, d'autres amélioreront vos possibilités d'achats et enfin d'autres pourront vous permettre de prendre plus de cartes en main.

Il est clair qu'arriver rapidement à avoir de l'or dans votre jeu vous permettra d'accèder rapidement aux cartes de plus grande valeur et aux cartes tant convoitées, les Provinces qui sont souvent la clef du succès.

Bien sur, le hasard est une composante importante du jeu mais il a son charme et s'équilibre toujours. Ce n'est certainement pas un défaut.

Passons rapidement sur le thème qui n'est pas présent car la mécanique et l'optimisation prennent le dessus. Il est difficile de se projetter dans un univers. Le thème est finalement accessoire dans ce jeu.

Voilà Dominion c'est du "J'en redemande et j'en veux encore !". Chaque partie est différente et les combinaisons de cartes au démarrage offrent une grande durée de vie. Et en plus, on nous promet des extensions, que du bonheur!

A se procurer de toute urgence.

 
  • La mécanique étonnante
  • Une grande durée de vie
  • Addictif
 
  • Un thème accessoire
  • Une boîte moche
4 commentairesMasquer
 

L'avis de Grunt

1- Plus de 10 parties jouées - 17 février 2009
 
Très Bon
  preview

Dominion était annoncé comme le buzz du salon d'Essen 2008 et il faut admettre qu'il ne déçoit pas par rapport aux attentes: un principe plutôt original de construction de deck (hérité de magic mais ici condensé de manière astucieuse), une grande fluidité, une durée de partie courte et un côté très addictif qui donne envie d'enchainer les parties.

Quelques points m'empêchent quand même d'avoir un vrai coup de cœur:

- je finis par avoir une grosse préférence pour les configurations avec des cartes qui bouleversent pas mal l'ordre des choses (comme la chapelle, la sorcière et les jardins) et ne jouant pas trop sur la même dynamique, car au final, il y a pas mal de cartes +actions, +cartes, +sous, +achats, de structure certes, mais pas toujours enthousiasmantes (essayez par exemple une partie avec Chambre du Conseil, Forgeron, Bibliothèque, Laboratoire, Sorcière, Douves, Cave, Aventurier et Village). J'espère que les extensions sauront vraiment s'en détacher pour le renouvellement du jeu.

- le jeu à 4 joueurs a un vrai "défaut" (pour moi bien sûr) quand au nombre de Provinces, plus rares en proportion du nombre de joueur: la fin de partie est alors une fois sur 2 tout simplement frustrante. Le jeu à 2 et 3 joueurs ne souffre absolument pas de ce "défaut" à mes yeux.

- le traitement des illustrations (à part celles de Julien Delval et de MACM), et du thème sont plutôt tristes, et pas super attrayants.

- le prix du jeu et l'encombrement de la boite est aussi un peu élevé, même si en imprimant un séparateur, la boite se révèle pratique pour un usage fréquent.

- le fragile équilibre entre la force de la stratégie Or (vraiment bourrine dans certaines configurations) et l'enlisement de la stratégie actions, qui peuvent donner des parties un peu pliées d'avance, ou au contraire trop longues.

Mais ne vous y trompez pas: Dominion est un excellent jeu qui trouve un écho pour tout nostalgique de Magic. Qui aime bien châtie bien, et malgré les réserves, toutes mes parties ont toujours été très plaisantes. Je suis très impatient de découvrir les autres volets!

 
  • A 2 et 3 joueurs
  • Accessible et fluide
  • Addictif
 
  • Le jeu à 4 joueurs (conditions de fin favorise beaucoup la voie "Provinces")
  • Certaines illustrations un peu tristounes (notamment la couverture)
  • Thème peu immersif
1 commentaireMasquer
 

L'avis de Sébastien G.

2- Plus de 10 parties jouées - 24 février 2009
 
Très Bon
  preview

J'ai pratiqué Magic dès sa première édition en français (15 ans déjà !), puis j'ai joué activement à différents jeux de cartes à collectionner pendant quelques années. Outre les mécanismes et les parties rythmées qu'offrent ces jeux, l'un des aspects les plus intéressants est la construction de son deck, où l'on passe des heures à peaufiner le moindre détail. Enfin c'est surtout intéressant quand on est étudiant, célibataire et sans enfant, bref quand on a du temps à revendre. Finalement c'est cet aspect chronophage qui m'a fait abandonner ce type de jeux (le "à collectionner" également)... et c'est là que Dominion entre en scène !

En effet, Dominion propose le meilleur des jeux de cartes à collectionner dans une boite de jeu de société :
- on ne passe plus des heures à construire son jeu, la construction "est" le jeu ; et si nos choix s'avèrent judicieux, tant mieux, si non on peut directement embrayer sur une nouvelle partie
- les parties sont rapides, le rythme effréné et les tours se succèdent sans aucun temps mort (ou presque)
- il n'est plus nécessaire d'acheter des dizaines de cartes supplémentaires, les 25 carte Action présentes proposent une gamme de combinaisons largement suffisantes (j'en suis à un peu plus d'une centaine de parties et je ne les ai sans doute pas encore toutes exploitées)
- l'addiction est très forte, on enchaîne les parties !

Dominion est un jeu très séduisant, aux qualités nombreuses, mais malheureusement pas un jeu parfait, quelques imperfections venant gâcher la fête :
- l'interaction me semble parfois un peu limitée, j'ai quelques fois l'impression de jouer seul dans mon coin, et de ne prendre garde aux choix de mes adversaires que sur certaines cartes (les cartes Province notamment)
- le jeu est excellent à deux, très bon à trois, mais souffre selon moi de deux défauts à quatre joueurs : la durée des parties est allongée sans aucun apport d'intérêt, mais surtout les fins de parties sont souvent frustrantes en raison du manque de cartes Province
- le thème est totalement absent : même s'il n'est certes pas très original, cela est surtout du au fait que les mécanismes sont tellement présents qu'il prennent le pas sur lui
- certaines combinaisons à rallonge s'avèrent ennuyeuse (à regarder et/ou à pratiquer) si elles sont trop fréquentes
- la boite est pratique pour le rangement, mais elle est assez encombrante. En plus elle ne propose presque pas de place pour les extensions à venir

Malgré ces quelques griefs, Dominion est un très bon jeu, addictif, rapide et astucieux, qu'il faut absolument essayer. Et si les extensions à venir sont du même niveau, et, pourquoi pas, corrigent les deux principales imperfections à mes yeux (une interaction limitée et la frustration des fins de parties à quatre), je pourrais réviser mon jugement et le passer de "Très bon" à "Indispensable". Sur ce, j'y retourne !

PS : notons juste qu'il ne faudrait pas vous arrêter sur une première mauvaise impression. En effet les mécanismes de Dominion doivent être apprivoisés pour en profiter au mieux (comme beaucoup de jeux), mais surtout les cartes Action proposées dans la règle pour une partie d'initiation sont certes parfaites pour apprendre le jeu, mais ne sont de loin pas les plus intéressantes à jouer.

 
  • Hautement addictif
  • Une mécanique nouvelle (pour un jeu de société)
  • Des parties très rythmées
  • On retrouve les (bons) souvenirs de Magic
  • Excellent et rapide à deux (et presque autant à trois)
 
  • Une interaction parfois limitée
  • Un thème totalement absent
  • Moins intéressant à quatre
  • Une boite pratique, mais encombrante... sans compter les extensions à venir
2 commentairesMasquer
 

L'avis de Sébastien D.

5- Plus de 10 parties jouées - 9 janvier 2009
 
Top à Sébastien D.
  preview

L’alchimie ludique est parfois bien difficile à cerner. A l’ouverture de la boîte, Dominion n’avait pas grand chose pour me plaire : des cartes tristounettes au verso raté, beaucoup de texte, un thème peu emballant mal mis en valeur….Et pour noircir encore un peu le tableau, je ne suis pas un grand amateur de jeux de cartes, n’ayant par exemple jamais eu envie d’approcher l’univers de Magic.

Dominion est pourtant bien une machine ludique infernale. Un de ces jeux qui vous absorbe dès que vous mettez le doigt dedans. Le plaisir est immédiat et on assimile très rapidement le texte sur les cartes pour tenter de construire le deck parfait.

Là où Dominion frappe fort, c'est dans le rythme incroyable des parties. Ca ne s'arrête jamais, on joue, on joue, on joue. Pas besoin de choisir 2 cartes parmi 7 puis de choisir une action parmi 13. On a 5 cartes en main, on doit jouer une carte action: le choix est déjà fait quand arrive votre tour et vous n'avez plus qu'à poser votre carte. Décoiffant. Bien sûr, certaines cartes vous permettent d'en piocher et d'en aligner d'autres, mais cela va toujours aussi vite. Décoiffant.

Ok, ca va vite, mais les choix sont-ils limités pour autant? Non, les choix sont rapides mais ils sont nombreux: quel type de deck fais-je me construire? Orienté argent? Orienté grosse carte action? Puis-je me permettre d'épurer mon jeu en supprimant les petites cartes? Vais-je essayer d’embêter un maximum mes adversaires ? Faut-il se prémunir contre d’éventuelles attaques ? Et surtout, et dieu que j'aime ca: quel rythme vais-je essayer de donner à la partie? Un deck orienté argent aura des chances de gagner contre quelqu'un qui aligne les cartes action sans fin: il n'aura peut-être pas le temps d'engranger des points de victoire. Mais trouver le bon timing n'est pas si simple et de nombreuses parties sont nécessaires pour bien estimer la dynamique du jeu.

Tout cela est bien beau mais le jeu s'essouffle très vite. Après 10 parties, on a presque fait le tour! Ah mais non, c'est pour ca qu'ils sont mis plein de cartes dans la grande boîte! Chaque combinaison de cartes amène son lot de nouvelles subtilités: on n’a pas fini de toutes les essayer... La seule chose que je regrette avec cette boîte de base est le nombre un peu trop faible de cartes ayant un impact sur les points de victoire. Je ne joue donc que très rarement sans les jardins ou les sorcières. Espérons une politique d’extension intelligente qui nous permettra de modifier en profondeur le jeu sans devoir se ruiner!

N’ayons donc pas peur des mots : Dominion est une pure merveille. Addictif, innovant, rapide et d'une très grande durée de vie : l’auteur signe un coup d’éclat avec son premier jeu et prouve si besoin en était qu’il est encore possible de s’approcher un peu plus du jeu parfait.

 
  • Grande durée de vie
  • Boîte très pratique
  • Fluide et rapide
  • Originalité de la mécanique
 
  • Design des cartes trop sombre
  • Pas assez de cartes modifiant le gain des PV
  • Prix élevé
5 commentairesMasquer