Thème du jeu


Vous êtes le producteur d’un méga-studio d’Hollywood. Assis dans votre luxueux bureau du Sunset Boulevard, vous sabrez le champagne car cette année sera la vôtre. Vous avez sous la main trois scénarios de génie ! Vos fi lms seront des chefs-d’oeuvre et vous raffl erez tous les honneurs! Il ne vous reste qu’à constituer un casting de rêve. Pour ce faire, vous visiterez les plus grandes villes du monde et sortirez vos gros billets afi n de convaincre les meilleurs acteurs et les plus prestigieux réalisateurs
d’apposer leur jolie signature au bas du contrat.

Harry Cutter et la coupe de cheveux sera grandiose ! Il battra tous les records au box-offi ce ! Brave Pitre et Monica Belle Aussi défi leront sur le tapis rouge. À vous la gloire !
 

L'avis de LudiGaume

De 6 à 10 parties jouées - 14 juillet 2009
 
Très Bon
  preview
Avertissement sur ses notations

Dream Factory est une très belle réussite et une grande chance pour nous joueurs car la première version est difficile à trouver et en allemand, difficile de s'immerger dans le thème.

Pour ce 3ème opus de la gamme V.I.P. de Filosofia (après Chinatown & Genoa), l'équipe s'est encore surpassée et a encore trouvé un illustrateur de talent. Le matériel, les illustrations, enfin tout nous plonge dans le monde du cinéma. Avec en apothéose, les noms des acteurs qui sont tous plus comiques les uns que l'autre.

Côté jeu c'est du Docteur Knizia (que l'on ne présente plus). Dans le cas présent, nous avons un très beau jeu d'enchères. Le jeu s'explique rapidement et la partie entre dans le vif du sujet dès la première mise. Chacun devra trouver le meilleur moyen d'équilibrer son budget (l'argent dépensé est partagé entre les autres joueurs) tout en engageant les meilleures stars, acteurs et bien sur réalisateur. Produire un film est une tâche difficile et encore plus si c'est à moindre frais.

Un très bon jeu d'enchères avec un thème très bien mis en valeur par les illustrations et le matériel. A conseiller à tous les fans d'enchères et qui arrive à plaire aux joueurs occasionnels.

Maintenant si les enchères ne sont pas votre tasse de thé, passez votre chemin. Mais c'est bien dommage.

A posséder si vous n'avez pas de jeu de ce type.

 
  • Illustrations modernes
  • Enchères pures
 
  • Déconseillé aux joueurs n'aimant pas les enchères
Aucun commentaireMasquer
 

L'avis de Grunt

Plus de 10 parties jouées - 17 mars 2010
 
Top à Grunt
  preview

Dream Factory est probablement mon jeu d'enchères préféré.

Le jeu est fluide, les enchères s'enchaînent et se ressemblent rarement. Le principe des mises en circuit fermé fait vraiment tout le sel de ce jeu. Enchérir haut, c'est donner des contrats aux autres et limiter notre potentiel à pouvoir monter ensuite. Mais il ne faut pourtant pas louper certaines tuiles pour compléter nos chefs d'œuvre du 7ème art.

Qui plus est, le jeu est très abordable: au bout de quelques tours, on estime assez bien la valeur des lots, et comme la redistribution se fait de manière équitable, on ne sera jamais complètement larguer en thunes (et donc en potentiel de menace).

Le jeu s'adapte très bien à toutes les configurations:
- 3 joueurs et sa grosse incertitude sur les tuiles manquantes, mais un relatif confort sur l'acquisition;
- 5 joueurs et ses pénuries de nouveaux films, mais une latitude plus grande sur les "erreurs" d'enchères à 1 ou 2 de trop;
- 4 joueurs un peu entre les deux tendances (logique non? :)

La multiplicité des récompenses donnent un bon nombre de choix dans ses stratégies: terminer un film maintenant ou essayer de l'améliorer et concurrencer les autres, bloquer un adversaire en prenant ses tuiles, ou simplement faire monter les enchères...

Le plus agréable, c'est quand on est à la fois intéressé par l'enchère sans que celle-ci soit vitale: faire augmenter les enchères devient alors un savant dosage où on ne peut en fait pas trop sortir perdant. Pour cela, les films "longs" avec 2 tuiles "libres" ont un très bon potentiel.

Probablement mon Knizia préféré (avec Amun-Re à 5 joueurs).

 
  • Un jeu d'enchère abordable, et épuré
  • Le thème particulièrement plaisant
  • Les divers bonus et la part d'incertitude
 
Aucun commentaireMasquer