Thème du jeu


Le jeu des Dalles de Gaudi reprend des Dalles conçues par le célèbre architecte-artiste Catalan.
 

Description du jeu

preview
 
But du jeu


Mise en place


Déroulement de la partie


Fin de la partie


Pour bien commencer

garder les tuiles communes à vos deux objectifs pour former ce motif plus facilement.
essayer de placer des motifs selon vos objectifs en bordure du plateau, afin de vous créer des possibilités et de ne pas en donner à votre adversaire.
repérez le motif commun aux objectifs de votre adversaire et ne le laisser pas en réaliser facilement.
réaliser en priorité votre motif commun à vos objectifs puis les motifs de vos objectifs que votre adversaire doit réaliser.
 
Descriptif rédigé par LudiGaume
 

L'avis de Xavo

Plus de 10 parties jouées - 24 juin 2006
 
Peu Captivant
  preview

Le matériel est de grande qualité, surtout sur le plan esthétique. Les couleurs sont jolies. Les dessins sont ceux de Gaudi : ils sont peu lisibles, mais bon, je vais pas me permettre de critiquer Gaudi, surtout qu'il ne pensait pas faire un jeu quand il a réalisé ces motifs.
Ce jeu fait penser à la guerre des moutons : pose de tuiles, formes à recréer et objectif secret. A Gaudi, il est possible de poser plusieurs tuiles. Celles-ci ont un grand nombre de possibilités de pose étant donné la faible variété des motifs. Malgré de nombreuses possibités de poses et trois tuiles à poser chaque tour, le jeu n'est pas très tactique.
Coté gestion de sa main, en est en effet toujours limité à 3 tuiles en main ce qui limite les stratégies. On garde rarement plus d'une tuile en main volontairement, car il faut réaliser un maximum de figures.
Coté gestion du "plateau", vos adversaires sont interressés par beaucoup de tuiles qui vous interresse également, il y a en effet que 9 motifs différents. A deux ou trois, les objectifs similaires sont enlevés du tas (mais il reste des points communs de couleurs et de motifs), ce qui améliore le jeu. Ainsi, plus vous jouez nombreux, plus ce que vous préparerez à l'avance sera utilisé par d'autres. Sans compter qu'un adversaire pourra essayer de vous empécher de réaliser vos motifs. Si ceux-ci sont secrets, ils sont trés trés vite découverts.
Du coup, on se retrouve à choisir chaque tour le meilleur endroit pour poser le maximum de tuiles et faire le maximum de motifs. C'est donc surtout la perception qui travaille puisqu'il suffit de passer toutes les combinaisons en revue. Ceci prends du temps, et le tour devient long à 6 joueurs.
Ludiquement, Gaudi n'est donc pas des plus passionant et manque de variété, malgré son beau matériel. Il est certes simple à comprendre et à jouer. Mais j'aime bien me prendre un peu la tête quand je joue et ce jeu possède peu de profondeur.
J'ai pourtant beaucoup joué à ce jeu à deux joueurs car ma moitiée l'apprécie et car il conserve à deux joueurs un certain intérêt : on cherche à embéter l'autre et on peut anticiper quelque peu.

Variante : placez des marqueurs de possessions sur le motif réalisé, qu'il soit ou non un de vos objectifs. Faites le tri à la fin du jeu en ne comptant que les points liés à vos objectifs, comme dans le système originale. Cela permet plus de bluff.


Gaudi m'a été offert par l'éditeur.

Aucun commentaireMasquer