Thème du jeu


Les joueurs sont des estanzieros (propriétaires de terrain) en Argentine. Ils achètent des terrains et des animaux, construisent des estanzias (haziendas), récoltent et vendent leurs troupeaux sur les marchés. Le plus grand estanziero (celui qui aura marqué le plus de points) sera déclaré vainqueur.
 

Description du jeu

preview
 
But du jeu

Avoir le plus de points en fin de partie en ayant développé au mieux ses haciendas.

Mise en place

Les joueurs sélectionnent un plateau de jeu et le placent au centre de la table. Chaque joueur prend le pion d'une couleur et le place sur le 0 de la piste des scores. De plus, chacun prend les tuiles Animal (réversible avec un animal différent sur chaque face) de sa couleur, 20 pesos et une aide de jeu.

Les cartes Terrain sont mélangées et chacun en reçoit 8. Le reste forme la pioche et on la place sur le côté du plateau de jeu. De cette pile, on tire les 4 premières cartes que l'on place face visible à côté d'elle.

Les cartes Animal sont mélangées et on en retire 30 à 2 joueurs, 20 à 3, 10 à 4 et aucune à 5 joueurs. Chaque joueur reçoit ensuite 4 cartes Animal et le reste forme la pioche sur le côté du plateau. De cette pile, on tire également les 4 premières cartes que l'on place face visible à côté d'elle. La pile est ensuite coupée en 2 piles faces cachées.

Le reste du matériel est placé sur le côté et on place 4 points d'eau sur les 4 emplacements du plateau de jeu.

Le plus jeune commence.

Déroulement de la partie

A son tour, le joueur actif peut effectuer jusqu'à 3 actions parmi les suivantes :

Acheter un objet
 une carte Terrain ou Animal : le joueur paye 2 pesos s'il prend la carte face cachée ou 3 pesos s'il la prend face visible. La carte visible prise est directement remplacée et peut-être directement achetée par le même joueur comme une nouvelle action.

 une hacienda : le joueur paye 12 pesos pour prendre une hacienda et la placer directement sur une tuile Terrain ou Animal, le nombre de tuiles identiques lors des décomptes lui rapporteront 1 point par tuile.

 un point d'eau : une seule fois par tour, le joueur paye 12 pesos et pose directement le point d'eau de son choix (peu importe sa taille) sur une des cases Pampa libres du plateau de jeu.

Jouer une carte
Le joueur joue une carte Terrain ou Animal qu'il défausse ensuite. Il peut placer en conséquence une tuile correspondant à sa carte sur le plateau de jeu.

 Une tuile Terrain est toujours posée sur une tuile correspondante et si c'est une Pampa, elle doit être adjacente à la tuile Terrain déjà en jeu du joueur actif. Plusieurs tuiles Terrain adjacentes d'un même joueur forment un territoire/domaine.

 Une tuile Animal doit toujours être placée adjacente à une tuile Terrain ou à une autre tuile Animal du joueur actif. Plusieurs tuiles adjacentes d'un même animal sont considérées comme un troupeau.

Si en plaçant une tuile Animal, le troupeau atteint le côté d'un marché, alors le joueur perçoit 1 pesos pour chaque animal du troupeau ainsi que les tuiles Terrains qui lui sont adjacentes. On peut décompter plusieurs fois un même troupeau si on atteint plusieurs bords de marché.

Jouer une tuile Récolte
Le joueur joue une tuile Récolte et la place sur l'un de ses terrains. Il perçoit 3 pesos pour chaque tuile Terrain constituant le territoire/domaine. S'il n'y a plus de tuile disponible, alors le joueur prend une tuile déjà en jeu et la place sur l'une de ses tuiles.

Décomptes

Quand la dernière carte de la première pioche est retournée, la seconde pile entre en jeu. On poursuit le tour de jeu afin que tous aient joué le même nombre de tours et on procède au décompte. Quand la seconde pile est vide, on procède de même et après le décompte la partie prend fin.

 Points pour les Marchés : Chaque joueur reçoit les points ci-dessous en fonction du nombre de marchés distincts qu'il a rejoints avec ses troupeaux:

 Points pour les territoires/domaines : On additionne le nombre de tuiles constituant des domaines d'au moins 3 tuiles. Chacune d'elles rapportent 3 points.

 Points pour les haciendas : On additionne toutes les tuiles du troupeau ou du territoire/domaine sur lequel se trouve l'hacienda. Chaque tuile rapporte 1 point.

 Points pour les points d'eau : On décompte chaque point d'eau séparément et pour chaque tuile Animal ou Terrain adjacente que possède un joueur, il reçoit 1 point.

 Points pour l'argent : Chaque tranche de 10 pesos rapporte 1 point.

Fin de la partie

La partie se termine à l'issue du deuxième décompte. Le joueur avec le plus de points l'emporte. En cas d'égalité, le joueur le plus riche l'emporte.
 
Descriptif rédigé par LudiGaume
 

L'avis de LudiGaume

De 3 à 5 parties jouées - 5 janvier 2007
 
Très Bon
  preview
Avertissement sur ses notations

Hazienda n'innove pas, il offre des mécanismes connus que l'on retrouve dans divers jeux.

Mais il fonctionne à merveille car l'amusement et l'investissement dans le jeu viennent des différents décomptes possibles et donc de la tactique à adopter pour tirer au mieux les bénéfices de ses cartes.

Par exemple, le décompte des marchés et l'apport en pesos des connexions aux marchés offrent des possibilités de blocages. En effet, il est souvent amusant et grisant de bloquer l'accès à un marché à un adversaire qui tentait de le rejoindre avec l'un de ses troupeaux. Il devra faire un détour voir construire un nouveau domaine.

Le jeu plait et à une bonne durée de vie car chaque partie est différente et, de plus le plateau est réversible.

Des mécanismes connus mais qui fonctionnent à merveille, un très bon jeu.

 
  • Fonctionne bien
  • Le plateau réversible pour des parties différentes
 
  • Les différents terrains qui demandent beaucoup d'attention pour les reconnaître
Aucun commentaireMasquer
 

L'avis de Grunt

De 3 à 5 parties jouées - 7 février 2007
 
Sympathique
  preview

Quand un de mes auteurs préférés édite un jeu chez le meilleur éditeur allemand, y a de quoi titiller l'intérêt. Mais malheureusement, Hazienda, même s'il est joli et fluide, ne marque vraiment pas par ses mécanismes: une copie de "La traversée du désert" auquel on aurait ajouté un système monétaire (pour caricaturer).
Si on ne connaissait pas ce dernier, Hazienda pourrait remplir un vide dans votre ludothèque, la tension étant moins présente à moins de 4 joueurs. Ajoutons à cela un rythme un peu étrange surtout en fin de partie où la pioche des dernières cartes animaux devient délicate.
A 2 ou 3 joueurs, la mise en place initiale (écartement de troupeaux) donne un hasard désagréable si un troupeau est très peu présent par rapport à un autre (sachant que c'est une info qu'on ne connaitra qu'à la fin du jeu).
Hazienda reste un jeu agréable mais complètement oubliable pour moi.

 
  • Système d'argent associé à un jeu de connexion
  • Plateau recto-verso + logiciel de création de plateau sur le web
 
  • Lisibilité du plateau
  • Peu original
  • Ecartement initial des troupeaux à peu de joueurs
  • Fins de partie étranges
Aucun commentaireMasquer