Thème du jeu


« Écoute, Msafiri, l’histoire de Kitara... »

Il y a bien des siècles de cela, un vaste Empire prospérait sur les terres des Grands Lacs d’Afrique. Fondé par la dynastie des Rois Bacwezi, l’Empire Kitara avait apporté la paix, l’architecture, le travail du fer et l’élevage des troupeaux de vaches Ankolé. Hélas, après trois générations, les Bacwezi disparurent. Comme un triste symbole de l’Empire morcelé en Royaumes indépendants, les somptueux Palais tombèrent peu à peu en ruines. Aujourd’hui, les Royaumes se déchirent et luttent pour s’étendre. Lequel d’entre eux parviendra à faire renaître Kitara, l’Empire de Lumière, sur les cendres des Bacwezi ?

Cela ressemble à quoi ?


Kitara - 1
Kitara - 2
Kitara - 3
Kitara - 4
Kitara - 5
Kitara - 6
Kitara - 7
Kitara - 8
Kitara - 9
Kitara - 10
Kitara - 11
Kitara - 12
Kitara - 13
Kitara - 14
Kitara - 15
Kitara - 16
Kitara - 17
Kitara - 18
Kitara - 19
 

L'avis de LudiGaume

28 novembre 2020
 
Très Bon
  preview
Avertissement sur ses notations

L’Afrique, ses légendes, ses empires et ses créatures fabuleuses. Vous voilà plongé dans un univers fantastique où les combats entre clans sont nombreux et même violents. Tout cela pour une lutte de territoires et de ressources. Prenez la tête de l’un de ces clans et asseyez votre domination pour devenir l’empereur de Kitara !

Kitara c’est une très belle édition qui colle au thème et à son univers. On retrouve toutes les couleurs et ambiances africaines auxquelles on s’attend. Et le choix de Miguel Coimbra en tant qu’illustrateur est parfait car c’est un univers qui lui va bien. Il nous le prouve. On aime beaucoup les pions en bois qui sont bien plus ludiques que de simples cubes. Les cartes sont belles et de qualité. La règle finalise le tout pour donner vraiment envie de partir à la découverte du jeu.

C’est un jeu de conquête de territoires. A vous d’envahir des régions et d’éjecter vos adversaires pour obtenir un maximum de points mais aussi des ressources pour nourrir vos guerriers. Cela semble assez classique mais en réalité l’originalité vient de la manière d’obtenir vos actions. Ce sont les icônes de vos cartes qui vous donnent l’ampleur de vos actions. C’est une mécanique intéressante et qui vous demande de vous y plonger dès le début pour arriver à l’emporter. Et ces cartes, il va falloir les conserver de tours en tours en occupant un nombre suffisant de zones de savane. Il ne faudra pas seulement se positionner sur des régions lucratives mais il faudra s’assurer la suite de la partie. Cela implique des choix cornéliens et de la gestion attentive de ses possibilités.

La mécanique d’invasion est simple et pas compliquée. Un groupe plus fort l’emporte toujours sur un plus faible qui doit se retirer dans une région proche qu’il domine. Cette mécanique va entrainer un petit effet de bord que certains n’apprécieront pas c’est que vos position vont bouger à chaque tour. Donc, il ne faudra pas se faire d’illusions en espérant créer des zones imprenables. C’est le côté frustrant du jeu tout change d’un tour à l’autre. Mais la bonne chose c’est que vous ne perdez pas d’unités et donc une fois regroupées, elles deviennent moins accessibles au combat, voir inamovible. Ce yoyo ne plaira pas à tout le monde. Donc, cela vous impose de toujours évaluer au mieux vos capacités lors de votre tour. Nous on aime bien cette mécanique très tactique qui offre de bons moments. Il est clair que l’on ne se fera pas d’amis durant la partie.

Le petit plus du jeu c’est qu’il vous offre un second deck de cartes qui va vous permettre de renouveler vos parties et d’avoir des choix différents. C’est malin et appréciable.

C’est un Très Bon pour Kitara qui offre un jeu de conquêtes de territoires accessible, méchant par moment mais pas punitif. Il plaira au plus grand nombre et offrira une jolie rampe de lancement vers ce type de jeu.

 
  • L’univers, son thème, ses illustrations. Un beau voyage.
  • Une mécanique originale par le choix des cartes
  • Le second deck pour le renouvelement des parties
  • Des parties rythmées
  • Des choix cornéliens
 
  • Le yoyo des occupations de territoires qui déplaira aux grands stratèges
Aucun commentaireMasquer

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension