Thème du jeu


L'heure du jugement est arrivée en Terre du Milieu.

Mais qui des Ténèbres ou de la Lumière l'emportera ? Frodon, le Hobbit, aidé de ses compagnons, parviendra-t-il à porter l'Anneau en Mordor, jusqu'au Mont du Destin ? Ou tombera-t-il en chemin entre les mains des sombres serviteurs de Sauron, le Seigneur Ténèbreux, laissant ainsi les Ténèbres s'étendre sur toute la Terre du Milieu ?

Il n'y aura qu'un vainqueur !
 

L'avis de Raphaël

3 janvier 2005
 
Top à Raphaël
  preview

Reiner Knizia a bien décliné le Seigneur des Anneaux; on pouvait craindre le pire pour un jeu "commandé" à l'auteur pour surfer sur la vague commerciale du film à succès, d'autant plus qu'il n'est guère connu pour la vigueur thématique de ses créations.

Ici, il nous a concocté un petit chef-d'oeuvre où l'ambiance est au rendez-vous; jouez les "gentils" et vous aurez tôt fait d'éprouver la terreur des hobbits face au balrog, aux nazguls et au troll des cavernes.

Il s'agit d'un jeu asymétrique, qui gagne donc à être joué en deux manches où chacun jouera les deux camps. L'impression des premières parties, c'est que les forces des ténèbres sont invincibles; ce n'est pas un défaut de conception, mais plutôt un trait de caractère qui vous fera réaliser que Sauron est vraiment terrifiant.

Il faut s'accrocher: au fil des parties, on voit que ce dérivé lointain de Stratego surpasse son modéle; pour gagner, il faut avoir une stratégie, mais aussi savoir ruser et bluffer; au final, on s'aperçoit que les deux camps sont parfaitements équilibrés.

Plusieurs parties vous serons nécessaires pour apprécier ce jeu qui, au début, semble n'être qu'un succédané.
Ensuite, vous ne l'aimerez pas, vous en raffolerez.

Ajoutons à toutes ces louanges qu'une partie jeu se jouer en un quart d'heure, que les règles s'expliquent en cinq minutes, que le matériel est irréprochable et que la boîte est toute petite...
Des défauts? Pas vraiment, plutôt une conséquence de sa profondeur: les deux joueurs doivent être d'un niveau comparable pour s'amuser, ou bien le joueur expérimenté doit prendre la peine de "former" son challenger en lui expliquant quelques petits secrets.

Aucun commentaireMasquer
 

L'avis de Xavo

2- Plus de 10 parties jouées - 28 juin 2006
 
Indispensable
  preview

Je ne suis pas fan du graphisme, mais le matériel est bien pensé et complet.

Vous allez vite oublié le Stratego une fois que vous aurez joué à SdA - La Confrontation même si les jeux sont trés proches. Ce dernier est bien plus subtil et bien plus varié que son aïeul.

Les deux camps sont très différents. Les ténébres sont forts et généralement difficiles à vaincre en combat. La Lumière est très mobile et peut-être redoutable sur certains combats. Les camps sont très bien équilibrés mais il va vous falloir apprendre à jouer chaque pièce avant de le constater. Lors de la première partie, les Ténèbres vont l'emporter car ils sont globalement plus forts. Ensuite, vous en viendrez à vous demander comment stopper Frodon ! Pas d' inquiétude, c'est possible.

Outre ces forts aspects tactiques et stratégiques, le bluff a également le beau rôle. De la même façon, plus vous jouerez, plus il sera riche (difficile de bluffer sans implicite).
La construction du plateau en diagonale est une trouvaille géniale (je ne sais si elle est de Knizia). Le fait que le centre soit bien plus large offre de nombreuses possibilités tactiques et procurent une grande richesse au jeu. La lumière jouie de deux raccourcis qui enrichissent encore plus les déplacements.
Autre idée géniale : l'interdiction de reculer. Dit ainsi, cela ressemble à une idée banale. Ceci implique pourtant de gérer votre avance et donc le temps, un des ressorts du jeu.

La dissymétrie des camps, l'agencement de l'espace et l'interdiction de reculer sont les 3 piliers de ce jeu qui font qu'il est largement plus riche à jouer que le Stratego. Pour moi, SdA - La Confrontation est tout simplement le meilleur jeu à deux de cette collection Kosmos. Seul bémol, le thème qui, même s'il me plait, fait que ma compagne n'y jouera jamais. Dommage.

2 commentairesMasquer