Thème du jeu


À votre tour de rentrer dans l'histoire !

2 octobre 1872, Phileas Fogg prétend qu’il est possible de réaliser le tour du monde en 80 jours. Pari tenu par les gentlemen du Reform Club qui ne croient pas en la réussite de ce dandy farfelu !

Mais le plus troublant dans cette histoire est cette étrange coïncidence entre le départ précipité de Phileas Fogg, accompagné de son fidèle valet Passepartout, et le vol de 50 000 livres à la banque d’Angleterre !

Réussirez-vous à prouver votre innocence aux yeux du monde tout en réalisant l'exploit de faire le tour du monde en 80 jours ?
 

L'avis de LudiGaume

De 6 à 10 parties jouées - 12 janvier 2017
 
Très Bon
  preview
Avertissement sur ses notations

Quand Jules Verne rencontre Jean de la Fontaine et discutent du Lièvre et la Torture, cela se transforme en Tour du monde en 80 jours sous la houlette de Mr Benoît de Purple Brains. Oui, c'est une réédition d'un classique parmi les classiques Le Lièvre et la Tortue paru en 1979. Oui vous avez bien lu, 37 ans plus tard. Alors, ce n'est pas juste un simple rhabillage, l'éditeur a apporté deux ou 3 petites modifications pour pimenter un peu plus le jeu.

La boîte est magique et pleine de surprises avec son ouverture comme un livre et sa petite fenêtre sur le côté pour pousser le contenant. Les illustrations nous emportent tout de suite dans un autre temps et dans un voyage pleins d'aventures. Le matériel est impeccable, les pions chapeaux du meilleur effet et les personnages sur les cartes trop beaux. On aurait pu avoir des billets pour gérer son argent mais nous avons des cartes. Si thématiquement c'est moins fort, côté pratique c'est parfait. On n'arrête pas de les manipuler et des petites cartes c'est parfait pour jouer sereinement. Un choix que je valide. Seul petit regret, le plateau qui nous offre des plis à l'ancienne, avec le creux. Est-ce pour coller au thème rétro, à l'âge du jeu original ? Mais ne vous y trompez pas, c'est une magnifique édition.

C'est un jeu de gestion subtil. Il faut arriver à Londres avec la bonne somme mais il faut beaucoup d'argent pour se déplacer rapidement. C'est un dilemme constant. Il ne faut pas oublier de se débarrasser des cartes Rumeurs sur les cases Police. Mais voilà, tout le monde veut s'arrêter sur ces cases où chaque joueur va passer 2 tours avant de repartir. Embouteillage assuré et donc souvent, on se rabat sur la prochaine case Police. Le plus malin s'en tirera subtilement. Ou le plus chanceux recevra l'aide de Passepartout. Il faut trouver le bon tempo et s'aider des cases Position qui s'apparentent à des cases Pari. Oui, on essaie de deviner quel sera sa position dans la course au début de son prochain tour pour récupérer de l'argent. Durant les 2/3 de la partie, on cherche à gagner de l'argent alors que dans le dernier 1/3, on cherche à s'en débarrasser pour arriver à Londres blanchit des rumeurs de vol. Gestion, on vous dit !

Mais, il y a Passepartout, la petite nouveauté qui va clairement influencer la victoire. Mais est-ce un mal ? J'aime beaucoup ce type case Evénement où l'on tire une ou deux cartes qui vont vous aider ou vous freiner. C'est grisant ou frustrant suivant le cas mais je trouve que cela offre à tout le monde la possibilité de l'emporter. Ce n'est pas le plus intelligent, le plus malin ou le meilleur calculateur qui l'emportera à chaque fois. C'est vraiment adapté pour un jeu familial avec des joueurs de tout âge. Chacun a sa chance et c'est cela qui rend un jeu plaisant.

Et puis, il y a l'action qui permet de reculer vers une étape et récupérer de l'argent. C'est l'option à utiliser avec parcimonie et au bon moment. Soit pour récupérer la somme qui va vous permettre de faire un bon plus rapide ou de vous repositionner pour atteindre une case Police. On parlait de gestion !

Le Tour du Monde en 80 jours est un Très Bon jeu qui offre des parties tendues mais ouvertes à tous. Un thème accrocheur et un matériel magnifique font de ce jeu un jeu familial qui à sa place dans toute ludothèque. Encore plus si vous ne possédez pas l'original, la version Le Lièvre et la Tortue.

En Gaume, Eliott, 10 ans, est un redoutable compétiteur et est souvent le préféré de Passe Partout.

 
  • L'édition magnifique
  • Le thème plus convaincant
  • Reculer pour gagner de l'argent
  • Quand Passepartout vous donne un coup de pouce
 
  • Les plis du plateau de jeu
  • Quand Passepartout vous joue des tours
Aucun commentaireMasquer