Thème du jeu


Une nouvelle carte pour les aventuriers du rail : la Suisse avec ses hautes montagnes, ses vallées profondes, ses tunnels et son réseau féroviaire étriqué. Une carte spécialement conçue pour un jeu à deux ou trois joueurs.
 

Description du jeu

preview
 
Aventuriers du Rail (Les)
Ceci constitue une extension au jeu Les aventuriers du Rail qui est nécessaire pour y jouer. Les règles de base de ce dernier sont toujours d'application, sauf si elles sont contredites par les règles qui suivent.



Mise en place

Il faut récupérer 40 wagons et le marqueur de score par couleur dans l'un des jeux suivants : Les Aventuriers du Rail - Les Aventuriers du Rail Europe - Les aventuriers du Rail Marklin.

Il faut également récupérer les 110 cartes Wagon dans l'un des jeux suivants : Les Aventuriers du Rail - Les Aventuriers du Rail Europe - L'extension USA 1910.

Le plateau de jeu

Le plateau possède des voies doubles qui peuvent être utilisées uniquement à 3 joueurs. Certaines routes mènent aux pays limitrophes de la Suisse.


Comme dans le jeu original, le joueur qui réalisera le chemin continu le plus long recevra un bonus de 10 points à la fin de la partie.

Les cartes Destination

Il y a 46 cartes Destinations :

 34 relient deux villes entre elles comme dans le jeu classique.


 4 relient une ville aux pays limitrophes. En fin de partie, le joueur gagne les points du score le plus élevé parmi les pays de la carte qu'il a reliés. S'il ne remplit pas l'objectif, il perd autant de points que la plus petite valeur sur la carte.


 8 relient un des pays aux 3 autres. En fin de partie, le joueur gagne les points du score le plus élevé parmi les pays de la carte qu'il a reliés. S'il ne remplit pas l'objectif, il perd autant de points que la plus petite valeur sur la carte.



Les cartes Locomotive

Elles ne peuvent plus être jouées que sur des tronçons de type Tunnel et plus sur des tronçons normaux. Elles remplacent toujours une carte d'une autre couleur. Par contre, elles ne coûtent plus 2 pour les prendre parmi la pioche, elles ont un coût normal.

Les Tunnels

Les tunnels sont des tronçons avec un contour spécifique. Pour les jouer, le joueur doit donner le nombre de cartes correspondant au nombre de cases. Ensuite, on tire les 3 premières cartes de la pioche et pour chaque carte de la même couleur que celles jouées, le joueur doit en rendre une de sa main (ou une locomotive). Si le joueur n'a joué que des locomotives, il devra rendre une carte pour toute locomotive qui est tirée. Enfin, si le joueur ne peut donner les cartes supplémentaires, il ne construit pas le tronçon et reprend les cartes jouées. Il passe son tour.


 
Descriptif rédigé par LudiGaume
 

L'avis de LudiGaume

De 3 à 5 parties jouées - 19 décembre 2007
 
Sympathique
  preview
Avertissement sur ses notations

Cette nouvelle carte pour les Aventuriers du Rail est une belle carte, bien pensée et réellement compétitive dans les deux configurations proposées : à 2 ou 3 joueurs.

Le déroulement du jeu est fluide et il faut veiller sur le jeu du ou des adversaires afin de ne pas se faire coincer et par conséquent devoir changer ses plans à grand coup de tronçons. La prise de risque inévitable sur les tunnels est grisante et parfois contraignante mais on a pas le choix, la Suisse est un pays de montagnes et on joue avec des trains et pas des hélicoptères.

Les nouvelles cartes Objectifs avec différents gains est une bonne innovation et offre souvent une solution de réalisation de l'objectif et donc pas de perte de points. Le tout est de réaliser la destination la plus lucrative.

Mais voilà, une note Sympathique car ce qui nous a ennuyé réellement c'est que la fin de partie se transforme en pioche aux objectifs avec une prise de risque faible car on finit toujours par en trouver un bon parmi les 3 tirés. Et parfois c'est même le jackpot car on peut tirer une seconde fois un objectif déjà réalisé. C'est des points facilement gagnés et grâce au hasard. Cette partie du jeu nous a déçu et c'est pourquoi nous n'accordons pas le Très bon que le jeu aurait facilement mérité.

 
  • Réellement pour 2 à 3 joueurs
  • Un pays de montagnes donc beaucoup de tunnels
 
  • La qualité des cartes un poil en dessous des autres versions
  • Le récapitulatif des points absents sur le plateau de jeu et de la règle
  • La pioche répétée des objectifs, gâche un peu le jeu
Aucun commentaireMasquer
 

Premières Impressions de Stéphan

De 1 à 2 parties jouées - 26 octobre 2007
 
Très Bon
  preview

Quand on est fan des Aventuriers du rail, on aimerait multiplier les cartes de jeu à l’infini : une carte pour chaque grande région du monde, de quoi alimenter notre besoin de tourisme par procuration. Day of Wonder l’a bien compris et sort deux extensions en cette fin d’année : une extension pour les pays nordiques – qui ne sera malheureusement pas disponible dans nos contrées (j’enrage encore d’ailleurs) et une extension pour la Suisse, sujet de notre article.

Excellente nouvelle qui ne peut que réjouir le geek que je suis, mais on est en droit de se demander si le jeu survivra encore à une nouvelle extension …

Ce qui est fantastique avec la série des Aventuriers du rail, c’est que malgré des règles assez simplistes, le jeu parvient à se renouveler de sorties en sorties sans s’alourdir de règles supplémentaires et superflues pour autant. Europe, Märklin, 1910 ont énormément en commun et pourtant on passe de l’un à l’autre avec autant de plaisir et sans avoir l’impression de sortir le même jeu, de sorte que, après quelques parties, on se dise que cette nouvelle édition n’était peu être pas si superflue. C’est à nouveau l’impression qui se dégage ici.

L’extension Suisse ne peut être jouée que par 2 ou 3 joueurs, la Suisse étant un petit pays avec peu de lignes de chemin de fer. On est donc en droit de s’attendre à une lutte féroce pour certains tronçons de voies, à de nombreux blocages et des tensions permanentes pour mesurer avec soin s'il est bon de tirer des cartes ou de poser des wagons immédiatement. Cette impression est extrêmement bien rendue et répond avec efficacité à une critique souvent présente dans les autres versions : le jeu à deux ou à trois manque de luttes et d’interactions entre les joueurs.

La nécessité de jouer contre la progression des autres rend le jeu plus nerveux et plus méchant. On surveille beaucoup plus le progrès des autres joueurs, leurs choix au niveau des cartes jouées, n’hésitant pas à chercher à nuire directement à leur progression; une chose que l’on retrouve moins dans les autres versions. Sûr, Aventurier du Rail : Suisse est bien plus méchant, ce qui plaira sans doute moins à ceux qui aiment le côté bon enfant des précédents opus. Il me semble toutefois que cela réponde à une progression naturelle de la série qui s’était déjà durcie dans la version Märklin avec, entre autre, l’introduction des passagers.

Des choix qui entraînent une plutôt bonne impression avec la découverte de nouvelles approches qui ne modifient en rien l’essence de la version originale. Un très bon choix éditorial, donc, qui satisfera les fans de la première heure mais aussi ceux qui recherche un meilleur jeu à deux. Je ne lui mettrai toutefois pas la note d’excellence car j’ai été un peu refroidi par un effet pervers des règles. Avec des objectifs plutôt courts, une carte assez ramassée, la pioche des objectifs devient une donnée essentielle pour l’emporter. Cette nécessité m’a paru assez peu intéressante en regard des autres qualités ludiques du jeu que sont la pioche des cartes et la pose. Cette course aux objectifs donne plus d’importance à la chance et ne participe pas spécialement au plaisir du jeu, ce qui est un peu regrettable. Piocher des objectifs devrait rester une action amusante, pas devenir une stratégie systématique.

Malgré cela, cette extension est un indispensable pour les adeptes du jeu de base, pour les amoureux de ce beau pays ou pour ceux qui recherchent un excellent jeu à deux.

 
  • Particulièrement bien pensé pour deux/trois joueurs
  • Stratégie de blocage obligatoire
  • Tension permanente bien présente
 
  • Le décompte des points qui manque sur la carte
  • La course aux objectifs obligatoire et finalement peu intéressante en terme de gameplay.
Aucun commentaireMasquer