Thème du jeu


Après la découverte de l'Amérique, les puissances du vieux monde s'employèrent à exploiter les ressources du nouveau. Bientôt, des guerres éclatèrent pour le contrôle des routes maritimes vers l'Amérique, donnant naissance à une figure nouvelle, le Corsaire. Contrairement au pirate, qui s'en prenait indifféremment à tous les galions incapables de lui échapper, le corsaire détenait une lettre de marque décernée par une puissance maritime européenne. Cette lettre l'autorisait à attaquer les navires ennemis, tant qu'il respectait les navires amis. En haute mer, de telles subtilités juridiques étaient parfois oubliées, et la frontière entre pirates et corsaires pas toujours très nette.
 

L'avis de LudiGaume

De 3 à 5 parties jouées - 22 mars 2010
 
Peu Captivant
  preview
Avertissement sur ses notations

La sauce n'a pas pris, le bluff n'a pas su nous emporter dans la partie.

Lettres de marques reste une déception et un jeu très peu captivant. La règle est épurée, c'est clair et certainement une volonté de son auteur, mais cela n'emporte pas les joueurs dans un vrai bluff vis à vis de leurs adversaires. Les joueurs pousse un bateau en mer et le reprenne aussi vite s'il n'a pas été victime d'un coup de canon. Cela rend le jeu mécanique sans saveur.

Je lui préfère Toc Toc Toc du même auteur qui offre de l'adrénaline lorsque l'on propose une carte à un autre joueur. Ici, rien de tout cela.

 
  • Une belle édition
 
  • Mécanique
  • Encéphalogramme plat
Aucun commentaireMasquer