Thème du jeu


Entrez dans l'histoire de la mystérieuse île de Pâques, éloignée de toute civilisation, au beau milieu du rude océan Pacifique.

Sur le site cérémonial d'Orongo, rendez hommage aux dieux et avec leur aide, créez les Moai, ces singulières têtes de pierre monumentales !

Misez plus de coquillages que vos adversaires pour obtenir les meilleurs sites de construction. Assurez-vous d'avoir suffisamment de bois de palmier pour transporter chacun de vos lourds colosses vers le bord de l'île !

Cela ressemble à quoi ?


Orongo - 1
Orongo - 2
Orongo - 3
Orongo - 4
Orongo - 5
Orongo - 6
Orongo - 7
Orongo - 8
Orongo - 9
Orongo - 10
 

L'avis de LudiGaume

De 6 à 10 parties jouées - 25 février 2015
 
Sympathique
  preview
Avertissement sur ses notations

Orongo nous invite à construire les Moais de l'île de Pâques. Pour ce faire, il faut combiner des ressources afin d'avoir le bois nécessaire pour porter son Moai en bord de mer. Tout un programme.

L'ensemble du matériel est impeccable, comme Ravensburger sait le faire. Même si je trouve que les tuiles dans le temps étaient un peu plus costaudes chez cet éditeur. D'ailleurs, le plateau n'est pas 100% plat, il faut le retravailler un peu pour qu'il se place correctement. On regrettera que les coquillages roulent parfois sur le plateau, c'est un peu pénible et il vaut mieux les mettre avec l'ouverture vers le haut.

La lecture de la règle est rapide et sans encombre. C'est bien expliqué et illustré comme il faut. Cela permet d'entrer rapidement dans la partie.

Le jeu se révèle surtout un jeu d'enchères à poing fermé. Car en fonction de votre placement dans l'enchère, vous pourrez placer plus de jetons que les autres et prendre possession des sites récemment découverts. Ceux-ci vous donneront les ressources pour pouvoir construire vos Moais. Attention, il faut garder des coquillages pour les placer sur ces ressources afin de construire un Moai avec une bonne combinaison. Pour récupérer des coquillages, il ne faudra pas enchérir pour récupérer tous les coquillages de l'Atoll (ou les partager s'il y a plusieurs joueurs). Il faudra ruser afin parfois de s'emparer d'un bon pactole pour mieux se développer par la suite.

Ensuite, le placement de ses jetons se fait rapidement et souvent le premier prend un maximum de nouveaux emplacements. La partie connexion dans le jeu n'est pas le coeur de celui-ci. Oui, il sera possible de bloquer un peu ses adversaires en leur coupant la route vers le bord de l'île mais ce ne sera pas trop souvent car il faut faire avancer son propre jeu.

Orongo est un jeu sympathique pour toute la famille et pour ceux qui aiment les enchères. Il se joue facilement et offre en fin de partie un beau plateau avec les Moais qui regardent vers l'intérieur de l'île (Oui, c'est bien dans ce sens que les Moais sont placés sur la vraie île Pâques).

 
  • Simple et accessible
  • Le matériel impeccable
  • Le plateau en fin de partie
 
  • Les enchères, toujours cette impression de se faire rouler. Mais c'est le concept.
Aucun commentaireMasquer