Thème du jeu


Les Empires connaissent des périodes d’essor et de déclin. Dans les zones tampons et aux carrefours entre les civilisations, un dirigeant avisé peut parfois avoir de nouvelles idées, établir un commerce, et fonder une cité-état – comme les villes héniciennes de Tyr et Sidon – qui survivra à bien des empires voisins.

Phoenicia est un jeu stratégique d’enchères et de développement pour 2 à 5 joueurs à partir de 12 ans. Chaque joueur dirige une colonie située aux bords du Croissant fertile, au Moyen-Orient, il y a plus de 3.000 ans. Durant la partie, vous dépensez des richesses pour étendre votre colonie, ajouter des tuiles et des jetons sur celle-ci. Le premier joueur qui réussit à construire une cité-état gagne la partie.
 

L'avis de Grunt

Plus de 10 parties jouées - 12 septembre 2007
 
Très Bon
  preview

Phoenicia est un jeu à part, exceptionnel quant aux mécanismes, mais pourtant pas forcément indispensable à posséder.

Déjà la règle n'est pas évidente à parcourir (avec notamment des points de règle importants dans les exemples, ce qui à mon avis est une mauvaise idée) et parait beaucoup plus complexe que n'est le jeu, qui lui peut parfaitement tourner en 1 heure.

Une version light de Outpost/Zavandor, il y avait de quoi titiller. Phoenicia a le défaut de son efficacité: on perd en saveur ce qu'on gagne en rapidité, tout en se recentrant exclusivement sur le jeu d'enchères.

Il y a un gros truc qui dérange dans les premières parties: le côté win-to-win (plus on a fait des actions gagnantes et plus on est irratrappable) n'est pas fort, il est énorme. Ce qui le rend d'autant plus technique que les choix de développements sont audacieux: pénurie de travailleurs en phase B, rareté extrême du stockage en phase A (et distillé parcimonieusement ensuite)... presque trop technique au final! Les joueurs ne retiennent au final qu'une carte tueuse - tantôt le fort, tantôt la Dye House... En connaissant le jeu, l'équilibre est pourtant assez bluffant et le jeu vaut la peine d'être creuser.

Bien sûr c'est un jeu d'enchères, et une bonne connaissance atténuera ces difficultés... Reste que j'ai du mal à le sortir et à le faire apprécier dans mon entourage, alors que personnellement je le trouve extrêmement riche et intéressant. Bref un bilan en demi-teinte.

En première approche:
- ne pas essayer le jeu à 5 joueurs
- ne pas limiter à une enchère par tour même en partie d'initiation

 
  • Fluidité et simplification des mécanismes
  • Technicité et richesse du jeu
  • Equilibre des voies
 
  • La règle plus complexe que le jeu (heureusement qu'elle est traduite)
  • Fortement win-to-win
  • Assez artificiel
  • Design assez calamiteux
Aucun commentaireMasquer