Thème du jeu


Créez des liens!

Sous la pression du sablier, réalisez 5 paires à partir des 11 images visibles.

Plus vous avez de paires en commun avec les autres joueurs, plus vous marquez de points!

Un jeu original, créatif et hilarant!
 

L'avis de Starvince

De 3 à 5 parties jouées - 13 mars 2015
 
Indispensable
  preview

Qui paire gagne se présente comme l'édition francophone du jeu Pluckin' Pairs sorti outre-atlantique en 2012 par R&R Games. L’éditeur québecois "le Scorpion masqué" nous propose cette localisation avec un titre que tout amateur de jeux de mots appréciera.

Dans le jeu de société, la notion de paire est rapidement associée au principe de mémory et donc de mécanique basée sur la mémorisation. Cette impression pourrait être en plus amplifiée par l’illustration de la boîte. Il serait dommage de s'arrêter à cela car non, dans qui paire gagne, nul besoin d'avoir une mémoire d'éléphant. Il va bien plus être question d'association d'images, basée sur le lien logique entre des d'objets. Ainsi, parmi les onze photographies, il faut former cinq binômes d'objets à l'aide de cartes numérotées présentant un lien entre elles. Ceci fait, le temps d'un sablier, chacun va pouvoir comparer ses paires afin de marquer des points dans un système de comptage de points proche de celui d'Unanimo ou de Compatibility.
Il faut alors que sa logique d'association soit en phase avec la majorité, de manière à scorer le plus possible. La carte écartée, la "pomme pourrie" permet elle aussi de marquer des points.
Tout l’intérêt d'une partie réside dans l'explication que l'on va proposer de ses liens logiques. Les joueurs sont souvent fiers de proposer leur vision de la logique universelle. En effet, il faut réussir à réfléchir de manière à s'accorder avec ses compagnons de table. Seulement un élément vient perturber la réflexion des joueurs : le sablier. Cette pression vécue plus ou moins bien selon les tempéraments vient habilement modifier la donne et rythme efficacement les manches.
Les parties de Qui paire gagne génèrent une formidable ambiance. On discute, argumente, rigole et peste contre la logique collective différente de la sienne. Les 150 photos recto-verso assure une rejouabilité certaine. Celles-ci semblent avoir été sélectionnées avec soin et constituent un des facteurs responsable de la qualité du jeu.

Alors si vous aimez le genre, laissez vous tenter par une petite partie de Qui paire Gagne. "C'est pas piqué des vers !"

 
  • L'ambiance générée
  • Le principe d'association d'images associé au scoring à la Unianimo
  • Le choix des photographies
 
  • L'illustration de la boîte peu évocatrice
Aucun commentaireMasquer