Thème du jeu


La Route du Verre vous mène dans la forêt bavaroise du 18ème siècle. A l'aide de deux roues de production, vous devez assurer la fabrication de verre et de briques tout en gérant vos stocks des autres ressources. Vous aménagez votre propre coin de pays et y construirez divers bâtiments qui vous offriront de nombreux avantages.
 

L'avis de LudiGaume

6- De 3 à 5 parties jouées - 12 janvier 2014
 
Sympathique
  preview
Avertissement sur ses notations

La Route du Verre est le nième jeu de gestion de Uwe Rosenberg avec plus ou moins toutes les mécaniques caractéristiques à ses jeux. Un auteur prolifique, il faut en convenir.

Le jeu nous est offert dans une boîte pleine à craquer de matériel de bonne facture comme à chaque fois. Rien à redire, c'est très agréable à manipuler. Une règle sans faille, très détaillée, un guide qui vous met rapidement dans la partie. Donc aucune raison de ne pas y jouer.

Donc, c'est un jeu de gestion où il faut générer ses ressources afin d'en manufacturer d'autres. Le système de roue (2 par joueurs) est éprouvé et toujours très plaisant à manipuler et à jouer. La lecture des roues est aisée et leur manipulation facile même si parfois il faut faire attention à ne pas les bousculer car les pieds des aiguilles empêchent le petit plateau d'être à plat. Problème inhérent à tous les systèmes de roues mais ici le plateau étant individuel, il bouge plus. Rien de grave mais un peu de délicatesse ne sera pas de trop.

Le mécanisme de sélection des actions et des cartes est intéressant car il y a une prise de risque. Nul ne sait s'il pourra jouer les deux actions de sa carte, si les autres joueurs ont également joués la même carte. C'est un peu grisant mais cela ne colle pas avec un jeu de gestion. C'est un peu déplaisant de ne pas pouvoir faire les deux actions sur lesquelles ont comptaient. D'accord, on me dira que c'est justement le principe du jeu mais je trouve qu'introduire du chaos dans un jeu de pure gestion n'est pas très opportun. Alors, on pourra chercher des voies de développement alternatives en jouant des cartes moins convoitées mais non, la sauce ne prend pas avec moi.

La partie gestion est classique, construction de bâtiments pour obtenir de nouvelles voies de transformation, des points en fin de partie, ... Plusieurs parties seront nécessaires pour avoir une bonne vue d'ensemble des nombreux bâtiments disponibles. Un système éprouvé et un jeu qui semble équilibré dans son ensemble. Rien à redire.

La Route du Verre est un bon jeu qui ne m'a pas emporté dans la partie à cause du chaos introduit dans le choix des actions et l'impression d'un déjà vu chez Uwe Rosenberg. Le jeu me laisse l'impression du redondance dans la création de l'auteur. Peut-être que si je n'avais pas joué à ses jeux précédents celui-ci m'aurait laissé une meilleure impression.

A essayer pour faire sa propre idée...

 
  • Matériel impeccable
  • Le principe de choix des cartes, intéressant
  • La mécanique des roues de production
 
  • Le principe du choix des cartes, chaotique
  • Le thème pas très convaincant
6 commentairesMasquer