Tarot (Le)

     
Thème du jeu

Le tarot est à la fois un jeu individuel et un jeu d'équipe. En effet, au cours de la partie, l'un des joueurs, appelé le « preneur » ou le déclarant, est opposé aux trois autres, les « défenseurs », qui constituent une équipe (la défense). Mais cette association ne dure que le temps d'une donne.

Description du jeu

But du jeu

Mise en place

Déroulement de la partie

Fin de la partie

Pour bien commencer

Lorsque vous êtes le preneur, faites une coupe. C'est a dire supprimer toutes les cartes d'une couleur. Afin de jouer systématiquement de l'atout dans cette couleur et de récupérer les figures. Une autre technique consiste à ne garder qu'une carte pour faire croire aux autres que vous n'avez pas fait de coupe : c'est la singlette.

Si vous ne jouez pas à 5 et que vous êtes le preneur, vous pouvez faire une " impasse ". Cela signifie que si vous avez le roi, vous ne le jouerez pas au premier tour ou sa couleur est jouée. Ceci afin de, peut-être, récupérer des points au second.

A 5, n'hésitez pas a partir avec rien ou presque pour un petit contrat. Si quelqu'un annonce une garde sans le chien et que vous avez des rois, annoncez une garde contre : il y a de fortes chances que vous jouiez ensembles.

En défense, quand vous n'êtes pas le preneur, si vous avez très peu d'atout, il peut être intéressant de les jouer vite pour pouvoir défausser ses figures sur les atouts de ses coéquipiers.

Si au contraire vous avez beaucoup d'atouts, vous pouvez tenter de " chasser le petit ". Il ne s'agit d'infanticide, mais de contraindre un joueur à jouer le 1 d'atout en jouant soit même le plus fort atout. Pour cela il faut " jouer atout " à chaque fois qu'on a la main, afin que celui qui ait le " petit " n'est plus d'autre choix que de le jouer (on est obligé de jouer atout si de l'atout est demandé).
 

Descriptif rédigé par LudiGaume

 L'avis de Xavo
        Sympathique

Vous trouverez toute sorte de jeu de tarot, de la version classique à la version BD en passant par des versions historiques (Allez ici pour quelques exemples). Que dire de plus si ce n'est que ce jeu a un excellent rapport qualité-prix-encombrement ?

Le tarot n'est pas un jeu simple à expliquer. Il est assez différent des autres jeux de cartes : il y a des bouts, un cavalier, des atouts en plus des couleurs et des annonces spécifiques. Une fois compris, il se révèle aussi riche que frustrant. Riche parce qu'il permet nombre de possibilités de jeu : le chien offre des possibilités stratégiques et les atouts permettent la mise en place de tactiques (voir les Pour bien commencer...). En défense, il est en plus possible d'avoir un jeu d'équipe (a 5 joueurs c'est aussi possible en attaque).

Il est frustrant car si vous avez un mauvais jeu pendant toute une soirée, vous n'aurez que peu l'occasion de vous amuser. Les bouts sont distribués et déterminent le nombre de point à réaliser avant de marquer effectivement : il y en a 3 et pas un de plus. Les cartes ne se combinent pas entre elles (pas de paire ou de brelan par exemple). Si vous n'avez pas les plus fortes ou des atouts, il va être dur d'influencer le jeu. Pour gagner à 4 avec un seul des trois bouts, il faut posséder un bon jeu. Inversement, pour perdre avec trois bouts, il faut vraiment un mauvais jeu. On est donc très dépendant de la donne. Cette frustration est largement gommée à 5 où deux joueurs s'associent. Le preneur appelle un roi : cela veut dire que celui qui a le roi appelé jouera avec le preneur. On ne sait qui est avec qui qu'une fois que le roi appelé n'est joué. Certes il y a toujours trois adversaires en face, mais cela permet a ce qui n'ont que des rois d'être dans le camp du preneur ou a celui qui a les bouts et rien d'autre de devenir le preneur. La donne devient donc moins importante. A 3 joueurs, le jeu est peu intéressant car souvent trop facile pour le preneur. A 4 (le nombre "officiel"), il est très tactique et parfois ennuyeux surtout si on manque de jeu. Notons que les parties de tarot sont assez longues : vous trouverez des jeux de cartes moins longs et plus équilibrés à 4 (la coinche pour les jeux traditionnels ou le gang of four, Land Unter...). A 5, le tarot est plus amusant car aucun joueur ne joue seul. Il est certes plus aléatoire (il y a plus de coupes, de singlettes...), mais cela rajoute quelques surprises qui mettent de l'ambiance. C'est devenu la manière de jouer au tarot que je préfére.

Précisons que je ne suis pas un grand joueur de Tarot. J'y ais joué beaucoup lors de mes longues soirées étudiantes, mais pas en compétition.

Sympathique