Thème du jeu


 

Description du jeu

preview
 
But du jeu

Remporter 3 élections d’affilée ou avoir, au terme des 9 élections, le plus de représentants que son adversaire.

Mise en place

On place le plateau de jeu entre les 2 joueurs. On mélange les cartes Elections et les places en pile face cachée sur l’endroit adéquat du plateau de jeu. Les pions Représentants sont placés sur leur emplacement respectif sur le plateau de jeu. Chacun choisit sa couleur et prend les tuiles « Personnages » correspondantes, les mélange et les place face cachée devant lui. Ensuite, chacun en prend 9 au hasard qu’il place debout devant lui afin de voir leur valeur, sans la monter à son adversaire. C’est sa main de départ.

Le plateau de jeu

Déroulement d'une élection

Une élection se déroule en 4 phases :

 Désignation de l'élection
On retourne une carte Election qui désigne dans quel bâtiment, endroit l'élection va avoir lieu.

 Placement des personnages
En commençant par le 1er joueur, chacun va poser 3 personnages sur le plateau de jeu afin d'influencer l'élection en cours. Le joueur doit placer sa tuile debout face visible uniquement par lui.

Il n'est pas obligatoire de placer toutes ses tuiles sur l'élection en cours. On peut les placer sur d'autres bâtiments, ces tuiles compteront lors du prochain dépouillement en rapport avec le bâtiment.

Chaque joueur à devant lui les mêmes bâtiments mais à sa couleur. Quand un joueur place une tuile sur l'un de ses emplacements, celle-ci comptera pour lui mais par contre, si il place une tuile sur l'emplacement de l'adversaire, c'est qu'il tente de bluffer ou de contrer celui-ci.

Le contre fonctionne de la manière suivante :

 un soldat neutralise un prêtre

 un prêtre neutralise un marchand

 un marchand neutralise un soldat

Sigles : Soldat - Prêtres - Marchand

Par exemple, si un joueur place une de ses tuiles sur le bâtiment de son adversaire, il tente de contrer les personnages présents en fonction de leur type.

 Dépouillement
Dès que les 2 joueurs on placé 3 personnages sur le plateau, on couche les tuiles sur le bâtiment où l'élection en cours, uniquement ceux-la. On calcule la valeur des personnages en rapport avec l'élection en cours de laquelle on retire les éventuels contre. Le joueur qui a le plus de points de personnages emporte l'élection et prend la carte jeton qu'il place sur la piste de score sur la case de sa couleur. En cas d'égalité, aucun des 2 joueurs ne l'emporte et la carte est placée sur l'échelle des scores, face sur le 'N', sur le numéro de l'élection afin de montrer que celle-ci n'a pas été remportée.

 Défausse et tirage de nouvelles tuiles
Les joueurs défaussent les tuiles jouées sur l'élection et pioche 3 nouvelles tuiles qu'ils ajoutent à leur main.

Fin de la partie

La partie se termine si un joueur parvient à emporter 3 élections consécutives, il gagne, ou au terme des 9 élections le joueur qui a remporté le plus d'élections l'emporte. En cas d'égalité, il n'y a pas de vainqueur et les joueurs refont une partie.
 
Descriptif rédigé par LudiGaume
 

L'avis de LudiGaume

5 février 2006
 
Très Bon
  preview
Avertissement sur ses notations

Tyrus est un jeu de bluff à l'état pur qui demande de l'audace et une certaine gestion de sa main car chaque tuile est présente une seule fois dans le jeu. Donc, quand un 10 est joué, il ne pourra plus vous aider plus tard dans la partie. Cette première spécificité vous oblige à essayer de retenir ce que votre adversaire à déjà joué afin de jauger sa puissance durant une élection. Il ne faut pas oublier les tuiles déjà utilisées pour votre camp.

Ensuite, vous pouvez capitaliser durant la partie en jouant des tuiles sur un autre bâtiment que celui de l'élection en cours. Vous vous accordez plus de puissance pour la prochaine élection dans ce bâtiment. C'est également une manière de bluffer en faisant croire à votre adversaire que vous avez bétonné l'élection en cours.

Enfin, le grand plus du jeu est le contre qui offre une panoplie de coups afin de s'assurer la victoire dans une élection ou même pourrir le jeu de son adversaire. Alors quand, on parle de contre de contre c'est le bonheur. En effet, vous pouvez, par exemple, contrer des marchands de votre adversaire avec un de vos prêtres mais votre adversaire peut contrer vos prêtres à l'aide de ses soldats.

Il arrive dans certaines parties que le tirage au sort défavorise un joueur qui se retrouve sans aucune tuile correspondant à l'élection en cours durant 1 ou 2 élections. Cela peut donner une impression de désavantage mais sur plusieurs parties l'équilibre sera retrouvé.

Tyrus est l'un des meilleurs jeu de bluff avec un système étonnant de contre et de majorité.

 
  • Du bluff à l'état pur
  • Le système de contre
  • Un matériel parfait
 
  • Parfois, le hasard du tirage des élections et des tuiles qui désavantage un joueur
Aucun commentaireMasquer