Thème du jeu


Civilisez une vallée fertile aux chemins recouverts de sombres nuages. Coopérez ponctuellement avec les autres joueurs pour ouvrir des chemins et partager les denrées mais ne perdez pas de vue vos objectifs… car il n’y aura qu’un gagnant !

Cela ressemble à quoi ?


Via Nebula - 1
Via Nebula - 2
Via Nebula - 3
Via Nebula - 4
Via Nebula - 5
Via Nebula - 6
Via Nebula - 7
Via Nebula - 8
Via Nebula - 9
Via Nebula - 10
Via Nebula - 11
Via Nebula - 12
 

L'avis de LudiGaume

Plus de 10 parties jouées - 26 mars 2016
 
Top à LudiGaume
  preview
Avertissement sur ses notations

Apparement, il ne fait pas bon contrarier la grosse dame sur la couverture de la boîte. Une femme de poigne certainement. Le premier ou la première qui osera toucher à ses ressources, à lui en souffler une sous le nez, risque fort de se prendre une sacrée soufflante. Même le mignon cochon à ses pieds n'arrive pas à adoucir la dame. Nous voici plongé dans un jeu au rythme incroyable qui débute dès le premier tour et où les ressources vous filent sous le nez sans cesse. Grognements et soufflantes assurées.

Un jeu Space Cowboys et donc l'assurance d'une qualité du matériel irréprochable. Et bien sur, on est pas déçu. Les illustrations sont magnifiques, avec un style propre, voir type bande dessinée. J'aime beaucoup. Le matériel est sans surprise, au top. Les bâtiments sont différents pour chaque joueur. Quel soucis du détail. Les ressources sont magnifiques, au forme de ce qu'elles représentent. Où on aurait pu avoir de simples cubes, on se retrouve avec une matériel magnifique. Bravo.

Bon, il faut en parler, car c'est vrai que c'est un peu pénible à l'usage. Le thermoformage n'est pas parfait et il est difficile d'attraper certains bâtiments dans le fond ou de ranger correctement les tuiles Bâtiments. Tout comme les espaces pour les ressources sont trop profonds pour les attraper facilement. Soit vous le retirez et placez tout dans la boîte en carton ou vous vous y faites et on oublie. C'est ce que nous avons fait. Mais attention, ceci ne retire rien au jeu et à la qualité de l'ensemble de ses éléments. Un petit détail au final.

Au niveau des règles, elles sont claires, précises et rappelées sur le plateau individuel de chaque joueur. Aucune interprétation n'est permise, parfaites et simples au final. On entre vite dans la partie. Et c'est peu le dire ! Ce qui est incroyable dans le jeu c'est que dès le premier tour, la lutte entre les joueurs est présente. Le choix des sites de constructions au meilleur endroit par rapport aux ressources. La prise de possession des premières ressources. C'est en vérité une course effrénées lors de laquelle il n'y aucun temps morts. Aucune occasion de s'endormir, de ne pas réagir aux actions de vos adversaires. L'opportunisme est une clé du jeu. Savoir changer ses plans en fonction de ses adversaires ou des ouvertures qu'ils viennent de créer. Que ce soit la découverte de nouvelles ressources ou la création d'un nouveau chemin de transport. Il faut tout surveiller pour ne pas se retrouver sans la ressource adéquate. Et sur la fin de partie, parfois la pénurie de ressource ou le fait qu'elle très loin de vos sites de constructions peut vous compliquer la tâche. A vous de trouver des solutions mais attention vos adversaires risquent de ne pas vous laisser le temps d'y arriver. Ce qui est étonnant dans ce jeu c'est ce rythme effréné vers la victoire qui ne faiblit jamais. Et à chaque partie cela recommence pour mon plus grand plaisir. J'adore ce type de jeu, dynamique, opportuniste et dans lequel on peut voler les ressources sous le nez des autres. Discussions et jurons assurés.

Via Nebula est un Top à LudiGaume car après de nombreuses parties, dans toutes les configurations possibles, le plaisir est au rendez-vous à chaque fois.

Bravo Mr Wallace pour ce beau et très bon jeu. Un plaisir de vous voir de retour dans ma ludothèque.

 
  • Le matériel magnifique
  • Une course effrénée
  • Des règles simples et vite expliquées
  • N'est pas un simple Age of Steam revisité
 
  • Le thermoformage peu pratique au final
Aucun commentaireMasquer