Thème du jeu


Serez-vous le plus habile voleur de Bagdad ?

Vous avez une et une seule nuit pour vous emparer de 4 trésors cachés dans les palais de ville.

Faites vite car d'autres concurrents ont la même idée que vous.
 

L'avis de LudiGaume

De 1 à 2 parties jouées - 14 mai 2008
 
Peu Captivant
  preview
Avertissement sur ses notations

Derrière un matériel impeccable et une règle simple se cache un jeu poussif à souhait. Les phases se suivent et se ressemblent, on pioche et espère pouvoir placer un ou plusieurs voleurs tout en se rendant compte que la configuration du plateau vient d'être complètement chamboulée. Ce qui se préparait est maintenant à refaire.

Le mécanisme aurait pu être intéressant mais son côté poussif et le côté lassant de la répétition des tours de jeux rendent le jeu Peu captivant.

Un jeu qu'il vaut mieux tester avant d'acquérir.

 
  • Matériel impeccable
  • Simplicité de la règle
  • Les illustrations de Mr Menzel
 
  • Poussif
  • Lassant
Aucun commentaireMasquer
 

L'avis de Stéphan

De 3 à 5 parties jouées - 22 novembre 2007
 
Sympathique
  preview

Il était une fois une petite boîte de jeu qui n’attendait que de s’ouvrir et de se faire partager entre de bons amis. C’était une petite boîte aux couleurs de l’Orient qui rappelait furieusement les contes des milles et une nuits et leur saveur si extraordinaire, un parfum de magie et de mystère.

Les Voleurs de Badgad était son nom, sur sa face un « Prince de Perse » prêt à partir à l’aventure. La création de Thorsten Gimmler allait-elle réussir à nous convaincre ?

En matière de mise en forme, Queen games a toujours le chic pour trouver et mettre en scène des thèmes accrocheurs, suffisamment en tous cas pour rendre attrayant des mécaniques allemandes que certains trouveraient sans doute rébarbatives. Un travail assez carré mais toujours très efficace qui rend avec soin l’ambiance chaleureuse et flamboyante de l’Orient ; surtout grâce à l’incroyable talent d’illustrateur de Michael Menzel. Le reste du matériel est d’excellente facture, cartes comme pions bénéficient d’un traitement efficace qui devient assez classique dans la production actuelle.

L’apparence du jeu a bénéficiée de la patte d’un bon génie … qu'en est-il de son contenu ludique ?

Sésame ouvre-toi et laisse nous découvrir tes rouages intérieurs …

Agréable et familial sont les mots qui viennent directement à l’esprit. Le mécanisme est simple et repose sur un nombre limité d’actions possibles, répétable à l’infini pour peu que l’on possède les bonnes ressources, ici des cartes. On passe un excellent moment à gérer cette main de cartes et à chercher la meilleure façon de les dépenser, soit en améliorant son jeu, soit en pourrissant celui de l’adversaire, plus rarement en préparant une magnifique « combo » qui laisse les autres pantois et verts de jalousie. Le principe est simple, plus ou moins ingénieux. On regrettera simplement la relative complexité de certaines règles en regard de la finalité familiale du jeu. Un peu abstraite, ces règles sont faciles à assimiler à l’usage mais assez complexes à expliquer lors d’une première partie, ce qui laisse une impression de froideur et de rigueur qui contraste assez mal avec le souffle coloré et bigarré du jeu.

De plus, le jeu ne trouve un bon niveau d’interaction que par la parfaite maîtrise de ses subtilités. Un point positif puisque cela prouve que le jeu possède une certaine richesse mais aussi un point négatif dans la mesure où ces subtilités ne se découvrent pas immédiatement ; laissant penser, lors des premières parties, que rien n’est réellement faisable pour contrer les adversaires.

J’ai la nette impression que ce jeu aurait pu bénéficier d’une simplification des mécanismes afin de le rendre plus ludique - ce qui lui aurait valu l’excellence, rejoignant par exemple la simplicité et l’accessibilité d’un Aventuriers du rail . Mais on ne peut pas toujours atteindre la perfection et Les voleurs de Badgad restent malgré tout un très bon jeu qui plaira à un large public, un bon candidat pour une première approche du jeu de société moderne ou pour jouer avec des joueurs occasionnels même s’il risque de surprendre certains joueurs n’ayant pas l’habitude des jeux allemands.

Aucun commentaireMasquer