Jeux sur un Plateau N°38 - Mai 2007

Sommaire

Côté auteurs

Le zoom est consacré ce mois-ci aux Piliers de la Terre à l'occasion de la sortie en français du jeu chez l'éditeur canadien Filosofia. JSP a interviewé Michael Rieneck, une opportunité pour découvrir cet auteur qui est rarement sous les feux de la rampe et pour moi l'occsion aussi de ma rappeler qu'il est l'auteur de Druidenwalzer, ce jeu très bizarre pour deux joueurs édité chez Kosmos.

Jens-Peter Schliemann et Kristen Becker sont interviewés à l'occasion du prix reçu à Cannes par La Nuit des Magiciens. Nous y apprenons entre autre qu'ils animent une association rassemblant plus de 400 auteurs !

Côté éditeurs

Toujours dans le cadre du Zoom sur les Piliers de la Terre, JSP présente le travail de traduction de Filosofia au travers des propos de Sophie Gravel, la fondatrice de la société.
XII Singes est un jeune éditeur plutôt spécialisé dans le jeu de rôle : une interview d'un des créateurs, Franck Plasse.

Côté jeux

Les Piliers de la Terre est donc l'objet du zoom du mois avec une critique unique, mais intéressante. Le jeu est aussi l'objet d'un guide stratégique donnant de bonnes bases pour une première partie ; une excellente initiative tant la connaissance des artisans et lieux est importante pour développer quelque stratégie que ce soit à ce jeu.
Yspahan est également l'objet d'un guide stratégique très complet.

Les « jeux d'ailleurs » sont nordiques : je suis toujours friand de cette rubrique qui fait découvrir d'autres styles de jeux et ouvre mon horizon ludique.

Le système de classement Elo aux échecs est l'objet de l'article du mois sur ce sujet.

Pas de rubrique enfants dans ce numéro.

Et enfin, de nombreuses critiques, avec peu d'avis alternatifs, et toujours un système de notation bizarre, quoique précisé. La note du bas est "...ce que le testeur estime de la qualité intrinsèque du jeu par rapport à son public". Cela implique :

 que le testeur sache à qui est destiné le jeu. Je ne vois pas bien comment le rédacteur de la critique peut connaitre les goûts ludiques de tout le monde. Ceux-ci sont souvent trés trés variés : par exemple j'aime Descent, Times'Up, Age Of Steam, Diabbalik, Diplomacy et Speed. Moi-même, je ne sais pas à 100% quel jeu va me plaire – ou pas - et j'ai souvent d'agréables surprises...

 que le testeur estime à quel point ce jeu va plaire à ce public. Sachant que le public d'un jeu est composé des personnes qui vont aimer ce jeu, on se demande comment cette note peut être basse et sur quels critères elle varie !

 que nous ayons les moyens de savoir ou non si nous sommes dans ce public ou pas et quel est ce public. Quand on lit, par exemple, la critique de Baumeister Von Arkadia, ce n'est pas gagné. On peut se rabattre sur le "vous aimerez si vous avez aimé Torres, Elasund". Outre le fait que je ne vois pas de rapport avec Torres, j'ai beaucoup aimé ce jeu et peu Elasund.
Tout ça me semble bien tiré par les cheveux et pifométrique...dommage car les efforts de JSP sur les critiques étaient vraiment appréciables jusqu'à l'apparition de ce système bancal, qu'il est possible de simplement ignorer.

Côté reportages

Reportage au Master Européen de Mah-Jong : l'occasion de découvrir un peu mieux cet univers ludique.
Le Japon ludique est brièvement abordé par le biais de ses boutiques et de ce que l'on y trouve.

Après deux numéros trés moyens, voici un numéro avec pas mal de contenus, variés et intéressants que j'ai lu rapidement.
Par Xavo - 24 mai 2007

1 commentaire

  1. Grunt 11:17 28.05.2007

    Content de voir que tu as trouvé le guide d'Yspahan complet (j'avoue que si on ne m'avait pas donné une contrainte de 3 pages, j'aurai pu en écrire le double :p)...

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension