Essen 2009 - Nous y étions

Nous sommes de retour d'Essen. Un retour un peu précipité car Mme LudiGaume s'est vu accablée d'un début de grippe / rhume / bronchite pendant la nuit de jeudi à vendredi. Donc ce dernier jour aura été éclair, le temps de récupérer 4 / 5 boîtes qui nous avais fait de l'œil.

La première chose que nous retiendrons ce sont les rencontres avec les autres joueurs francophones. C'est toujours un plaisir de mettre des visages sur des pseudos ou des adresses mails. C'est également la rencontre avec les éditeurs, les auteurs, les illustrateurs. Un vrai plaisir.

L'ambiance est toujours aussi agréable et les stands toujours aussi plaisant à visiter. A noter cette année, le stand Asmodée, le premier dès l'entrée, qui regroupait tous les éditeurs francophones qu'ils distribuent. On y a donc retrouvé Repos Prod, Ystari, Matagot, Asmodée, ... Cela nous aura dérouté et d'autres car la vente des jeux se faisait, non plus, sur un stand propre à chaque éditeur mais via un mini stand unique (qui vendait l'extension Kaleidos aussi, qui ne sera pas dispo sur le stand de Cocktail Games). Pas facile de changer ses habitudes mais on a pu retrouver les jeux que nous recherchions.

La grosse rencontre se fera à l'hôtel où nos amis de Vin d'jeu logeaient également. Grosses discussions sur les jeux, les envies, les découvertes. Et jeudi soir test de Cyclades à 5, une partie qui durera presque 2 heures et qui nous a bien plu et passionnés. Mon seul regret par rapport au jeu, c'est que la fin de partie s'est transformée en analyse de qui allait gagner et comment l'en empêcher. Cela gâche un peu la fin de partie et l'allonge. Je préfère quand on laisse le jeu se passer et si un joueur ne réagit fasse à une victoire possible cela fait partie du jeu. Mais je crois que le jeu génère lui-même cette situation.

Un peu avant nous avions testé à deux Jaipur qui nous a beaucoup plu. Un jeu tendu où chaque coup risque de favoriser l'adversaire. Bien sur, il contient une bonne part de hasard par le tirage des cartes mais cela se gère et offre un piment supplémentaire au jeu. Une édition parfaite, Gameworks oblige. Après El Paso, un jeu de paris sur le résultat des dés qui fonctionne parfaitement. Amusant, bonne ambiance pour une partie Sympathique qui donnera envie d'y rejouer. Un jeu délassant sur un thème amusant et en vogue. Puis Days of Steam, qui pour une fois n'est pas un jeu du prolifique Wallace. On se retrouve dans un jeu de pose de tuiles pour construire des lignes et en même temps, on déplace sa loco pour transporter des marchandises de ville en ville. Un peu de hasard avec la règle de déraillement pimente le jeu et la partie est réellement tendue, même à deux. Un jeu qui nous a beaucoup plu car ce n'est pas un simple jeu de tuile et demande beaucoup d'attention sur les marchandises car c'est le moyen de victoire. Egalement, sur le salon, nous avons testé rapidement, Tokyo Train (merci Matthieu) qui nous a beaucoup amusé et Surprise qui est un très bon jeu pour les plus jeunes et leur mémoire éclair. Egalement, une manche de Zéro qui se révèlera un jeu prenant avec une règle simple, un Knizia à posséder.

Côté jeux, pas vraiment de gros buzz cette année, pas de jeux plébiscités par le plus grand nombre, mais plus une liste de jeux qui éveillent les envies. Stronghold ne reviendra pas en Gaume, c'est le seul jeu qui sera resté en suspens durant notre visite. Il ne nous a pas attiré. Assyria a failli revenir mais la boîte vendue ne contenait que la règle DE ou EN. Désolé, mais un Ystari c'est en français pour moi, donc on commandera une boîte en VF !

Les jeux de notre liste sont tous revenus, enfin presque, manque Gelini Nightlife que nous n'avons pas trouvé. Manque également Dominion - Rivages qui n'était pas vendu à Essen (enfin la version française, car du Dominion il y en avait partout). Ce que nous avons ramené, dans le désordre :

Carson City, Dungeon Lords, Vasco da Gama, Imperial 2030, Ninja vs Ninja, Flotte Fische, Mau Miau, Nefertiti ext., Mr Jack à NY, Shipyard, Cities, Hansa Teutonica, Adventurers + Figurines peintes, Egizia, Time's up Game Geek, Kaleidos Ext., Dice Town les indiens, LADR 1912, Pocket Battles, Santa Timea, Cartitou - Le jeu des ressemblances, Cartatoto - L'alphabet, Kleine Fische - Boîte métal, Pickomino mini - Boîte cachou (pour le fun), White Moon, Extension Jet Set, Les 2 Extensions Smallworld, Variante pour Atlantis, Savanah Tails, El Paso, Jaipur, Days of Steam, PenguinC (un jeu de parcours coréen - pour le côté geek), Fzzzt!, La centrale bonus pour Funkenschlag

Pas de photos cette année car on a souhaité profiter du salon, c'est égoïste et cela fait du bien !

Vivement 2010 avec notre petit hôtel et ses bières, nos amis de Vin d'jeu et les prochains jeux...
Par LudiGaume - 24 octobre 2009

7 commentaires

  1. kokaz13 11:19 24.10.2009

    Merci pour le compte-rendu, merci pour la bave sur ma chemise ... et bon rétablissement à Madame Ludigaume.

  2. SwatSh 16:19 24.10.2009

    La soirée était sympa en effet. Content de vous avoir rencontrés et à la prochaine!

  3. Philrey 20:13 24.10.2009

    Beau compte-rendu! C'est cool de lire d'autres avis. Et encore merci d'avoir lu les règles de Cyclades pendant qu'on remplissait notre estomac.

  4. Le Gourou 03:22 25.10.2009

    Merci à vous pour votre rapport venant d'Essen! C'est toujours plaisant à lire pour ceux et celles qui ne peuvent s'y rendre... Mais on se croisera peut-être l'an prochain, en 2010, je devrais y être!
    Amicalement du Canada,
    ...Yves

  5. Barbara 19:36 25.10.2009

    Pour Gelini, il m'a fallut deux jours pour le trouver!

    C'était schmidt, mais le jeu n'était montré nulle part. C'est en allant sur le stand et le demandant qu'il le sortait. donc moi je l'ai

  6. LudiGaume 19:42 25.10.2009

    Tant mieux, un retour quand il aura été testé.

    On le commandera en ligne plus tard.

  7. Barbara 14:55 29.10.2009

    Bon je l'ai acheté pour ma petiote de 8 ans.

    les dessins des tuiles: des bisounours

    on mélange toutes les tuiles ensemble, sauf les trois star qui reste sur le coté.

    on organise un parcours avec toutes les tuiles et pièces au hasard sur la table et on termine le parcours avec la tuile orchestre.

    Le dernier joueur dans la file lance le dé. Deux solutions se présentent:

    soit il joue et déplace son pion d'autant de case que le chiffre sur le dé, soit cela ne l'intéresse pas et il propose alors dans l'ordre des joueurs s'ils veulent bouger leur propre pions du nombre indiqué sur ce dé.

    celui qui bouge son pion, prend la tuile où il s'arrête après le déplacement.

    S'il a déjà au moins un tuile de la même clique, il a alors le droit de prendre toutes les tuiles de la même clique, soit celles qui se trouvent encore sur le parcours et ou celles qui se trouvent éventuellement sur la piste d'un autre joueur!

    si on tombe sur une pièce, on la prend. Quand on en a deux, on peut acheter une tuile star (il n'y en a que 3). ces tuiles sont beaucoup plus grandes et donc on remplis beaucoup plus vite sa piste de danse.

    Le but du jeu est de remplir sa piste de danse le plus vite possible ou d'arriver en premier sur la tuile orchestre.

    En gros, un jeu très rapide, sans aucun mécanismes nouveaux, mais ça marche, ma fille nous y a fait jouer 4 fois de suite tellement elle a adoré!

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension