Edito de Décembre 2004 - La notion de "contrôle" sur un jeu

Vous trouverez sur le site de Reixou des critiques de jeu qui intègrent une évaluation sur une dimension chaos-contrôle. Je trouve cette évaluation bien plus pertinente que la dimension "hasard", ce dernier n'étant sommes toutes qu'un facteur de chaos parmi d'autres et il peut être contrôlé pourvu qu'on en est les moyens.
Cette notion de contrôle est assez dure à cerner. Je me suis dis qu'un jeu que l'on peut contrôler doit permettre de reproduire un résultat. Avec un contrôle total, si on sait comment gagner, on gagne à tous les coups (comme avec un Rubik's Cube).
Je suis donc parti en quête des performances des 10 meilleurs joueurs en ligne sur plusieurs jeux afin de voir à quel point ils gagnent souvent. On constate que les 10 meilleurs joueurs en ligne ont des pourcentages de victoire très variables d'un jeu à l'autre. Evidemment, le nombre de joueurs influent grandement sur les chances de l'emporter : c'est un premier facteur de contrôle. J'ai donc décliner mes résultats pour les jeux à deux et les jeux à plus. Voici ce que l'on trouve :

Jeux à 2 joueurs

Lost cities - BSW - 56%
Shazamm - BAJ - 64%
Go - BSW - 65%
Halali - BSW - 68%
Geister - BSW - 70%
Gipf - BAJ - 70%
Yinsh - BSW - 70%
Dvonn - BSW - 72%
Dvonn - BAJ - 74%

Jeux à plus de 2 joueurs

Intrige - BSW - 34%
Transamerica - BSW - 39%
Colons de Catane - BSW - 39%
Alhambra - BAJ - 41%
E&T - BGG - 41%
Kardinal und Konig - BSW - 43%
Médina - BSW - 47%
Puerto Rico - BSW - 49%
Alhambra - BSW - 50%
Clans - BSW - 50%
Princes de Florence - BSW - 51%
Medina - Ludogara - 53%
Can't Stop - BSW - 54%
Tichu - BSW - 55%
Carcassone 2 - BSW - 70%
Carcassone - BSW - 73%

[Nom du jeu - Site - Performance]
Pourcentage moyen de parties gagnées par les 10 meilleurs joueur.
BAJ : Boite à jeux, BGG : Boardgamegeek, BSW : BrettspielWelt


Mes certitudes s'écroulent ! Il est très étonnant de constater, par exemple, que le Go est moins contrôlable qu'Hallali ou que Clans l'est plus qu'Euphrat und Tigris.

 LE HASARD
La présence du hasard n'est sans aucune équivoque pas suffisante pour expliquer ces résultats : Can't Stop a trouvé ses champions et Halali ! se dore en milieu de tableau.

 COMPLEXITE
La facilité à contrôler un jeu peut être lié à sa simplicité : beaucoup de règles et beaucoup de facteurs peuvent rendre un jeu difficile à contrôler. Les jeux complexes se retrouveraient désavantagés. Des jeux comme ceux du projet Gipf et Geister, simple à comprendre (quoique complexe à maitriser pour ceux de Kris Burn) et sans hasard sont alors en bonne place. Carcassonne et Can't Stop également.

 NATURE DU JEU
Est-ce le type de jeux qui importe ? Les jeux de bluff ont certes des difficultés, mais pas tous : Geister s'en sort avec les honneurs et certains semblent être devenus des maitres en la matière.

 FACTEUR EXTERNE
Mais ces pourcentages peuvent ne pas être que le reflet direct du contrôle qu'on l'on a sur le jeu. Ils peuvent également être le reflet de la concurrence : plus les joueurs sont nombreux et bons, plus, elle est importante et plus il est difficile de l'emporter. Les deux tableaux ne reflètent pourtant pas uniquement la popularité d'un jeu. Tichu et Carcassonne se trouvent être les jeux où les 10 meilleurs joueurs arrivent à gagner le plus souvent alors qu'ils sont très répandus. Je ne pense pas que cette explication soit suffisante.

 CONCLUSION
J'avous ne pas vraiment comprendre...et suis preneur pour toutes explications !
Article paru sur la Guilde
Par Xavo - 1 décembre 2004

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension