Edito de Janvier 2004 - Fraternité

Une fois n'est pas coutume, cet édito aura une teinte politique. Faut que ca sorte. Si ca vous donne des boutons, passez votre chemin et soyez maudits.

Moi qui me bats depuis plusieurs mois pour me sortir des griffes du chômage, je fus particulièrement sensible à l'annonce du gouvernement visant les sans-emplois. Cette annonce concerne la réduction de la durée d'indemnisation de ceux-ci soit par l'assurance chomâge, soit par l'allocation spécifique de solidarité. Cette mesure risque de faire passer 310000 personnes (selon Libération) du statut peu enviable de chomeurs de longues durées (+ d'un an) à celui encore moins enviable de personnes en grande difficulté, si elles ne trouvent pas rapidement un emploi (ce qui est fort probable depuis le temps qu'elles cherchent). A l'angoisse et au doute concenant l'avenir inhérents à toute période de chômage, le gouvernement, propose de rajouter l'angoisse et le doute de la survie quotidienne propre à la pauvreté. La France a donc "simplement" décidé de plonger 310000 personnes dans les pires difficultés. J'imagine le conseil des ministres :
"- Là on a besoin d'argent...
- Si on faisait des pauvres ?
- Ah oui génial ! Qui fait une loi ?"
Comment peut-on décider une chose pareil ? Dans un jeu, je comprendrais mais dans le gouvernement d'une République, ca me dépasse. Je n'oublis pourtant pas que ce gouvernement a été élu : ce n'est pas le simple choix d'un Fillon ou d'un Rafarin, c'est le choix de la majorité des électeurs qui se sont exprimés lors des dernières législatives. Merci à eux.
Liberté, Egalité...c'est quoi déjà le dernier mot ?
Article paru sur la Guilde
Par Xavo - 1 janvier 2004

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension