Edito Mai 2006 - Du sexe et de la famille

Le mois dernier, j'annonçais la couleur : je vais parler sexe dans cet édito...que de promesses non tenues !

En regardant des publicités, il est facile de s'apercevoir qu'une belle femme, cela fait vendre à peu près de tout : des voitures aux lessives en passant par les logiciels ou la musique. Mais, si vous jetez un oeil dans le top 100 des jeux les plus possédés sur Trictrac, c'est surtout la quasi-absence de tout contenu "à potentiel sexuel" qui ressort. Il n'y a guère que quelques couvertures de jeux où une femme est présente et je ne parle même pas d'un beau mâle. Les jeux français tiennent le haut du classement avec Les Aventuriers du Rail, Elixir, La Vallée des Mammouths, Citadelles, Les Chevaliers de la Table Ronde, Il était une fois... les Colliers de la Reine et Ca$h'n Gun$, ces deux derniers étant de loin les plus sexys :


Les jeux allemands sont quasiment aux abonnés absents dans ce top 100 du sexe : il y a tout juste des femmes sur les couvertures de boite ! Nous ne pouvons citer qu'Euphrat und Tigris, Carcassonne, La Citta et César & Cléopatre :


Voici tout ce que Kosmos a réussi à faire avec Cléopatre (la dernière image ci-dessus) !

Petite anecdote concernant La Citta, certaines vieilles boites possèdent des anges à la place de l'homme et de la femme :


Pourquoi se plaindre ? Les jeux auraient cela de bien que la femme n'y est pas un faire-valoir. Néanmoins, j'y vois plutôt une domination de l'approche "familiale" du jeu de société qu'une caractéristique des jeux. Le jeu n'est pas par essence lié à l'absence de libido, il suffit d'aller jeter un oeil aux jeux de rôles ou aux jeux vidéo pour le récupérer bien rincer. Il existe bien une gamme de jeux de société pour adultes mais les jeux de société sont généralement rattachés à la famille, avec les clichés niais que cela peut comporter. Qui n'a, par exemple, jamais vu ces boites de jeux où une famille "ricoré" tentent de nous faire croire qu'elle s'amuse ?


Qui dit famille, dit enfant : pas de sexe, pas de violence et beaucoup de politiquement correct. Les couvertures de boites allemandes ne sont que le symptôme le plus visible de cette approche. Loin de moi l'idée de souhaiter traumatiser les plus jeunes, mais juste de montrer que cette approche familialle, erronée qui plus est (voir les précédents éditos), n'est pas sans conséquence sur nos jeux préférés. Si ne pas contribuer à la surexploitation de l'image de la femme n'est pas sans me réjouir, j'avous que la bienveillance des thémes est agaçante pour qui a une maturité supérieure à celle d'un enfant de 12 ans. Quand sera reconnu que des adultes jouent ?

Arrive là-dessus, tel un énarque sans mandat à la tête d'un gouvernement, Emira, jeu édité chez Phalanx, qui ose le thème du Harem avec une couverture de boite, parfaitement adaptée, et pour le moins décallée avec la production actuelle :


Nul doute que cela fera du bruit...
Acrticle paru sur La Guilde
Par Xavo - 9 mai 2006

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension