L'avis de Deepdelver

De 6 à 10 parties jouées - 7 février 2013
 
Très Bon
  preview

Egizia reprend beaucoup de mécanismes présents dans des jeux plus anciens du même acabit : pose d'ouvriers sur une route et échelle de faveurs, construction de monuments à l'aide de pierre, multiples façons de marquer des points de victoire, abligation de nourrir ses ouvriers sous peine de perdre des points.

Mais le jeu se démarque sur deux aspects :
- le sens de la route est imposé, car on doit descendre le Nil avec ses bateau-ouvriers. On a toujours envie de traîner pour profiter un maximum des cartes, mais au risque de se faire prendre les meilleures places sur les sites de construction. Le jeu peut être ainsi très agressif entre joueurs chevronnés, ou plus coulant dans un cadre familial (les règles ne sont vraiment pas compliquées).
- Les cartes Sphinx (objectifs) vous orientent dans votre partie (est-ce positif ou négatif, à chacun de voir) et on ne sait jamais si on n'aide pas un adversaire lorsque qu'on élève l'obélisque ou le temple.

5 tours de jeu en font un jeu de poids moyen, donc facile à sortir, et très agréable.

Comme cela est indiqué dans la version française du jeu, pour que les joueurs partent sur un même pied d'égalité, écartez la carte Sphinx rajoutant un dixième de votre score lors du décompte final, et distribuez une carte Sphinx à chaque joueur en début de partie.

 
  • Le principe de descente du Nil
  • Le public cible est large
 
  • Pas de grande originalité

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension