L'avis de Starvince

De 3 à 5 parties jouées - 19 juin 2013
 
Très Bon
  preview

Il est des jeux qui prennent la poussière sur nos étagères au fil des années. On pourrait être tenté de s'en séparer mais l'envie et la promesse que l'on s'était faite d'y retourner peuvent se révéler plus fortes.
C'est ainsi que Chocolatl s'est réinvité dernièrement sur nos tables de jeu.
Au thème hautement improbable, le matériel est servi par des illustrations dépaysantes. Les petits plateaux individuels offrent à chaque joueur leur petit coin de paradis tout en conservant un côté assez fonctionnel. Une fois tout ceci installé, l'envie de passer un agréable moment est bien présente.

Le jeu est assez simple. Vous disposer de treize cartes de valeur 0 à 12. Vous allez tout d'abord en écarter une, sacrifice qui à la fin de la partie vous rapportera autant de points que la valeur de la carte mise de côté.
Avec les douze restantes, vous en choisirez deux pour pouvoir enchérir chacun des six lieux. Chacun de ses sites possède sa spécificité quant aux avantages remportés : pion permettant de remporter les égalités / malus pour les enchères à venir, points de victoire (de moins en forts au fil du jeu), amélioration du deck de cartes ou encore bonus permanents. Sur la plupart des sites, la gagnant aura une belle récompense, le deuxième, un lot de consolation et parfois même, un petit malus pour le dernier de l'enchère.

Il est ainsi évident que vous ne pourrez tirer avantage qu'un nombre réduit de ces lieux, selon le nombre de joueurs présents à votre table. Ne pas être trop gourmand, assurer certaines enchères, prendre de risques et pariez sur d'autres, voilà ce qui générera de l'ambiance durant la partie.
Chocoalt fait partie des jeux où le tempo est important et où la bascule du développement vers le scoring doit s'effectuer au bon moment. En effet, la partie s’arrête soit au bout de 7 tours, soit si l'un des joueurs atteint 40 points ou encore si la construction de la Pyramide, site où l'on marque des points, est terminée. Au delà d’offrir une rejouabilité certaine, ces différentes conditions de partie vous demanderont observation et feeling afin de bien savoir quand basculer votre stratégie.
Autre point encore appréciable dans ce titre, les différentes enchères possibles définies par la couleur de la case du score du premier joueur. Si la plupart du temps, on choisit ces deux cartes phases cachées, résout l'enchère pour passer à la suivante, certaines fois la façon d'enchérir varie. On peu alors être amené à poser touts ses cartes d'un coup, ou placer un e carte face visible sur tous les sites puis une cachée.

Chocolatl se révèle divertissant. On se réjouit de victoires serrées sur certaines enchères ou devient frustré de rater pour si peu. Sur une première partie, on peut même passer à coté si l'on ne saisit pas le tempo à suivre.
Difficile d'avoir beaucoup de contrôle sur la partie. Les probabilités, le bluff ou le sourire de vos adversaires serviront votre stratégie et guideront vos choix.
Proposant certaines sensations proches de Dice Town, grand classique fort apprécié par ici, Chocolatl mérite de ne pas trop prendre la poussière. Il pourrait vous faire passer une agréable fin de soirée.





 
  • Le matériel fonctionnel
  • Les illustrations dépaysantes
  • Le tempo autour de la bascule développement / points de victoire
 
  • La frustration en cas de pertes successives d'enchères

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension