Premières Impressions de Grunt

De 3 à 5 parties jouées - 10 décembre 2010
 
Indispensable
  preview

De Vulgari Eloquentia nous embarque littéralement dans une thématique pour le moins originale: l'unification de la langue italienne par Dante (la Divine Comédie) et St François d'Assise (les Cantiques du Soleil).

Nous incarnons des Marchands qui allons traverser les différentes régions d'Italie, à la recherche de Manuscrits dans les différentes langues. Au cours de nos pérégrinations, nous pourrons changer de statut et nous embarquer dans les ordres (après avoir fait vœu de pauvreté), et peut-être même briguer le statut de Cardinal ou de Pape (qui meurt à la fin de la partie). On reconnait la patte du Sieur Papini, auteur de Siena qui nous invitait à jouer sur une œuvre célèbre de la ville de Sienne, où l'on changeait successivement de statut.

Beaucoup de mécanismes et d'actions possibles vont nous submerger au début, mais au final l'ensemble est plutôt simple (mais relativement long, surtout à beaucoup de joueurs). Je tique forcément sur certains détails mineurs mais ce qui compte, c'est que le jeu nous raconte une histoire et le charme qu'il s'en dégage... Ici le pari est réussi!

 
  • Originalité du thème
  • Beaucoup (trop?) de mécanismes malins (les statuts, la réinjection des cubes...)
  • Idéal à 4 et 5 joueurs (qui ont un peu de temps devant eux)
 
  • Adaptations pour 2 et 3 joueurs nécessaires
  • Quelques erreurs de design (piste, distinction pour Bologne...) et de réglages (Bologne et l'Orient auraient mérité une piste plus courte, des pouvoirs de frères ou de cardinaux)

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension