L'avis de Frédéric

Plus de 10 parties jouées - 21 juillet 2014
 
Indispensable
  preview

C’est l’année de la panda-mania en Belgique. C’est donc l’occasion de rendre un avis sur TAKENOKO.

Autant le dire tout de suite, je suis emballé par ce jeu, bien plus que par les pandas en général.

TAKENOKO est un jeu très plaisant en raison de la qualité de ses mécanismes, de l’adéquation de ceux-ci avec son thème et de la grande qualité du matériel de jeu.

Au niveau des mécanismes, ceux-ci sont intuitifs, faciles à expliquer et à comprendre et rappellent que l’on peut faire un jeu simple et malin sans artifices ou complications inutiles.

TAKENOKO est un jeu à objectifs multiples à la fois tactique et stratégique.

Tactique dans la mesure où il faudra faire, tout au long de la partie, les bons choix aux bons moments en essayant de profiter au maximum de la situation de jeu créée par vous-même et par les autres joueurs. Certes, le hasard est bien présent au niveau des résultats du dé météo et du tirage aléatoire des cartes objectifs, mais le jeu ne se réduit nullement à des jets et tirages aléatoires dans la mesure où il n’est pas influencé dans une part importante, ou simplement déterminante, par ces circonstances aléatoires. Il convient toutefois de préciser que si l’on veut éviter une trop grande influence du hasard, il vaut mieux jouer avec la variante proposée qui prévoit qu’une carte objectif piochée, alors que l’objectif est déjà réalisé sur le plateau de jeu, doit être défaussée et qu’une nouvelle carte objectif doit être immédiatement piochée. Cette variante me semble primordiale si l’on veut éviter que le déroulement du jeu soit faussé par un hasard trop bienveillant à l’égard d’un ou de plusieurs joueurs.

Stratégique dans la mesure où, pour certains objectifs, on peut un peu planifier ses actions de jeu pour favoriser la situation recherchée. C’est ainsi que, par exemple, pour certains objectifs « jardinier », le positionnement des tuiles et leur sorte pourront vous permettre de remplir ceux-ci plus facilement. Le jeu contient également une forme de « stop ou encore » dès lors qu’il vous faudra choisir de renoncer ou non à tenter de réaliser un objectif rapportant beaucoup de points mais qui risque, de par le fait que vous l’avez piochée tardivement, de ne pas pouvoir être réalisé à temps.
Vous aurez également la possibilité de réaliser rapidement le nombre d’objectif provoquant la fin de la partie avec des objectifs rapportant moins de points ou de temporiser le jeu en essayant plutôt de réaliser des objectifs rapportant plus de points. De ce point de vue, il sera important de suivre l’évolution du jeu des autres joueurs et d’adapter le vôtre en conséquence. La règle selon laquelle vous pouvez réaliser autant d’objectifs que vous le souhaitez durant votre tour de jeu est assez intéressante, en ce qu’elle permet des retournements de situation et pimente ainsi agréablement chaque partie. C’est pour la même raison que j’apprécie également la règle qui prévoit qu’une fois l’objectif de fin de partie atteint par un joueur les autres joueurs effectuent encore un tour de jeu.

D’une manière générale, je trouve que TAKENOKO est un jeu qui présente un bel équilibre, une excellente rejouabilité et qui créé une certaine « tension » jusqu’à la fin de la partie.

Côté matériel, c’est parfait : ergonomie impeccable, matériel beau et solide (les cartes objectifs sont toilées, les pions panda et jardinier sont très bien réalisés), jeu qui se développe en largeur et en hauteur, pions en bois, etc... J’aime beaucoup l’approche graphique choisie. Les règles sont parfaites : complètes, claires et bien présentées.

Quant au thème, je reste bluffé par son adéquation avec les mécanismes de jeu. Par exemple, l’histoire du panda qui mange les pousses de bambou qui sont cultivées par un jardinier sur des terres qui doivent être irriguées est parfaitement adaptée, j’oserais même dire qu’elle est « crédible ». Je trouve d’ailleurs que si le thème peut, à l’évidence plaire à un jeune public, il n’est en rien enfantin et je pense que chacun peut y trouver son compte.

En raison de certaines de ses nombreuses qualités, je pense par exemple à sa durée de jeu modérée, son thème, ses mécanismes simples et intuitifs et à sa grande fluidité, j’ai failli écrire que TAKENOKO était un grand jeu familial. Toutefois, en raison de la connotation négative que certains joueurs donnent à l’adjectif familial, je préfère écrire que TAKENOKO est un jeu tous publics dans le sens où il est accessible aux enfants (6-7 ans est un âge raisonnable pour y débuter, à mon avis), aux joueurs occasionnels mais également à des joueurs plus habitués qui lui trouveront de très belles qualités. Il me semble qu’il pourrait être une excellente introduction aux jeux de société pour des personnes qui ne jouent pas habituellement. TAKENOKO est en cela aussi un grand jeu.

Bref, j’aime beaucoup TAKENOKO dont je conseille l’achat sans réserve. Il n’entre pas dans mon TOP uniquement en raison du fait qu’il ne correspond pas tout à fait au type de jeu que j’affectionne le plus.

 
  • Jeu tous publics
  • Adéquation mécanismes-thème
  • Qualité du matériel
  • Tactique et stratégique
  • Equilibre du tout
 

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension