L'avis de Xavo

De 3 à 5 parties jouées - 7 mai 2013
 
Sympathique
  preview

Stefan Feld, l'auteur de Trajan, n'est pas un débutant. Si ce créateur a pu s'essayer sur des jeux plus légers, il est surtout connu pour ses jeux de gestion. Il a en particulier largement contribué à la prestigieuse gamme Aléa avec les Châteaux de Bourgogne, Notre Dame et l'Année du Dragon pour ne citer que les mieux côtés.

Trajan fait partie de cette grande famille de jeux caractérisée par un thème plaqué, une interaction entre les joueurs limitée, une multitude de façons de marquer des points et où l'enjeu est de créer une dynamique de gestion favorable.

Vous faites la course avec les autres joueurs sur certaines zones du plateau pour être celui qui en profitera le plus, vous optimisez vos points marqués dans le tour et favorisez vos gains de fin de partie en accumulant les éléments qui vont bien. Tout cela semble bien connu.
Trajan introduirait deux nouveautés : le nombre d'actions réalisées par tour est variable et les actions que vous pourrez réaliser sont en partie choisies en partie subies. Ces deux points sont liés au système individuel de l'awale et au décompte collectif des mouvements de pions. Le système de l'awale fait que certaines actions seront disponibles à certains tours et pas à d'autres. En fait, il s'agit simplement d'introduire une part de flou pour obliger les joueurs à s'adapter : il n'y a rien de bien nouveau si ce n'est la manière de le faire.

Il ressort clairement que l'on a l'impression d'avoir déjà joué à ce jeu : un jeu de gestion exigeant, avec plein de façons de marquer des points et possédant quelques zones d'interaction et une part de flou. Cela doit forcément vous rappeler quelques titres !

Pourquoi acheter Trajan plutôt qu'un de ces jeux ? Peut-être simplement parce que la qualité de Trajan est évidente : la mécanique est allemande, jusqu'au bout du cliché. Pour ma part, je trouve qu'il manque d'élégance sur le plan ludique : il y a trop de systèmes pour marquer des points, cela donne l'impression de partir dans tous les sens sans véritable cohérence.
Autre point négatif : l'édition pose problème dans le choix des couleurs pour les daltoniens et, plus subjectivement, je la trouve plutôt laide. Elle ne me donne clairement pas envie de jouer, de manipuler le matos ou l'impression de voyager.

Si vous êtes lassé par votre jeu de gestion à l'allemande actuel, Trajan vous permettra de découvrir de nouveaux mécanismes sans vous apporter de nouvelles sensations. Ce n'est ni le jeu le plus riche, ni le jeu le plus tendu, ni le jeu le plus original, ni le jeu le plus exigeant, ni le jeu le mieux édité... mais c’est très loin d'être le plus mauvais.

 
  • Mécanique ultra huilée
 
  • Choix des couleurs, daltoniens attention !
  • Sensation de déjà vue
  • Edition terne
  • Manque de simplicité

1 commentaire

  1. Damien 09:38 09.05.2013

    Merci pour cet avis. En tout cas, S. Feld semble dans une phase de créativité intense en ce moment. A chaque fois ou presque il me manque quelque chose (je n'ai essayé pour l'instant que Notre Dame, Roma (I et II) et Les Châteaux de Bourgogne et un autre dont j'ai oublié le nom), mais à chaque fois je ne peux que reconnaître qu'il a quelque chose de vraiment très inventif.

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension