L'avis de LudiGaume

De 3 à 5 parties jouées - 25 mars 2013
 
Top à LudiGaume
  preview

Bora Bora est avant tout un jeu Alea et donc toujours très attendu. En plus, c'est un Feld qui nous offre toujours des jeux très tendus, pleins de rebondissements, de choix et de façons de scorer. Un appel au plaisir s'annonce.

Alors oui ou non ce nouvel Alea est une petite merveille ?

Pour moi ce sera oui. J'apprécie énormément les choix qui nous sont offerts et tout cela avec trois petits dés qui nous permettrons de faire nos actions. C'est pas grand chose et c'est certainement le moment le plus interactif du jeu. L'idée que seul un dé inférieur au dé déjà présent sur une action offre des choix et des possibilités de blocages incroyables. Il ne sera pas rare de voir un joueur pester contre un tirage avec des 6 et des 5. Et puis, un 1 sur une action bloque par défaut l'action pour les autres joueurs. Bien sur, Stefan Feld a pensé à une alternative pour permettre aux joueurs d'outre passer cette règle. Les cartes Dieux qui vous permettront de mettre un dé supérieur mais une carte, il faut l'acquérir et faire une offrande pour l'activer, donc pas aussi facile qu'il n'y paraît. N'oublions pas la carte qui permet de changer la valeur d'actions d'un dé en un 6, ceci ne remplace pas le 1 mais augmente votre champ d'action. Pervers parfois.

Donc, 3 dés, 7 actions possibles, ... des choix cruciaux et comme toujours on ne peut pas tout faire. La phase de dés est en quelques sortes une pose d'ouvriers.

Ensuite, c'est un Feld avec une multitudes de voies de développements et de marquer des points. Des choix qu'il sera bon de faire dès le début de partie afin de profiter des bonus de fins de parties qui font souvent la différence. Il faut choisir de récolter 6 bijoux, réaliser ses 9 tâches, les constructions ou le placement sur les îles, des choix qu'il vaut mieux préparer et axer sa stratégie sur ce choix. Bien sur les dés vous feront peut-être changer de voie mais pas au point de déséquilibrer votre partie.

L'interactivité n'est pas absente sur le plateau car être le premier joueur n'est pas anodin, obtenir la majorité des dieux se fait directement au détriment des autres et enfin, le choix des nouvelles tâches est parfois fait en fonction des possibilités des autres joueurs. C'est pas ici qu'il y a le plus d'interactivité mais elle existe et vous force à en tenir compte.

Chaque partie est un défi et une prise de tête constante afin d'optimiser ses actions. C'est très agréable à jouer même si s'il y a des moments où la frustration est à son comble. Mais pas de soucis, il y a toujours quelque chose à faire. Au pire pêcher (2 PVs) mais c'est rare.

J'ai déjà gagné des parties en posant un minimum de huttes sur les îles et avec un minimum d'hommes et femmes qui offrent des actions supplémentaires. Et j'en ai gagné d'autres grâce au placement sur les îles. Donc, on peut remarquer qu'il y a plusieurs façons de l'emporter.

Enfin, parlons du thème. Bof, bon, difficile de se croire sur une île, sous le soleil. Le thème est plaqué mais bien mis en valeur par les illustrations et les couleurs chatoyantes. Mais des thèmes immersifs c'est tellement rare que celui-ci ne dénotera pas avec la majorité de la production actuelle.

Le matériel est costaud, propre, de qualité. On regretta une règle un peu pauvre en exemple et même sans description visuelle du matériel. Une règle Alea un peu austère. Mais bon on arrive à la digérer facilement et à la première lecture. Aussi, il est dommage que l'aide de jeu soit couplée au plateau individuel, deux morceaux auraient été mieux et donneraient, au plateau individuel, moins cette impression de tableau de bord plein de boutons.

Mais Bora Bora reste un jeu que j'adore et qui entre dans mon Top pour ses choix permanents et sa mécanique de dés subtiles. Un très bon Feld qui m'offre à chaque partie un vrai défi et des moments palpitants.

Bravo.

 
  • La mécanique des dés
  • Les différentes voies pour gagner
  • Les cartes Dieux
 
  • Le plateau individuel trop chargé
  • Un thème plaqué

2 commentaires

  1. damien 07:53 26.03.2013

    Merci pour cette chronique. Il fait bien envie celui-là.

  2. Grunt 17:57 27.03.2013

    Oui, un très bon Feld. Une belle chronique!

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension