L'avis de Xavo

De 3 à 5 parties jouées - 26 août 2014
 
Peu Captivant
  preview

Ce jeu a attiré mon attention très rapidement.

Le thème d’abord : les mineurs, le charbon, … le tout porté par un titre - Gueules Noires – qui fleure bon le monde ouvrier, ses combats et sa culture. Il rappelle immédiatement Germinal, le Nord de la France, voire le développement industriel de toute une partie du monde ! « Au cœur de la mine, revivez l’épopée de la première révolution industrielle » nous dit la boite, en gras ! Trop bien. Le titre allemand d’origine est plus neutre « Glück Auf ! », une expression commune chez les mineurs allemands qui se souhaitent de revenir saints et saufs, ainsi que de trouver des gisements et autres filons.

Le duo d’auteurs ensuite. Kramer / Kiesling. Je leur dois en partie mon goût pour le jeu à l’allemande : Java et Torrès sont deux petits bijoux. Quand j’ai appris que Gueules Noires était le résultat de leur travail commun, j’étais enthousiaste. Je rêvais d’un nouveau système basé sur la dépense de points permettant des actions.

Autant dire que je suis parti aussitôt à la recherche du jeu, écumant quelques boutiques françaises (Strasbourg, Orléans,…) sans succès... Il y a peu, un ami m’apprend qu’il a acheté le jeu. Trois parties plus tard, j’ai renoncé à me le procurer et suis bien déçu. Explications.

Si vous comptez sentir les dangers de la mine ou le combat social des mineurs face aux puissants maitres des mines dans un pays en pleine révolution industrielle, vous repasserez. Le jeu est insipide, la mécanique souvent dénuée de sens, les dimensions historique ou nationale inexistantes, le risque ou les conditions de travail dans les mines absents, quant au "coeur de la mine"… Un exemple : le but est d'accumuler des points de victoire en honorant des contrats. L'argent s'obtient en posant un pion sur la bonne case. Pour ma part, j'en étais resté à l'idée que les mines servent à gagner de l'argent ! Autre exemple : on ne voit jamais un mineur. Les pions qui permettent de réaliser des actions ne sont pas vraiment des ouvriers car vous obtiendrez aussi bien des contrats que vous transporterez vos minerais en les utilisant. La mine fonctionne ainsi sans représentation des mineurs : seuls les minerais circulent ! Le titre français et le dos de la boite promettent trop pour un jeu qui n’offre au final que la possibilité de gérer une mine. Une petite déception donc mais il n'y a rien d'étonnant dans un jeu à l'allemande que les mécanismes soient éloignés du thème. Le plus dur reste à venir.

Côté mécanique justement, il s’agit d’un système de pose d’ouvriers classique et « souple » pour choisir ses actions (il est toujours possible de réaliser une action, cela coûte juste plus de pions), joint à un système de majorités pour le décompte des points et un petit système de points d'action simplissime pour l'extraction des minerais. La « mécanique de jeu innovante » (en gras et rouge sur la boite !) repassera. En clair, toutes les actions coûte un point (un pion) sauf si quelqu'un l'a déjà prise, elle coutera alors deux pions, puis trois... etc.
Le problème est que le jeu ne permet guère de variation de stratégies. Au bout de trois parties - peut-être pas assez - il ressort qu’il faut tout privilégier tout le temps (et ce d'autant plus que le nombre de joueurs est faible) en respectant un ordre préétabli (contrat, extraction, envois avec quelques prises d'argent de temps en temps pour financer l'extraction). Un ouvrier posé doit ainsi contribuer à un maximum de majorités… et ce à chaque ouvrier. Il n'y a pas de stratégies "bâtiments" ou "ressources" ou autre.
Le problème vient en partie du système de score. Tous les modes de transports, tous les types de minerais et tous les types de galeries rapportent des points au premier et second. Vous pourrez vous permettre quelques impasses et d'autant plus que vous jouez à nombreux, mais surement pas de louper un décompte pour préparer le suivant. Donc au début, pour le premier décompte, vous jouez les majorités sur les commandes. Pour le second, vous devez continuer les majorités sur les commandes et ajouter les transports. Au troisième, vous continuez les commandes et les transports mais ajoutez les galeries. C'est amusant une fois, mais comme aucune synergie ne se créé, j'ai rapidement eu l'impression de faire toujours la même chose.
Ceci est largement renforcé par la linéarité des mécanismes (contrat-extraction-transport) qui impose un canevas d'actions toujours identique.

Vous allez observer ce que font vos adversaires pour leur faire dépenser plus d’ouvriers que vous, et les empêcher d'optimiser dans leur coin.

Et voilà. Pour un jeu d'exploitation minière, il manque cruellement de profondeur !

Le jeu tourne très bien, s’explique tout autant facilement, est dénué de hasard, a une part d’interaction, se termine aisément en une heure et est produit en Allemagne. On ne passe pas un mauvais moment à y jouer. Si vous cherchiez un jeu de ce type, il remplira bien son rôle... par contre si comme moi, vous avez l'impression qu'il en existe déjà pléthore, passez votre chemin et ressortez Torrès !

 
  • Bien huilé
  • Limpide
 
  • Thème faible
  • Répétitif
  • Bof bof à 2
  • Peu de profondeur

5 commentaires

  1. Guillaume 07:28 27.08.2014

    Je ne jouerai effectivement pas à Gueules Noires avec des joueurs aguerris, car il manque de profondeur, et est vite répétitif. A deux joueurs, le peu d'aménagements faits rendent effectivement la,partie inintéressante et sans véritable interaction ni difficulté de choix.

    Mais en famille avec mes enfants de 8 et 10 ans, le jeu prend une autre saveur, car malgré sa règle simple, le jeu impose régulièrement des choix et pose les bases pour jouer plus tard à d'autres jeux de pose d'ouvriers plus violents (où il n'est pas possible de choisir une action déjà prise par un adversaire). Je pense que c'est plutôt ainsi qu'il faut voir Gueules Noires.
    Et entre nous, je le préfère largement au trop glorifié Istanbul qui manque cruellement d'interaction.

  2. BARISELE 09:47 28.08.2014

    Je suis consterné par cette critique extrêmement négative !
    Tous les joueurs aguerris que je fréquente et avec qui nous avons joué à gueules noires ont beaucoup aimé l'élégance de ses mécanismes et sa profondeur empreinte de subtilité.
    Nous avons tous trouvé qu'il s'agit d'un excellent jeu pour asseoir à la même table des joueurs "vétérans" amateurs de réflexion, de challenge et des joueurs un peu néophytes avec les jeux modernes.
    Je tiens donc à pondérer votre critique.
    Cordialement.

  3. Alek 12:09 28.08.2014

    Je rejoint les avis de Guillaume et Barisele: ce n'est pas un gros jeu, il décevra les habitués qui chercheront des jeux plus originaux et plus exigeant en terme de réflexion. Par contre, un très bon jeu d'initiation pour les plus jeunes et les joueurs occasionnels: les tours des joueurs s'enchaînent rapidement, le jeu à une durée très acceptable, les règles sont simples, facilement retenue. On peut s'amuser à courir les contrats, quitte à se mettre au tas par excès de gourmandise et piquer les bonnes places/tuiles pour faire grimacer ses voisins!

  4. xavo 17:07 28.08.2014

    Il n'y a pas matière à être consterné
    Ma critique est le fruit de plusieurs parties, elle est murement réfléchie et j'ai pris le temps d'aller lire ailleurs ce qui se dit. Sur cette base, je vous livre le récit de comment j'ai vécu mes trois premières parties de gueules noires, pas une vérité absolue sur le jeu. Je ne prétends à aucune objectivité : j'essaye simplement d'expliquer les raisons qui ont faits que je me suis peu amusé au final avec ce jeu, ce qui est incontestable.
    Il n'y a rien dans ce que vous dites tous trois qui contredisent ce que j'ai écrit. sauf une phrase : "l...'élégance de ses mécanismes et sa profondeur empreinte de subtilité" (BARISELE). je vous crois sur parole car il se peut très bien que je soit passé à côté du jeu (et pas que moi vu ce que j'ai pu lire) : pouvez-vous nous en dire plus ?

  5. Xavo 17:21 28.08.2014

    Oups ! désolé pour les fautes !

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension