Premières Impressions de Xavo

De 1 à 2 parties jouées - 15 janvier 2015
 
Très Bon
  preview

Apporté par un ami, j'ai eu l'occasion de m'amuser avec Colt Express.

Bruno Faidutti et Pierre Cléquin nous avaient offert Baston dans les années 80 : une bagarre de bar entre loulous, punks et skins. L'époque était dominée par une volonté de simuler, ce qui se retrouvait dans des systèmes de règles de jeu souvent denses pour ne pas dire laborieux. Baston n'y échappait pas et les quelques secondes de bagarres donnaient lieu à des parties de plusieurs heures.

Autre temps, autres règles. Les jeux sont aujourd'hui épurés autour du cœur de leur mécanique ludique principale : en l’occurrence ici le système de programmation. Colt Express s’inspire ainsi de l’ancêtre, sans ses lourdeurs.

Le résultat donne un jeu très fluide car construit autour d'un jeu de cartes d'action facile à utiliser. Comme dans les jeux de ce type, les "erreurs" de programmation créeront des situations amusantes et les anticipations heureuses seront l'occasion de jolies coups.

L'éditeur a fait le boulot : le matériel reproduit un train en 3D et des meeples passent d'une voiture à l'autre et du toit au plancher, donnant corps à la représentation de l'attaque et facilitant le travail d'imagination. Tout cela nous vient d'Allemagne : comme quoi, il est possible de faire du matériel immersif et peu cher sans le faire venir d'Asie !

Pour tout dire, j'y étais ! On se voit dégainer et tirer, sauter dans une voiture et se faire surprendre par le shérif qui y rentrait, prendre un coup de point dans la tête et laisser tomber une bourse... Le jeu est immersif à souhait. Mais pas que.
En effet, je ne me suis pas du tout ennuyé à programmer mes actions qui ont un véritable enjeu et demande donc un peu de réflexion. On ne se contente pas de faire du pousse-pion sans intérêt. Les tunnels (les cartes sont jouées face cachée) sont une excellente trouvaille autant du point de vue ludique que dans le rendu du thème. Je mettrais juste un bémol sur le dernier tour, les richesses devenant rares au sol autant que les actions réelles dans le jeu en main.

Je ne saurais dire si le jeu tient ses promesses sur la longueur au vue de mon unique essai. Mais cette première partie m'a vraiment amusée alors que je ne suis pas spécialement client de ce type de jeux. N'étant pas sur d'avoir de nouveau l'occasion d'y rejouer, j'ai voulu partager mon sentiment avec vous en l'état.

 
  • Immersion
  • Système de carte d'action
  • Matériel
  • Les tunnels
  • Peu cher
 
  • Dernier tour un peu creux

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension