L'avis de Guillaume

De 3 à 5 parties jouées - 23 mars 2007
 
Sympathique
  preview

Voici un jeu fort apprécié par les chroniqueurs du site. Je l’ai acquis suite à la lecture de l'avis de Raphaël. Je l’ai certes apprécié mais j’avoue avoir été un peu déçu. Plus les attentes sont fortes, plus la déception est à craindre.

Les premières parties sont amusantes d’autant que l’équilibre à trouver entre clore la manche et poursuivre le chemin est délicat. On trouve rapidement un certain plaisir à enchaîner les cartes pour faire défiler le paysage à toute allure sous les ailes de son corbeau. Et, par là même, on apprécie de ralentir son adversaire en retournant un terrain sous son nez.
Les choix à faire à chaque tour sont délicats : faut-il contrer son adversaire sur la voie magique ou le laisser prendre de l’avance et choisir de favoriser le vol des corbeaux ? Il faut en effet souvent choisir entre le gain assuré de 3 points et celui, variable, des corbeaux (on marque autant de points qu’il y a de cases qui séparent les deux corbeaux). De la même manière, il faut parfois savoir se contenter de peu pour mieux repartir dans la manche suivante. Il y a donc un juste équilibre à trouver.

Le côté le plus agaçant du jeu est la pose de cartes terrain qui oblige à manipuler sans cesse le plateau au-delà de sa gestion de sa main et de la réserve. Cela peut paraître un détail mais lorsque la manche s’enlise, il devient agaçant de chercher de la place pour poser les cartes ou de re-décaler tout le chemin. La table n’est en effet jamais assez grande pour les inépuisables volatiles.
En outre, le jeu semble parfois trop répétitif : on reprend ses cartes pour les rejouer, la route peut parfois s’avérer interminable, les cartes Odin s’enchaînent, etc. Ceci fait qu’après une ou deux parties, on est vite rassasié.
Je manque d’un peu de recul pour juger de la part de hasard du jeu. Il est clair que le tirage des cartes a beaucoup d’importance et qu’on prend vite le coup de main de la planification qui vous amène rapidement à un certain plateau en termes de niveau de jeu. Néanmoins, il y a de quoi faire avec les cartes Odin, variables en termes de puissance, la route (la compléter ou non ?) et la voie magique. Comme dans d’autres jeux du genre, il s’agit de faire le meilleur usage de ses ressources : un choix difficile qui peut s’appuyer sur les cartes déjà jouées par son adversaire, pourvu que l’on ait de la mémoire.

 
  • Un jeu de course dans un petit format
  • Le côté planification de la réserve
  • L’équilibre à trouver entre fuite en avant et voie magique
  • Un matériel amusant et plutôt joli
 
  • Beaucoup de manipulations pénibles
  • Un côté répétitif indéniable

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension